Coronavirus

27 mars 2020 13:07; Act: 27.03.2020 13:38 Print

Dani Alves alerte le président Jair Bolsonaro

Le Brésilien aimerait que le président brésilien, Jair Bolsonaro, prenne un peu plus soin de sa population.

Sur ce sujet
Une faute?

Voir cette publication sur Instagram
Senhor presidente, respeito muito a sua presidência, respeito muito a vossa senhoria, masssss, são muitas famílias e muitas pessoas trabalhando em pro do combate a essa pandemia e o senhor como a pessoas mais importante desse país, deveria também presar pelo o bem do nosso país e do nosso povo. É um momento muito difícil para o mundo e para nossa população, não devemos desfazer dessa situação, sobre tudo se não temos cura para ela. Como um humilde cidadão eu venho expressar a minha opinião, pois não quero viver sem poder compartilhar momentos com as pessoas nem viver com medo delas. !!QUE DEUS ABENÇOE O BRASIL E O MUNDO!! #FiquemEmcasaPeloAmorAoProximo #QueDeusNosProteja #Amem??Une publication partagée par Dani Alves (@danialves) le 24 Mars 2020 à 8 :13 PDT

Au Brésil, pas de confinement à cause de la pandémie de coronavirus, et les morts augmentent chaque jour, comme dans presque tous les pays du monde. Néanmoins, le président Jair Bolsonaro rassure ses concitoyens à sa manière, en dénonçant une «hystérie» développée par les médias de communication pour ce qui n'est en réalité qu'une «petite grippe».

Ces paroles ont bien sûr énervé nombre de Brésiliens dont l'international Dani Alves (36 ans), ancien joueur du Barça, de la Juve et du PSG, aujourd'hui à São Paulo, qui a publié une lettre ouverte sur son compte Instagram.

«Monsieur le président, je respecte beaucoup votre présidence (...) maisssss (sic) il y a beaucoup de familles et beaucoup de gens qui luttent contre cette pandémie et vous, en tant que l'une des personnes les plus importantes de ce pays, devez également apporter le bien à notre pays et notre peuple».

Il poursuit: «C'est un moment très difficile pour le monde et pour notre peuple, nous ne devons pas ignorer cette situation, plus particulièrement si nous n'avons pas de remède. Comme humble citoyen, je viens exprimer mon opinion, car je ne veux pas vivre sans pouvoir partager des moments avec les gens ou vivre dans la peur d'eux. Que Dieu bénisse le Brésil et le monde!».

View this post on Instagram

Poderíamos como país ser uma potência mundial, mas em seguida penso; como podemos ser uma potência no mundo, se não nos importamos nem com quem tá do nosso lado? Hoje em posição privilegiada eu poderia me omitir de tudo, mas não, eu não sair da roça nem passei perrengue, para hoje viver solista. Desculpem, mas quero que saibam que existe um problema grave e devemos buscar a solução ou exigir que busquem. !!Estarei aqui se fizer falta todos os dia relembrando isso!! Sei que o problema é grave, sei que a sociedade padece de qualidade de vida, sei que as pessoas tem família grande pra alimentar e não tem finanças, sei de um monte de dificuldades porque também já passei um dia por elas. Agora me expliquem aí: sem saúde, para que serve o dinheiro? Para que serve os bens? Para que serve a posição social? O que importa realmente; o que você vale ou o que você tem? Eu respondo rápido; SEM VIDA NÃO TEMOS NADA!! Quanto mais ficarmos em casa, antes poderemos sair de casa. #QueDeusabençoeOBrasileoMundo #TodosContraOcoronavirus #Fiquememcasa!

A post shared by Dani Alves (@danialves) on

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Marie le 27.03.2020 22:44 Report dénoncer ce commentaire

    Bla-Bla-Bla d'un joueur milliardaire que je respecte beaucoup par ses origines, mais qu'est ce qu'ils fond au final ? Pas grande chose pour le Brésil, juste de la pub...

  • Grand Maître le 27.03.2020 18:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n'a pas peur de se faire éliminer dans ce pays...primaire.

  • kM352 le 27.03.2020 23:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Grans maître pays primaire ? Le Brésil produit des aiguilles jusqu’à des avions. Ton pays produit quoi ?

Les derniers commentaires

  • kM352 le 27.03.2020 23:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Grans maître pays primaire ? Le Brésil produit des aiguilles jusqu’à des avions. Ton pays produit quoi ?

  • Jean Marie le 27.03.2020 22:44 Report dénoncer ce commentaire

    Bla-Bla-Bla d'un joueur milliardaire que je respecte beaucoup par ses origines, mais qu'est ce qu'ils fond au final ? Pas grande chose pour le Brésil, juste de la pub...

  • NoComent le 27.03.2020 20:27 Report dénoncer ce commentaire

    Bolsonaro n'en a que faire, ce sont les pauvres des favelas qui vont surtout trinquer, donc...

    • Comment le 27.03.2020 22:58 Report dénoncer ce commentaire

      Et pas que. Le virus ne choisi pas. Tout le monde va trinqué.

  • Grand Maître le 27.03.2020 18:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n'a pas peur de se faire éliminer dans ce pays...primaire.