Luxembourg Open

18 septembre 2021 18:53; Act: 18.09.2021 19:20 Print

Ostapenko défendra sa couronne contre Tauson

La finale du BGL BNP Paribas Luxembourg Open mettra aux prises dimanche (15 h) la tenante du titre Jelena Ostapenko à la Danoise de 18 ans, Clara Tauson.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

À seulement 18 ans, la Danoise Clara Tauson s’est qualifiée samedi pour la finale du tournoi de Luxembourg en faisant tomber la tête de série no5, Markéta Vondrousova (6-4, 2-6, 6-4). Seule tenniswoman non tête de série au rendez-vous du dernier carré, la 70e joueuse mondiale a fait la meilleure entame en s’appuyant notamment sur un bon coup droit.

Récemment couronnée au tournoi de Chicago où elle avait battu en finale la future lauréate de l’US Open, Emma Raducanu, la Danoise s’est offert le premier set 6-4 sur le court central de Kockelscheuer.

Mais Markéta Vondrousova, médaillée d’argent en simple lors des JO de Tokyo, n’est pas la première venue et a débuté sa deuxième manche en commettant bien moins d’erreurs. Dans un set plaisant avec quelques beaux points, la Tchèque s'est adjugé les trois premiers jeux, avant de gérer son avantage pour terminer avec un jeu blanc (2-6).

« Je me sens en forme »

Dans une dernière manche très serrée où chaque joueuse a remporté tour à tour sa mise en jeu, c’est finalement la 35e mondiale qui a craqué la première. D’un superbe lob, Tauson s’est procuré deux balles de break avant de conclure sur une frappe mangeant la ligne (5-4).

Solide sur son jeu de service suivant, elle s’est offert sans trembler le droit de disputer dimanche à 15 h sa première finale dans un tournoi WTA 250. «Ça va être difficile. J’ai joué 2 h 30 contre Ekaterina Aleksandrova (en 8es) puis 2 h aujourd’hui (samedi) mais je me sens en forme»

La Danoise retrouvera la tenante du titre Jelena Ostapenko (30e mondiale) qui s’est qualifiée un peu plus tôt pour sa deuxième finale consécutive au Luxembourg aux dépens de la Russe Liudmila Samsonova (6-1, 7-6). La Lettone de 24 ans, vainqueur de Roland Garros en 2017, pourrait devenir la première joueuse à remporter deux éditions de suite depuis la Belge Kim Clijsters qui avait réussi le triplé entre 2001 et 2003.

(Nicolas Grellier)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.