Football

11 octobre 2017 07:35; Act: 11.10.2017 07:43 Print

Mondial-​​2022: les Émirats «jaloux» du Qatar?

Le Qatar s'est dit certain d'accueillir comme prévu, en 2022, le premier Mondial de football au Moyen-Orient. Selon lui, les Émirats Arabes Unis veulent ternir son image.

storybild

En 2010, le Qatar s'est vu attribuer l'organisation de la Coupe du monde de football en 2022, devenant le premier pays arabe à être ainsi désigné.

  • par e-mail
Sur ce sujet

«La Coupe du monde, comme notre souveraineté, n'est pas négociable», a déclaré le service de communication du gouvernement du Qatar. Mardi, le ministre d’État émirati aux Affaires étrangères a affirmé que l'organisation par le Qatar du Mondial-2022 devrait «inclure un rejet de la politique soutenant l'extrémisme et le terrorisme». «Un réexamen de la politique du Qatar est obligatoire», a ajouté M. Gargash dans une série de tweets, alors que la crise diplomatique entre Doha et plusieurs de voisins arabes est entrée dans son cinquième mois.

En 2010, le Qatar s'est vu attribuer l'organisation de la Coupe du monde de football en 2022, devenant le premier pays arabe à être ainsi désigné. Le richissime émirat gazier a entrepris des grands travaux pour organiser la compétition, alors que des polémiques se poursuivaient ailleurs dans le monde sur ce choix de la FIFA. Le 5 juin dernier, deux semaines après une visite du président américain Donald Trump à Ryad, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Égypte ont brusquement imposé un embargo au Qatar qui a pour sa part rejeté toutes les accusations portées contre lui, y voyant une ingérence dans sa politique étrangère.

À coup de milliards

Le Qatar et les Émirats arabes unis sont considérés comme les frères ennemis du Golfe, rivalisant à coup de milliards de dollars pour de grands projets économiques, culturels et sportifs. «L'exigence des Émirats arabes unis que le Qatar abandonne la Coupe du monde montre que son blocus illégal est fondé sur de la jalousie mesquine et non sur de réelles préoccupations», a encore affirmé le gouvernement du Qatar.

Dans ses tweets, M. Gargash a établi un lien entre la tenue du Mondial de football et le comportement politique du Qatar, mais il n'a pas explicitement demandé l'annulation de la compétition chez ce voisin.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le vrai débat n'est pas là... le 11.10.2017 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    Et quid de la potique interne avec des centaines de travailleurs étrangers morts sur les chantiers des terrains et stades?! Perso, boycott total et intégral de cet évènement économico-"sportif"...et quand je met les guillemets, je pèse mes mots! Je ne regarderai pas une seule image de cette mascarade économique, de cette "rigolade sportive", de ce bras d'honneur à la condition humaine...pas une image, pas une seule!

Les derniers commentaires

  • Le vrai débat n'est pas là... le 11.10.2017 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    Et quid de la potique interne avec des centaines de travailleurs étrangers morts sur les chantiers des terrains et stades?! Perso, boycott total et intégral de cet évènement économico-"sportif"...et quand je met les guillemets, je pèse mes mots! Je ne regarderai pas une seule image de cette mascarade économique, de cette "rigolade sportive", de ce bras d'honneur à la condition humaine...pas une image, pas une seule!

    • Okidoki le 11.10.2017 14:40 Report dénoncer ce commentaire

      Jusqu'en 2022 il peut se passer beaucoup de choses! Il se pourrait même que le Qatar soit envahi! Comme on dit: Wait and see!