Ligue Europa

10 juillet 2019 17:21; Act: 11.07.2019 12:52 Print

La Jeunesse et Tobol Kostanay dos à dos

ESCH - La Jeunesse n'est pas parvenue à faire la différence face au FC Tobol (0-0), ce mercredi soir, à Esch, en match aller du premier tour des qualifications de la Ligue Europa.

storybild

Par deux fois, Almir Klica (à g.) est parvenu à échapper à la vigilance de la robuste défense kazakhe.

Sur ce sujet
Une faute?

Il était déjà assuré qu'il serait long et coûteux. Mais le voyage au Kazakhstan, la semaine prochaine, s'annonce aussi très compliqué sur le terrain. Mercredi soir, à Esch, la Jeunesse a constaté qu'elle était tombée sur une équipe très solide et athlétique, mais aussi capable de confisquer le ballon.

Un ballon que la troupe de Nicolas Huysman n'aura donc que très peu vu pendant 90 minutes. Volontairement? C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre le nouvel entraîneur: «On avait mis en place quelque chose de précis et ça a été respecté du début à la fin», a-t-il expliqué.

La Jeunesse a ainsi campé dans sa moitié de terrain. Et défensivement, en tout cas, cela a plutôt bien marché. «Je suis fier de la discipline de l'équipe. Quand on reconstruit une équipe, le plus important, c'est la base défensive», a ajouté Huysman.

«C'est frustrant, on aurait pu gagner 1-0»

Pour son jeu offensif, la Jeunesse a tenté de s'en remettre à un exploit individuel. Il a failli arriver par Almir Klica. Mais suite à l'une de ses accélérations, Yannick Makota ne parvenait pas à pousser le ballon au fond des filets (36e). Puis en seconde période, ce même Klica prenait de vitesse la défense kazakhe sur un long ballon mais ne trouvait pas le cadre (62e). «C'est frustrant, on aurait pu gagner 1-0», insistait le technicien eschois. Mais aussi perdre...

Car en face, les reprises de la tête de Fernander Kassai (43e et 71e) filaient juste à côté. Tandis que Bauyrzhan Turysbek trouvait le poteau (69e) ou le gardien Kevin Sommer (85e). Mais la Jeunesse ne craquait pas. Et avec ce 0-0, tout reste possible avant le match retour.

(Philippe Di Filippo/L'essentiel)