Tennis

07 août 2020 07:37; Act: 07.08.2020 11:26 Print

La boulette de Sara Errani à l’Open de Palerme

L’Italienne de 33 ans a provoqué la consternation d’une arbitre en jetant son serre-poignet à un spectateur, brisant ainsi le protocole sanitaire.

Sur ce sujet
Une faute?

Après cinq mois d’interruption, le tennis mondial a signé son grand retour avec le coup d’envoi du tournoi WTA de Palerme (Italie) lundi. Cette reprise se déroule sous haute protection, via de nombreuses mesures sanitaires.

Malgré ce strict encadrement, le moindre écart peut suffire à percer la bulle. Ainsi, Sara Errani s’est rendue coupable d’un geste ordinairement anodin mais qui, dans le contexte actuel, peut être lourd de conséquences. À l’issue de sa victoire face à Sorana Cirstea pour son entrée en lice (7-5, 1-6, 6-4), l’Italienne a jeté son serre-poignet à un spectateur.

Problème: c'est contraire au protocole sanitaire. L’arbitre, qui a assisté à la scène depuis sa chaise, n’a pas caché sa stupéfaction. Errani s’est immédiatement tournée vers l’officielle pour s’excuser, avant de secouer la tête, frappée par la culpabilité.

Un peu plus tard, Kaja Juvan a fait encore pire. En plus d’avoir jeté deux serre-poignets à quelques secondes d’intervalle, la Slovaque s’est arrêtée auprès de jeunes spectateurs afin de prendre une photo.

Voilà une bien mauvaise publicité pour le tennis postcoronavirus.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cédric le 07.08.2020 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Boulette boulette... Je vois pas de boulette.. Si elle serait malade du Covid, elle ne pourrait même pas participer...

  • Lili le 07.08.2020 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez de tous dramatiser, arrêtez avec la peur de respirer, stop, ça suffit votre mascarade.

  • TontonB le 07.08.2020 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    Le covid se transmet aussi par les photos ?

Les derniers commentaires

  • TontonB le 07.08.2020 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    Le covid se transmet aussi par les photos ?

  • Lili le 07.08.2020 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez de tous dramatiser, arrêtez avec la peur de respirer, stop, ça suffit votre mascarade.

  • jo le 07.08.2020 10:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    toi aussi????????????

  • Le sauveur le 07.08.2020 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sauvons l'humanité grâces aux masques et continuons le mc do fumons et buvons. on sera protéger du virus et du cancer...

  • Cédric le 07.08.2020 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Boulette boulette... Je vois pas de boulette.. Si elle serait malade du Covid, elle ne pourrait même pas participer...

    • Alex Térieur le 07.08.2020 09:06 Report dénoncer ce commentaire

      si elle était malade...

    • alain térieur le 07.08.2020 10:44 Report dénoncer ce commentaire

      si j'aurais su, j'aurais pas venu...

    • Ta Bata le 07.08.2020 13:33 Report dénoncer ce commentaire

      et si elle en avait, on l'appellerai Monsieur

    • Bah.. si en fait... le 07.08.2020 14:25 Report dénoncer ce commentaire

      Temps d'incubation 15 jours... Des sportifs malades du covid, des contaminations d'équipe, usw... il suffit de lire la presse pour savoir qu'il y en a même chez les pros.