Tennis

26 septembre 2021 21:31; Act: 26.09.2021 23:44 Print

Laver Cup: l’Europe écrase le reste du monde

Avant la fin de la compétition, l’équipe européenne a acquis suffisamment de points pour s’adjuger son quatrième trophée.

storybild

L’équipe européenne et le trophée, avec le capitaine, Björn Borg (à dr.). (photo: Getty Images for Laver Cup)

Sur ce sujet
Une faute?

L’Europe, déjà lauréate des trois premières éditions, a conservé le trophée de la Laver Cup, en ne laissant aucune chance à l’équipe du reste du monde, menée 14 à 1 et dans l’impossibilité de refaire son retard, dimanche en soirée à Boston. Le premier match au programme dominical a été le bon pour les Européens, la paire russo-allemande Andrey Rublev/Alexander Zverev ayant battu le duo américano-canadien Reilly Opelka/Denis Shapovalov 6-2 6-7 (4/7) 10-3 au super tie-break.

Ce succès a rapporté à l’équipe européenne trois points suffisants pour s’adjuger le titre, puisque 13 étaient nécessaires et que l’Europe en comptait déjà 11 à l’issue de la 2e journée. Il reste trois simples à disputer, qui ne serviront qu’à déterminer le score final de cette confrontation sur trois jours.

Federer en tribunes

La domination des joueurs européens a été écrasante depuis vendredi et reflète leur mainmise au sommet du tennis mondial, le tout sans le No1 mondial Novak Djokovic, qui vient de rater la dernière marche d’un Grand Chelem calendaire à l’US Open, sans Rafael Nadal qui soigne un pied douloureux, et sans Roger Federer, convalescent après une nouvelle opération à un genou. Le Suisse était malgré tout présent en tribune car il est celui qui a impulsé la création de la Laver Cup en 2018.

Avec le Russe Daniil Medvedev (ATP 2), qui vient de briser le rêve de Djokovic à Flushing Meadows, le Grec Stefanos Tsitsipas (ATP 3), l’Allemand Alexander Zverev (ATP 4), le Russe Andrey Rublev (ATP 5) ou encore l’Italien Matteo Berrettini (ATP 7), l’Europe était intouchable. Et cela s’est vu lors des neuf premiers matches de la compétition, même si certains se sont joués aux super tie-breaks, puisque seul le double de la première journée fut arraché par le reste du monde.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.