Football

14 août 2020 22:04; Act: 14.08.2020 22:05 Print

Samuel Umtiti testé positif au coronavirus

Le défenseur central du FC Barcelone a été testé positif au Covid-19. Blessé, il n’est pas à Lisbonne pour la Champions League.

storybild

Samuel Umtiti a été testé positif au coronavirus. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le champion du monde français et défenseur central du FC Barcelone Samuel Umtiti (26 ans) a été testé positif au nouveau coronavirus, a annoncé le club catalan ce vendredi soir dans un communiqué. «Après les examens PCR réalisés hier jeudi, le joueur de l'équipe première Samuel Umtiti a été testé positif au Covid-19. Il est asymptomatique, en bonne santé et se trouve isolé à son domicile», a annoncé le Barça dans un communiqué diffusé ce vendredi, une heure et demie avant le coup d'envoi de son quart de finale de Ligue des champions contre le Bayern Munich à Lisbonne (19h GMT).

Samuel Umtiti (26 ans, 31 sélections), blessé au genou gauche, n'est pas présent avec le reste du groupe barcelonais au Portugal pour le tournoi final de Ligue des champions. «Le club a informé les autorités sportives et sanitaires compétentes. Toutes les personnes qui ont été en contact avec le joueur ont été retracées pour qu'elle passent les tests PCR adéquats», a ajouté le club blaugrana dans son communiqué.

Saison catastrophique

Il s'agit du deuxième joueur français du FC Barcelone testé positif en quelques jours, après l'annonce d'un premier cas mercredi, qui s'est révélé être le jeune défenseur français Jean-Clair Todibo (20 ans), qui commençait sa présaison en Catalogne après être revenu de son prêt de six mois à Schalke 04.

Todibo, tout comme Umtiti, n'a pas été en contact avec l'équipe qui a fait le déplacement à Lisbonne pour le «Final 8» inédit de Ligue des champions. La saison catastrophe d'Umtiti le poursuit donc: l'ex-Lyonnais a passé la plupart de l'exercice 2019-2020 dans l'ombre de son compatriote Clément Lenglet en défense centrale blaugrana (seulement 18 matches disputés toutes compétitions confondues), et s'était déjà blessé début juin au mollet droit, au lendemain de la reprise de l'entraînement du Barça au sortir du confinement.

En début de saison, il avait déjà souffert de deux blessures, à un pied et à un genou, qui lui avaient fait manquer au total dix matches entre septembre et novembre.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).