Dopage

13 juillet 2020 09:15; Act: 13.07.2020 12:05 Print

Des athlètes ont-​​ils été des cobayes aux JO 2012?

UK Sport est accusée d'avoir administré à 91 sportifs, dans huit sports, une substance expérimentale. L'instance suprême du sport au Royaume-Uni a démenti.

storybild

Team GB a remporté 29 médailles d'or aux Jeux de Londres et terminé troisième au tableau des médailles. (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

UK Sport, l'instance suprême du sport au Royaume-Uni, n'a pas mis des sportifs en danger en leur faisant tester une substance expérimentale en amont des Jeux de Londres en 2012, a-t-elle réagi dimanche à un article du Daily Mail. Selon l'édition dominicale du tabloïd britannique, de l'argent public a été utilisé pour administrer à 91 sportifs, dans huit sports, une boisson énergétique appelée DeltaG, alors sans garantie que cette substance ne produirait pas d'effets secondaires ou n'entraînerait pas de contrôles antidopage positifs.

Les sportifs auraient même signé des décharges pour éviter que UK Sport soit mis en cause et ils se seraient aussi engagés à ne pas parler en public de ce projet. Ce produit aurait originellement été destiné à alimenter les forces spéciales, au niveau militaire, afin de leur permettre d'évoluer derrière les lignes ennemies en ayant besoin de moins d'alimentation.

Effets secondaires

UK Sport a réagi en expliquant qu'elle avait consulté l'Agence mondiale antidopage (AMA) et les autorités britanniques de lutte contre le dopage pour s'assurer que ce produit respectait les règles en vigueur et ne mettait pas en danger les sportifs. Team GB a remporté 29 médailles d'or aux Jeux de Londres et terminé troisième au tableau des médailles. «UK Sport ne finance pas des projets de recherche destinés à donner à nos équipes nationales un avantage en performance au dépens du bien-être des athlètes», explique UK Sport dans un communiqué. Elle ajoute que des décharges de responsabilité et des engagements de discrétion sont une pratique courante pour ce genre d'essais.

«UK Anti-Doping a confirmé par écrit, après avoir demandé une clarification à l'AMA, qu'il n'y avait aucune raison de considérer ces substances comme interdites en s'appuyant sur la liste 2011 des produits et méthodes prohibés», ajoute UK Sport. «UK Sport est totalement engagée dans le développement d'une culture de la haute performance capable d'inspirer les athlètes, et qui nous différencie de nos rivaux internationaux. Nous ne chercherons jamais à viser des médailles à tout prix», conclut le communiqué.

Selon l'enquête du Mail on Sunday, 40% des sportifs ayant testé ce produit ont été victimes d'effets secondaires au niveau gastro-intestinal (vomissements, etc.). Sur les 91 sportifs sélectionnés, 28 ont arrêté le test pour cette raison-là, puis 24 autres se sont retirés du programme parce qu'ils estimaient que ce produit ne leur apportait aucun avantage.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Blutch le 13.07.2020 10:41 Report dénoncer ce commentaire

    UK Sport ne finance pas des projets de recherche destinés à donner à nos équipes nationales un avantage en performance au dépens du bien-être des athlètes ...ben voyons, tu racontes ça à un cheval de bois, il te mets un coup de pied au derrière....

  • cocou le 13.07.2020 10:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tous le monde le sait mais apparemment ya que les russes qui se dopent......

  • Le Belge une fois, le vrai, pas l'autre le 13.07.2020 09:36 Report dénoncer ce commentaire

    Royaume-Uni a démenti. Donc c'est faux! L Russie aussi a démenti. Mais on ne la croit pas et on la banni des jeux. Ce qui vaut pour l'un ne vaut pas pour l'autre. Voila pourquoi on ne peut plus croire personne

Les derniers commentaires

  • francis le 13.07.2020 20:01 Report dénoncer ce commentaire

    de toute façon les anglais ont toujours menti pour ces jeux

  • Luxo le 13.07.2020 16:54 Report dénoncer ce commentaire

    Cette boisson à base de cétone est devenu une boisson courante chez les coureur de Sky , jumbo et dans l'équipe de Bob.

  • Blutch le 13.07.2020 10:41 Report dénoncer ce commentaire

    UK Sport ne finance pas des projets de recherche destinés à donner à nos équipes nationales un avantage en performance au dépens du bien-être des athlètes ...ben voyons, tu racontes ça à un cheval de bois, il te mets un coup de pied au derrière....

  • cocou le 13.07.2020 10:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tous le monde le sait mais apparemment ya que les russes qui se dopent......

  • JMMcom le 13.07.2020 09:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pour les vélos des Sky UK!? On administrait quels types de dopants au cadres de la bicyclette !? Il y a eu les Russes, les USA, les Canadiens, les Jamaïcains, les Espagnols ,puis les Britanniques... Qui sont aujourd’hui les nouveaux rois du doping ?

    • Vindulux le 13.07.2020 16:47 Report dénoncer ce commentaire

      Pour les vélos des UK , le secret était dans les roues. L'entraîneur de l'équipe de France était surpris que les britanniques se précipitent pour dissimuler les roues dès que le cycliste était descendu vélo.