Football

08 septembre 2019 10:50; Act: 08.09.2019 10:56 Print

Le foot féminin anglais fait enfin recette

Le derby mancunien de «Women Super League», remporté 1-0 par City, a attiré plus de 30 000 spectateurs. Record pulvérisé.

storybild

Le derby mancunien féminin s'est disputé devant une affluence record pour le Royaume-Uni. (photo: 20 Minuten)

Sur ce sujet
Une faute?

Le championnat anglais féminin a enregistré samedi un nouveau record de spectateurs pour un match de la «Women Super League», avec 31 213 personnes qui ont assisté au derby de Manchester entre City et United pour la première journée.

Signe de l'engouement généré par le bon parcours des Britanniques lors du Mondial féminin en France l'été dernier - elles avaient perdu en demi-finale contre les futures championnes du monde américaines -, le record précédent a été explosé puisqu'il n'était que de 5265 spectateurs pour un match à Brighton la saison dernière. Pour la petite histoire, c'est City qui l'a emporté 1-0 face à United, promu seulement cette saison dans l'élite.

Un record éphémère?

Ce record risque toutefois de ne pas survivre longtemps puisque quelque 41 000 spectateurs sont espérés dimanche à Stamford Bridge pour un autre derby: Chelsea contre Tottenham.

Le record absolu pour un match féminin entre clubs anglais restera une rencontre entre une équipe de Preston et une autre de Saint-Helens, qui avait rassemblé 53 000 personnes à Goodison Park, le stade actuel d'Everton, il y a près de 100 ans, pour le «Boxing Day» (26 décembre) 1920.

En France, le record pour un match de championnat est de 25 907 spectateurs pour un OL - PSG l'an dernier, très loin des 60 739 spectateurs qui avaient assisté à un Atlético Madrid -Barcelone la saison dernière.

(L'essentiel/afp)