L'histoire sans fin

14 janvier 2022 08:30; Act: 14.01.2022 13:08 Print

Djokovic sera placé en rétention samedi matin

Le gouvernement australien accepte d'offrir un délai au n°1 mondial, mais le placera en rétention, dès samedi matin, et il ne pourra en sortir que pour assister aux audiences.

storybild

Djokovic pourrait être interdit d'entrée sur le territoire australien pour trois ans. (photo: AFP/Brandon Malone)

Sur ce sujet
Une faute?

Nouveau rebond dans l'affaire Djokovic. Alors que le visa du n°1 mondial avait été révoqué vendredi matin, ce qui devait entraîner son expulsion du pays et l'empêcher d'entrer sur le territoire australien pendant 3 ans, le gouvernement australien a accepté de surseoir à l'exécution de la sanction, selon l'avocat du joueur de tennis.

Toutefois, les autorités australiennes ont l'intention d'ordonner le retour du numéro un mondial de tennis, Novak Djokovic, en rétention, dès samedi matin, a annoncé vendredi, un avocat du gouvernement, Stephen Lloyd. Le gouvernement souhaite que le Serbe ne puisse sortir de rétention que pour assister, dans les bureaux de ses avocats et sous bonne garde, aux audiences en ligne de la justice concernant son cas, a-t-on indiqué.

Le ministre de l'Immigration, Alex Hawke, avait annoncé plus tôt que le visa australien de Novak Djokovic, qui voulait entrer dans le pays sans être vacciné contre le Covid-19, avait été annulé pour la deuxième fois, «sur des bases sanitaires et d'ordre public». Le gouvernement australien «est fermement engagé à protéger les frontières australiennes, tout particulièrement dans le contexte de la pandémie de Covid-19», a ajouté le ministre. Une audience d'urgence avait été décidée dans la foulée.

«Les sacrifices» des Australiens protégés

Cette deuxième annulation du visa devrait impliquer que le joueur serbe, qui visait un 21e titre record du Grand Chelem à l'Open d'Australie qui débute lundi, sera interdit d'entrée dans le pays pendant trois ans, sauf dans certaines circonstances. Le visa du joueur de 34 ans avait déjà été annulé une première fois, le 5 janvier, lors de son arrivée à Melbourne, et Djokovic avait alors été placé dans un centre de rétention en vue de son expulsion.

Les avocats du tennisman avaient toutefois remporté une éclatante victoire le 10 janvier, en obtenant d'un juge qu'il rétablisse son visa et ordonne sa libération immédiate. Depuis, Djokovic s'entraînait en vue du tournoi, et devait affronter lors du premier tour son compatriote Miomir Kecmanovic, 78e joueur mondial. Mais le ministre de l'Immigration conservait la possibilité d'annuler à nouveau le visa, en vertu de son pouvoir discrétionnaire.

Cette annulation du visa du n°1 mondial de tennis, Novak Djokovic, vise à protéger le résultat des «sacrifices» subis par les Australiens pendant la pandémie de Covid-19, a affirmé vendredi, le Premier ministre, Scott Morrison. «Les Australiens ont fait de nombreux sacrifices pendant cette pandémie, et souhaitent à juste titre que le résultat de ces sacrifices soit protégé».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Juste le 14.01.2022 08:52 Report dénoncer ce commentaire

    très bonne chose, on n'achète pas tout avec l'argent, même si on s'appelle Djokovic

  • ami sab le 14.01.2022 11:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je suis tout a fait d accord avec eux,la loi est pour tout le monde la meme . numéro 1 mondial ou pas

  • Velsaine le 14.01.2022 12:11 Report dénoncer ce commentaire

    S'il y a un règlement, c'est pour tout le monde! compris les stars du sport ou du show-biz

Les derniers commentaires

  • Vive . Lili honteLili Lili Quand ontDD L le 16.01.2022 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tant mieux les australiens ont peut bien fait ils n'ont écouté ce menteur,,,,, hourra ????? Il ce croit ho dessus des lois ce mec,,,,,,,,,

  • Jkk le 15.01.2022 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit.

  • Bärel le 15.01.2022 10:25 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut assumer Djoko.

  • chris de Lux le 15.01.2022 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous avons un couple d’amis, dont la fille a une carrière brillante en Australie et qui vit dans le pays, s’est mariée et à mis au monde un enfant. Ses parents n’ont pas pu la voir depuis 2 ans, n’ont pas pu assister au mariage et à la naissance. Expliquer leurs que quelqu’un reçoit un passe droit! Mais le Pape n’en a pas reçu !!

  • lisa le 15.01.2022 08:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo au gouvernement qui a mis la sante' des citoyens en 1ere place.

    • Tina le 15.01.2022 13:38 Report dénoncer ce commentaire

      Luxembourg aussi mais y a des manifestations toutes même ! Gouvernement ou la démocratie permet pas de manifester, aller vivre en Australie alors !