Tennis

20 octobre 2019 10:49; Act: 21.10.2019 15:44 Print

Rafael Nadal a dit «oui» à sa «Xisca» de toujours

Le n°2 mondial a remporté samedi le plus beau match de sa carrière en épousant à Majorque son amour de jeunesse.

storybild

Rafael Nadal a épousé Maria Francisca «Xisca» Perello, son amour de jeunesse depuis 14 ans, devant 350 invités au château de Sa Fortalesa, à Pollença. (photo: AFP/Valery Hache)

Sur ce sujet
Une faute?

Bague de match! Un mois après sa fabuleuse victoire à l'US Open, Rafael Nadal a remporté ce samedi certainement le match le plus beau et le plus émouvant de sa vie. Le joueur espagnol a dit oui, ou plutôt «sí», pour le meilleur et pour le pire, à Maria Francisca«Xisca» Perello, qu'il aime depuis 14 ans.

Le n°2 mondial et sa tendre moitié se sont témoigné leur flamme devant du beau monde. C'est à Majorque, dans leur île d'origine où leur idylle avait commencé, qu'il lui a passé la bague au doigt. Parmi leurs invités, on trouvait évidemment quelques grands noms du tennis espagnol, ainsi que l'ancien roi, Juan Carlos.

Pour l'occasion, «Rafa» avait réservé La Fortaleza, une forteresse chic où quelque 350 invités étaient attendus. Le tennisman et son épouse ayant demandé à leurs convives la plus grande discrétion - il a même prononcé l'interdiction des téléphones portables à sa soirée -, aucune image ne devait en principe paraître sur les réseaux sociaux. Mais les photographes ont pu voir quelques-uns de ces invités se diriger vers le lieu des festivités...

Le plus célèbre de tous était sans doute l'ancien roi, Juan Carlos 1er, 81 ans. Grand amateur de sport et fervent supporter de Rafael Nadal, l'ancien monarque - qui a abdiqué en 2014 en faveur de son fils Felipe - et la reine Sofia, ont répondu à l'invitation. Un couple royal pour le mariage du roi de la terre battue, en somme.

Rafael Nadal a aussi pris soin d'inviter ses amis et compatriotes avec lesquels il a tout gagné. Son entraîneur Carlos Moya, Marc Lopez (son partenaire avec lequel il a terminé en or aux JO 2016), Juan Monaco, David Ferrer, Feliciano Lopez, Fernando Verdasco Tous ont répondu présents pour célébrer l'union du «Taureau de Manacor» et de Xisca.

(L'essentiel/C.Ma.)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mimi le 20.10.2019 11:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Meilleurs vœux de bonheur

Les derniers commentaires

  • Mimi le 20.10.2019 11:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Meilleurs vœux de bonheur