Football - Premier League

20 août 2019 08:12; Act: 20.08.2019 11:23 Print

Manchester United tenu en échec à la 2e journée

En match en retard de la 2e journée de Premier League, Manchester United et Wolverhampton ont partagé l'enjeu (1-1).

storybild

Les Red Devils ont dû se contenter d'un point. (photo: AFP/Paul Ellis)

Sur ce sujet
Une faute?

Manchester United n'a pas confirmé: après leur départ en fanfare, les Red Devils ont été tenus en échec par Wolverhampton (1-1), après notamment un penalty manqué de Paul Pogba, lundi en clôture de la 2e journée de Premier League.

Vainqueurs 4-0 contre Chelsea lors de la première journée, les Mancuniens avaient fait forte impression. À Molineux, face à d'ambitieux Wolves, les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer sont revenus sur terre. S'ils ont dominé la première période, montrant de belles actions, ils ont beaucoup plus peiné dans le second acte. Les Mancuniens ont surtout manqué de précision, à l'image de ce penalty raté par Pogba ou encore de cette passe trop appuyée d'Aaron Wan-Bissaka pour Jesse Lingard, manquée de quelques centimètres.

Résultat correct

Reste que ce match nul, chez un Wolverhampton qui veut bousculer le Big Six établi, demeure un résultat correct pour un Manchester United en pleine reconstruction. La rencontre aura en tout cas permis à Anthony Martial d'inscrire son cinquantième but depuis ses débuts chez les Red Devils, en septembre 2015.

Marcus Rashford a lancé le Français, à nouveau aligné en pointe. Parti entre deux défenseurs, l'ancien Monégasque a frappé en force dans la lucarne au premier poteau pour ouvrir la marque (27e). Mais à force de pousser, les Wolves ont égalisé grâce à une superbe réalisation de Ruben Neves. Le Portugais a envoyé une frappe enroulée de l'extérieur de la surface, juste sous la barre de David De Gea (55e).

Si les débats ont ensuite été équilibrés, les Red Devils pourront regretter leur déplacement: Pogba a provoqué un penalty, a réussi à obtenir le droit de le tirer lui-même après un moment de discussion avec ses coéqupiers... mais le champion du monde n'est pas parvenu à le convertir.

Il a choisi de tirer en force, mais Rui Patricio est parti du bon côté (68e). Rashford, lui, avait réussi le sien contre Chelsea.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.