Basket-Ball

22 octobre 2019 10:00; Act: 22.10.2019 10:18 Print

Passé par le Luxembourg, il va jouer en NBA

Ex-joueur du Racing, l'Américain Mark Ogden Jr. a signé un contrat avec les Atlanta Hawks en NBA. Une opportunité en or.

Sur ce sujet
Une faute?

«Il voulait jouer au plus haut niveau possible, mais de là à atteindre la NBA...», se remémore Gaëtan Bernimont, ailier du Racing, au moment d'évoquer son ancien coéquipier Mark Ogden Jr. Et pourtant, l'Américain de 25 ans vient de signer avec les Atlanta Hawks, a annoncé la franchise, sans révéler les termes du contrat.

«Je l'ai félicité! Cela me fait très plaisir car c'est un mec sympa qui était très proche de ses coéquipiers luxembourgeois», confie Gaëtan, toujours en contact avec le joueur formé à la Dixie State University, dans l'Utah. Leur saison 2016/2017, la seule d'Ogden Jr. au Racing, a été exceptionnelle: «C'était clairement l'un des meilleurs Américains que nous avions depuis des années», se souvient le vice-président Manou Rodenbourg.

D'abord en G-League

Avec lui, le Racing en N2 a validé sa montée, deux mois avant la fin de la saison et atteint les demies de la Coupe. Difficile dans ce contexte de conserver un ailier à tel potentiel. Ogden Jr. s'est alors envolé pour la Géorgie avant de taper dans l'œil des Hawks.

Ses grandes forces? «Sa puissance athlétique et son éthique de travail. Il s'entraînait seul tous les midis, à multiplier les shoots», raconte Gaëtan.

McKinnie à Cleveland

Un professionnalisme qui a fini par payer, même si ce contrat ne lui garantit pas de fouler les parquets NBA pour autant. Le Californien devra faire ses preuves en G-League, l'antichambre de la grande ligue dans laquelle s'est fait remarquer Alfonzo McKinnie, autre joueur passé par le Luxembourg qui évoluait l'année passée aux Warriors.

Tout juste coupé de l'effectif des champions 2017 et 2018 avec qui il avait été plutôt performant, l'ancien joueur des East Side Pirates a dû se trouver un nouveau contrat. Et ce sont les Cleveland Cavaliers qui l'ont accueilli la nuit dernière pour une saison. Ogden Jr. est prévenu...

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.