JO 2018 - Corée du Nord

22 février 2018 22:44; Act: 23.02.2018 14:09 Print

Elle a osé applaudir les patineurs américains

Une vidéo tournée la semaine dernière montre la scène cocasse: une pom-pom girl nord-coréenne a applaudi un couple américain mais a vite été reprise par une de ses compatriotes.

Sur ce sujet

L'ordre et la discipline sont très importants en Corée du Nord. Preuve en est la vidéo tournée le 15 février, lors d'une compétition de patinage artistique des Jeux olympiques. Après avoir exulté et réalisé des applaudissements synchronisés à la perfection pour le couple nord-coréen Ryom Tae ok – Kim Ju sok, les 229 cheerleaders de Kim Jong-un auraient dû rester immobiles, comme il leur est ordonné.

Mais, emportée par la fougue, une pom-pom girl s'est emballée à l'annonce du début de compétition du couple américain Alexa Scimeca Knierim – Chris Knierim. Et elle s'est mise à applaudir. Ni une, ni deux, sa camarade placée à sa gauche s'en est rapidement aperçue. Elle lui a alors donné un coup de coude avant de la regarder avec un regard terrifié.

(L'essentiel/atk)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Honte au scoop le 23.02.2018 00:10 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo, faites circuler cette info au cas où son gouvernement ne l'aurait pas déjà... elle risque juste sa vie là!

  • Gaë le 23.02.2018 06:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très intelligent de la part des medias de relayer ces images, au cas où les officiels nord coréens les auraient ratées... On sait comment sont traités ceux qui osent aller à l’encontre des ordres là bas et la pauvre gamine va prendre cher en rentrant au pays...

  • 57 le 23.02.2018 05:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    elle a le droit de faire ce qu'elle veut,c'est au contraire la faute des journalistes. pourquoi filmer ces moments, elle risque peut être des poursuites car il y a des images

Les derniers commentaires

  • dieux le 23.02.2018 23:44 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je me sens en sécurité ici en europe,je dirai même a l'aise blaise!

  • le vrai le 23.02.2018 17:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est facile de dire ça lorsqu'on vit en sécurité en Europe

  • roger le 23.02.2018 13:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelqu’un a eu des nouvelles d’elle depuis la diffusion des images ?

  • Kimi le 23.02.2018 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ces coequipiers vont surement se charger de la denoncer....la pauvre....elle me fait de la peine

    • Marcel le 23.02.2018 13:07 Report dénoncer ce commentaire

      Les premiers coupables ce sont les pseudo-journalistes.

    • Diffusion le 23.02.2018 13:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Et si c'était en direct? Faudra alors faire comme en Arabie Saoudite avec la coupe du monde de foot, et interdire le direct. C'est à dire déplacer la diffusion de 30secondes, de sorte à enlever à temps les images qui plaisent pas.

  • Bon sens le 23.02.2018 10:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle tristesse ! C’est tout contraire à l’esprit olympique ! Et oui les médias... pauvre femme !