Tennis - Open d'Australie

22 janvier 2020 07:36; Act: 22.01.2020 09:46 Print

«Je joue tous les Japonais du tableau!»

Le Serbe Novak Djokovic a battu le Japonais Tatsuma Ito, mercredi, avant de retrouver son compatriote Yoshihito Nishioka.

Sur ce sujet
Une faute?

Novak Djokovic, qui avait cédé un set au 1er tour, a balayé mercredi, sans trop transpirer, le Japonais Tatsuma Ito (146e mondial) 6-1, 6-4, 6-2 et s'est ainsi qualifié en 1h35 pour le 3e tour. «Les conditions étaient difficiles avec le vent», a estimé le n°2 mondial, en soulignant que son adversaire avait su élever son niveau et le gêner au deuxième set en jouant à plat. «Mon service m'a beaucoup aidé», a-t-il ajouté. Il a en effet réussi 16 aces et remporté 93% des points joués après sa première balle.

Le Serbe affrontera un autre Japonais, Yoshihito Nishioka (71e), pour une place en 8es de finale. «Je joue tous les Japonais du tableau!», a-t-il plaisanté, en soulignant que son prochain adversaire, gaucher, était «l'un des joueurs les plus rapides du circuit».

Tsitsipas sans jouer

Stefanos Tsitsipas, 6e mondial et demi-finaliste l'an dernier à Melbourne, a bénéficié mercredi du forfait de Philipp Kohlschreiber (79e) pour se qualifier sans jouer pour le 3e tour. L'Allemand est dans l'incapacité de jouer «en raison d'une blessure musculaire», ont annoncé les organisateurs, sans plus de précisions dans l'immédiat. Il s'était qualifié plutôt aisément pour le 2e tour en battant l'Américain Marcos Giron 7-5, 6-1, 6-2.

Le come-back de Coco

Coco Gauff (67e), plus jeune joueuse de l'Open d'Australie du haut de ses 15 ans, a battu mercredi au 2e tour Sorana Cirstea (74e) 4-6, 6-3, 7-5 et affrontera la tenante du titre Naomie Osaka (3e), qui a, elle, dominé la Chinoise Saisai Zheng (42e) 6-2, 6-4 en 1h20.

Tombeuse de sa compatriote américaine Venus Williams au 1er tour, l'adolescente a connu plus de difficultés face à la Roumaine. Après deux premiers sets équilibrés, Gauff s'est retrouvée menée 3-0 dans le dernier set. Elle a retourné la situation pour s'imposer au terme de 2h09 de combat.

«Honnêtement, je ne pensais pas être à ce point soutenue. J'étais menée et grâce au public j'ai continué à y croire», s'est-elle exclamée, en direction des spectateurs de la Melbourne Arena, acquise à sa cause. Coco Gauff rejoint ainsi le troisième tour à Melbourne pour sa première participation. Elle avait déjà affronté Osaka au même stade de la compétition à l'US Open 2019, et l'ancienne n°1 mondiale l'avait emporté en deux sets.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.