Athlètes luxembourgeois

20 juillet 2021 11:55; Act: 20.07.2021 11:58 Print

Bien arrivés à Tokyo, pour des Jeux à part

Alors que les Jeux olympiques vont s'ouvrir ce vendredi à Tokyo, la plupart des athlètes luxembourgeois sont arrivés au Japon. Ils sont confrontés à un protocole sanitaire strict.

Sur ce sujet
Une faute?

Plein soleil, 30°C, pas de public et des règles sanitaires archi-strictes: bienvenue à Tokyo! Arrivés pour beaucoup en fin de semaine dernière, les athlètes luxembourgeois partagent depuis, via les réseaux sociaux, leurs premiers pas «olympiques» au Japon. Pour ces Jeux, la loi Covid est dure. Interdit d'arriver plus d'une semaine avant son entrée en lice et de repartir plus de 48h après la fin. Donc les athlètes Charel Grethen et Bob Bertemes attendront la semaine prochaine.

Les cyclistes Michel Ries, Kevin Geniets et Christine Majerus sont eux bien arrivés. En photos et vidéo, sur des routes splendides, ils ont donné un aperçu de leurs premières sorties. «Le voyage s'est bien passé. On a bien repris l'entraînement. Il fait super chaud, il faut encore s'habituer», lance Kevin Geniets, qui sortait d'un stage en altitude à Tignes. Pour l'ambiance olympique, il repassera. Les cyclistes sont logés dans des hôtels, à côté de Tokyo, hors du village. «Côté atmosphère c'est plutôt comme une course normale», avoue-t-il. Il n'aura même pas droit à la cérémonie d'ouverture vendredi, sa course étant prévue... le lendemain.

Des tests Covid tous les jours

Côté sanitaire aussi, pas de répit, malgré le vaccin. «On a des tests Covid tous les jours. On ne peut pas s'arrêter pendant les entraînements boire un café. On doit vraiment rester dans la bulle. On sort juste pour s'entraîner», dit-il. Le triathlète Stefan Zachaüs, le cavalier Nicolas Wagner sont aussi là. Comme la pongiste Sarah De Nutte, qui a pu poser avec les mascottes et s'entraîner avec sa compère Ni Xia Lian dans une grandiose salle... vide.

Les nageurs Raphaël Stacchiotti et Julie Meynen sont eux depuis vendredi dernier en acclimatation à Fuji. «Nous nous faisons tester quotidiennement et n’avons absolument aucun contact avec le monde extérieur», confiait le directeur technique de la natation Christian Hansmann.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Rethink le 20.07.2021 16:46 Report dénoncer ce commentaire

    vraiment l'esprit olympique... on aurait du annuler ces JO de la peur!!!

  • Mais dans quel monde vit on? le 21.07.2021 05:10 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a quand même des privilégiés qui peuvent faire leur métier...tout cela parce que ce sont des "grands du sport"... Merci pour l'exemple de solidarité. Jeux ou pas de toute façon ils sont sponsorisés, mais leur ego est plus fort...

  • «Les Jeux olympiques unissent le monde» le 21.07.2021 05:12 Report dénoncer ce commentaire

    "«Les Jeux olympiques unissent le monde»"article qu'on ne peut commenter. On ferait peut-être bien de trouver autre chose pour "unir" le monde....la paix par exemple...???

Les derniers commentaires

  • «Les Jeux olympiques unissent le monde» le 21.07.2021 05:12 Report dénoncer ce commentaire

    "«Les Jeux olympiques unissent le monde»"article qu'on ne peut commenter. On ferait peut-être bien de trouver autre chose pour "unir" le monde....la paix par exemple...???

  • Mais dans quel monde vit on? le 21.07.2021 05:10 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a quand même des privilégiés qui peuvent faire leur métier...tout cela parce que ce sont des "grands du sport"... Merci pour l'exemple de solidarité. Jeux ou pas de toute façon ils sont sponsorisés, mais leur ego est plus fort...

  • Rethink le 20.07.2021 16:46 Report dénoncer ce commentaire

    vraiment l'esprit olympique... on aurait du annuler ces JO de la peur!!!