Olympisme

04 juin 2020 10:20; Act: 04.06.2020 11:41 Print

Tokyo travaille sur des JO à taille réduite

Les Jeux olympiques d'été, reportés de 2020 à 2021 en raison de la pandémie de coronavirus, devraient avoir une envergure moins importante que prévue.

storybild

Tokyo travaille à réduire la voilure des Jeux olympiques. (photo: AFP/Behrouz Mehri)

Sur ce sujet
Une faute?

Les organisateurs de Tokyo 2020 réfléchissent à des moyens de réduire la voilure des Jeux olympiques d'été, reportés à 2021 en raison de la pandémie, a déclaré jeudi la gouverneure de la capitale nippone. Yuriko Koike a expliqué que les responsables de Tokyo 2020 examinaient ce qui pourrait être «rationalisé et simplifié», alors que les coûts des premiers Jeux de l'histoire à être reportés augmentent. Les médias japonais ont évoqué une cérémonie d'ouverture d'envergure réduite et un nombre de spectateurs limité.

Le Comité international olympique (CIO) avait annoncé fin mars le report du plus grand évènement sportif au monde en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, qui a déjà tué des centaines de milliers de personnes dans le monde et quasiment mis à l'arrêt les déplacements internationaux, ces derniers mois. Les Jeux doivent à présent débuter le 23 juillet 2021, mais les organisateurs sont face à un casse-tête inédit de réorganisation systématique des sites, des hébergements et des transports.

«Éviter l'annulation»

Le quotidien Yomiuri Shimbun rapportait jeudi en citant des sources proches du dossier que tout le monde (athlètes, responsables officiels et spectateurs) serait obligé de subir un test de détection du coronavirus. «La priorité absolue est d'éviter le pire scénario, celui d'une annulation des Jeux», a dit au quotidien une source gouvernementale japonaise.

Le porte-parole de Tokyo 2020, Masa Takaya, a refusé de livrer des précisions jeudi lors d'une conférence de presse, affirmant que des discussions sur des mesures contre le coronavirus auraient lieu «à partir de cet automne». Le patron du CIO, Thomas Bach, avait déclaré le mois dernier que 2021 serait la «dernière option» pour organiser les JO de Tokyo, soulignant qu'ils ne pouvaient être reportés une fois de plus.

Il avait refusé de dire si l'existence d'un vaccin serait une condition pour la tenue des Jeux olympiques mais s'était montré peu enthousiaste à l'idée de les organiser sans spectateurs. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a lui jugé «difficile» d'organiser les Jeux tant que la pandémie ne serait pas jugulée. Quant au président de Tokyo 2020, Yoshiro Mori, il a aussi déjà déclaré que le plus grand rassemblement sportif du monde serait annulé si la pandémie n'était pas sous contrôle d'ici là.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.