Tennis/Wimbledon

09 juillet 2019 09:45; Act: 09.07.2019 12:19 Print

«Je ne l'ai pas laissé entrer dans le match»

Lundi, Roger Federer a parfaitement su lire le service de Matteo Berrettini. Il est revenu sur cet aspect face à la presse.

Sur ce sujet
Une faute?

Roger Federer, comment expliquer que ce match ait été si vite?

Je m'attendais à une rencontre compliquée et serrée, avec peu d'occasions. Il s'est passé tout le contraire donc c'est génial. J'ai très vite pris le dessus dès le début. Je ne l'ai pas laissé entrer dans le match. Quand tu es mené 6-1, 5-2 après 35 minutes, c'est difficile de pouvoir retourner la situation, même si dans le tennis, on a toujours des petites occasions. Il ne s'en est pas procuré assez aujourd'hui. La surface était assez lente donc c'était difficile pour lui de faire des aces et des services gagnants. J'ai su en profiter.

Vous avez tout de suite su lire sa première balle. C'est venu au feeling?

C'est dur à expliquer. Parfois, on a juste plus de peine à retourner un type de joueur. Peut-être que c'est plus dur pour moi de renvoyer le service de (Lloyd) Harris, qui sert 10 km/h moins vite que Berrettini. Pourquoi? Je ne sais pas. Cela ne s'explique pas. Ces deux derniers jours à l'entraînement, j'ai beaucoup travaillé mon retour sur deuxième balle, j'ai essayé de passer ce coup, de ne pas faire de slice. J'ai fait tout le contraire sur cette partie. Je voulais voir si Berrettini pouvait me faire mal sur mon slice et il n'a pas réussi donc j'ai continué. Ce n'était peut-être pas la façon la plus spectaculaire de faire mais c'était la plus efficace pour me créer des occasions sur ses jeux de retour.

Mercredi, vous affronterez Kei Nishikori pour la première fois à Wimbledon.

Je pense que cela va être dur. D'autant plus qu'il arrive à ce stade du tournoi avec beaucoup d'énergie. Je me souviens que cela n'a pas été le cas sur les derniers Grand Chelem, où il arrivait en quart de finale après de gros combats. Jusqu'ici, cela a été vraiment facile pour lui. Je pense qu'il est prêt. Je suis un grand fan de son jeu. Il possède l'un des meilleurs revers parmi les joueurs actuels du circuit. C'est un excellent relanceur, solide mentalement. Cela sera un duel différent de ce que l'on a vu avec Berrettini. Il y aura plus d'échanges depuis le fond de court. Je sais à quoi m'attendre, et lui aussi.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.