Football

18 octobre 2020 22:03; Act: 19.10.2020 16:13 Print

L'hommage de l'OM à Eddie Van Halen

Le tube «Jump» du groupe de hard rock américain accompagne le club marseillais depuis 1986. Le guitariste virtuose, décédé d’un cancer le 6 octobre dernier, n’a pas été oublié au Vélodrome.

storybild

L’OM a rendu hommage à Eddie Van Halen.

Sur ce sujet
Une faute?

Samedi soir, à l’occasion de la venue des Girondins de Bordeaux, l’Olympique Marseille retrouvait son Stade Vélodrome pour la première fois depuis le 26 septembre. Or, entre-temps, un triste événement avait frappé le club: la mort d’Eddie Van Halen, guitariste virtuose et fondateur du groupe à qui il a donné son nom, décédé des suites d’un cancer le 6 octobre dernier, à l’âge de 65 ans.

Il faut en effet savoir que l’OM et le groupe de hard rock américain sont intimement liés: depuis la saison 1986/1987, Van Halen accompagne l’entrée des joueurs au Vélodrome.

Dans une interview accordée à RMC deux jours après la mort du musicien, André Fournel, speaker emblématique du stade marseillais, avait expliqué la genèse de cette trouvaille: «Avec l’équipe d’animation, on cherchait quelque chose pour dynamiser l’entrée des joueurs. À cette époque, «Jump», c’était «the» musique, ça passait beaucoup sur les radios (NDLR: le tube était sorti en 1984 sur le sixième album du groupe). Ça a collé tout de suite, ça a matché comme on dirait aujourd’hui».

Cela fait donc 34 ans que «Jump» résonne dans le Vélodrome. «D’autres choses ont été essayées dans les années 90, nuance le speaker. Mais malheureusement, ou heureusement plutôt, on n’a pas gagné ces matches-là. Comme on est très superstitieux, on s’est dit qu’on allait remettre «Jump». C’est en fait la musique officielle de l’OM sans l’être officiellement».

Le club marseillais ne pouvait pas ne pas rendre hommage à Eddie Van Halen. Samedi, dans le virage sud, une banderole avait été déployée. On pouvait y lire: «RIP Eddie Van Halen, go ahead and jump… for ever!» – «Repose en paix Eddie van Halen, va de l’avant et saute… pour toujours!».

Au-dessus de ce tifo, des sièges avaient été peints en noir, orange et bleu pour représenter deux silhouettes du guitariste et le logo «VH» du club. Les joueurs de l’OM se sont mis au diapason, puisqu’ils ont battu les Girondins 3-1.

(L'essentiel/Renaud Tschoumy)