Incidents racistes

21 septembre 2021 19:15; Act: 21.09.2021 19:41 Print

Une amende et un match à huis clos pour la Hongrie

La FIFA a sanctionné la Hongrie après les incidents racistes qui avaient émaillé la rencontre contre l'Angleterre en septembre.

storybild

Les fans hongrois lors du match contre les «Three Lions», comptant pour les qualifications au Mondial 2022. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La FIFA a sanctionné mardi la Fédération hongroise de football (MLSZ) d’un match à huis clos et d’une amende, en raison «du comportement raciste de bon nombre de ses supporters» envers des joueurs anglais début septembre à Budapest.

Lors de la victoire des «Three Lions» (4-0) face à la Hongrie en match de qualification pour le Mondial 2022, des médias britanniques avaient fait état de chants racistes, notamment de cris de singe, visant le milieu de terrain Jude Bellingham et l’attaquant Raheem Sterling.

La commission de discipline de la FIFA, qui a ouvert une enquête le 3 septembre, a imposé à la MLSZ une amende de 200 000 francs suisses (184 700 euros), ainsi qu’une rencontre à domicile à huis clos. S’ils récidivent, les Hongrois risquent un deuxième match sans spectacteurs, avec «un sursis de deux ans».

La justice interne de l’instance a pris en compte «la gravité des incidents constatés», ajoutant aux «paroles et actes racistes» le «jet d’objets», l’utilisation d’engins pyrotechniques et le «blocage d’escaliers», a-t-elle énuméré dans un communiqué.

Invitée à sévir par le gouvernement britannique après la rencontre, la FIFA dit condamner «toute forme de racisme et de violence, ainsi que toute autre forme de discrimination ou d’abus», promettant une «tolérance zéro face aux comportements déplorables qui touchent le football».

En juillet déjà, la MLSZ avait été sanctionnée de trois matches à huis clos (dont un avec sursis), cette fois par l’UEFA, pour le «comportement discriminatoire de ses supporters» lors des trois matches disputés par sa sélection à l’Euro.

Des cris racistes à l’encontre de joueurs noirs de l’équipe de France avaient notamment été lancés depuis la tribune où se trouvaient les ultras hongrois à Budapest, le 19 juin. L’UEFA avait également enquêté sur des banderoles ou pancartes homophobes brandies par des supporters durant les autres rencontres du premier tour contre le Portugal et l’Allemagne.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JP L le 21.09.2021 20:57 Report dénoncer ce commentaire

    L’attitude des supporters anglais lors de la finale ne fut guère moins ignoble …

  • Futura le 22.09.2021 09:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De quoi se mêle le gouvernement britannique ?! Qu'il balaie déjà devant sa porte...

  • Nénette le 21.09.2021 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le foutage de gueule… quelle blague l’UEFA. C’est pathétique de faire croire que le foot rassemble les peuples…

Les derniers commentaires

  • Futura le 22.09.2021 09:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De quoi se mêle le gouvernement britannique ?! Qu'il balaie déjà devant sa porte...

  • JP L le 21.09.2021 20:57 Report dénoncer ce commentaire

    L’attitude des supporters anglais lors de la finale ne fut guère moins ignoble …

  • luis le 21.09.2021 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon opinion personnelle. Les joueurs de footbal Vont dans un stade pour Jouer du football et pas pour Mettre les genoux a terre ,pour Faire de la politique. La FIFA a tort de se imposer contre mr.Orbán et le peuple Hongrois.

    • Matthieu le 22.09.2021 09:28 Report dénoncer ce commentaire

      Ce qui est bien avec les opinions personnelles, c'est qu'on peut les garder pour soi. Allez et faites de même.

  • Nénette le 21.09.2021 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le foutage de gueule… quelle blague l’UEFA. C’est pathétique de faire croire que le foot rassemble les peuples…