Football

05 août 2018 17:26; Act: 06.08.2018 12:24 Print

Bielsa à ses joueurs: «ramassez les déchets»

Débarqué à Leeds en juin, l'Argentin a commencé par infliger une séance de nettoyage à ses joueurs. On verra dès aujourd'hui contre Stoke si la méthode porte ses fruits.

storybild

Les méthodes de Marcelo Bielsa porteront-elles leurs fruits dans le Yorkshire?

Sur ce sujet
Une faute?

Passé un peu inaperçu car contracté en pleine Coupe du monde, le mariage entre Leeds United et Marcelo Bielsa va valoir le détour. En attendant de voir si les méthodes bien particulières du technicien argentin vont sourire aux Mighty Whites, qui reprennent leur championnat de 2e division anglaise cet après-midi face au relégué Stoke City, on peut déjà affirmer qu'«El Loco» a d'ores et déjà défrayé la chronique.

Comme le raconte The Guardian, Marcelo Bielsa a réservé une surprise à ses nouveaux joueurs dès son arrivée, en les «invitant» à une séance de trois heures de collectage de déchets, aux abords du centre d'entraînement de Leeds. Team building? Oui, en quelque sorte, avec en toile de fond, l'envie d'administrer une leçon de philosophie à son équipe.

Trois heures de labeur

De même que Sir Alex Ferguson évoquait souvent le courage et l'abnégation des mineurs dans le vestiaire de Manchester United, de même que Martin Schmidt avait tenu à emmener ses joueurs de Wolfsburg dans l'usine Volkswagen pour y rencontrer des ouvriers à 5 heures du mat', Marcelo Bielsa tenait à sensibiliser ses ouailles sur les efforts auxquels consentent les supporters pour suivre les matches de Leeds United.

Après de savants calculs, l'ex-sélectionneur de l'Argentine et du Chili a déterminé que le prix du billet à Elland Road revenait, en moyenne et par tête de pipe, à quelque trois heures de labeur. Raison pour laquelle il a cueilli ses joueurs en les conviant à cette séance de nettoyage de durée équivalente.

(L'essentiel/Simon Meier)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • libre penseur le 06.08.2018 12:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo !

Les derniers commentaires

  • libre penseur le 06.08.2018 12:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo !