Homophobie

22 mai 2019 09:47; Act: 23.05.2019 15:43 Print

Le cri du cœur d'Antoine Griezmann

Antoine Griezmann s'élève contre ce fléau et milite pour une éducation de la tolérance. L'attaquant fait la couverture du magazine «Têtu» ce mercredi.

Sur ce sujet
Une faute?

L'homophobie dans le football, «maintenant ça suffit!», lance l'attaquant vedette des Bleus Antoine Griezmann. En faisant la couverture du magazine Tétu, l'attaquant s'élève contre l'homophobie dans le football mais aussi dans la société, «l'homophobie n'est pas une opinion, mais un délit. Et, désormais, si un joueur tient des propos homophobes sur le terrain, je pense que j'arrêterai le match. Parce qu'il faut que ça change», souligne-t-il dans un long entretien.

«Grizou» regrette les attaques homophobes lors des matchs, «c'est vrai que les stades ne sont pas des endroits très accueillants pour les homosexuels. Il y a parfois des chants homophobes... À notre époque, c'est inacceptable. Cette agressivité, on finit tous par la payer», poursuit le joueur de 28 ans. «Si un footballeur gay souhaite faire son coming-out, il n'aura peut-être pas tous les joueurs de l'équipe de France à ses côtés, mais il m'aura, moi!».

«C'est à nous, parents, d'éduquer nos enfants»

«Les gens des clubs, de la Fédération française de football et de la Ligue doivent également prendre ce sujet au sérieux. Le football est un beau sport, raconte l'attaquant international, on ne peut pas lui laisser cette image homophobe. Mais c'est plus profond que ça. Depuis quelques semaines, je suis papa pour la deuxième fois. C'est à nous, parents, d'éduquer nos enfants pour qu'ils grandissent dans un monde moins homophobe et moins sexiste».

Dans le magazine, Antoine Griezmann évoque aussi ses proches homosexuels, à commencer par son cuisinier, «on parle souvent de lui, de ses amours, de sa vie. C'est un sujet totalement banal à la maison. Il est comme moi, il se fout du regard des autres».

Pogba aussi

Ce n'est pas la première fois qu'Antoine Griezmann s'exprime sur le sujet, son coéquipier en équipe de France Paul Pogba avait également pris la parole publiquement pour demander de «respecter» les homosexuels dans le football.

Il y a quelques semaines, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a rappelé que les arbitres avaient la «possibilité d'interrompre les matches» en cas d'incidents homophobes dans les stades, au même titre que pour des actes racistes.

Fin mars, elle avait jugé «inadmissibles» les chants homophobes entendus lors du dernier clasico PSG-OM au Parc des Princes, où des supporters parisiens avaient assimilé les Marseillais à «des rats», des «pédés» ou des «enculés».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bravo Atoi le 22.05.2019 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    bravo, c'est avec des gens comme ça que les mentalités pourront changer. Il s'implique et c'est tout à son honneur

  • Sandro le 22.05.2019 12:34 Report dénoncer ce commentaire

    BRAVO de sortir et de communiquer cette opinion, ce désir aussi que les choses changent. L'homophobie n'a rien à voir dans le sport, dans notre société en général.

  • palma le 22.05.2019 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo, bravo.

Les derniers commentaires

  • mosellan le 22.05.2019 13:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il viens de descendre dans mon estime

  • fidelOpost le 22.05.2019 13:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Courageux Grizou! Bravo! Merci pour l exemple. Bien sur que tout commence par l éducation de nos enfants.

  • palma le 22.05.2019 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo, bravo.

  • Sandro le 22.05.2019 12:34 Report dénoncer ce commentaire

    BRAVO de sortir et de communiquer cette opinion, ce désir aussi que les choses changent. L'homophobie n'a rien à voir dans le sport, dans notre société en général.

  • monie le 22.05.2019 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout à fait d'accord