Neymar Jr's five

19 juillet 2018 20:33; Act: 20.07.2018 13:53 Print

Les Crazy French dans l'ambiance au Brésil

LUXEMBOURG/SANTOS – L'équipe qui représente le Grand-Duché, au tournoi de Neymar, a profité de l'ambiance dès le tirage au sort de la compétition, jeudi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

«L'événement est absolument exceptionnel, c'est vraiment une grosse ambiance», s'enthousiasme Ahmed, 18 ans, membre des Crazy French, l'équipe de foot à cinq qui représente le Luxembourg, au Neymar Jr's Five, au Brésil. Toutes les équipes, arrivées mercredi ou jeudi, se sont retrouvées jeudi, au bord d'une plage de Santos, pour le tirage au sort.

La formation au drapeau luxembourgeois affrontera vendredi la Slovaquie, le Chili, l'Angleterre et l'Inde, comme l'a décidé le tirage au sort effectué par le capitaine Hakim. Les deux premiers seront qualifiés pour le tour final, tout comme les huit meilleurs troisièmes des seize groupes. «On a confiance, cela devrait passer», estime Merouane. Le fait d'avoir cinq joueurs, contre sept pour certaines nations, qui pourront ainsi effectuer des rotations, ne constitue pas un handicap, selon Mohamed: «On s'est qualifié comme ça en avril au Luxembourg, on a nos automatismes, cela fonctionne bien ainsi», explique celui qui a déjà participé à un tournoi similaire «mais de moins grande envergure» en France.

Les Crazy French, venus avec cinq joueurs et deux membres du staff, ont déjà fait connaissance avec certains de leurs adversaires, notamment les Belges et les Portugais, qui se sont retrouvés dans le même avion. «Mais il faut reconnaître qu'ici, peu de joueurs ont reconnu le drapeau luxembourgeois, reprend Merouane. Ce sera à nous de leur faire découvrir grâce à nos performances!».

Le tirage au sort pour le Luxembourg, effectué par le capitaine Hakim.

L'ambiance au moment où les équipes étaient réunies pour le tirage au sort.

(De notre envoyé spécial à Praia Grande, Joseph Gaulier)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • rom le 20.07.2018 04:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils se sont entraîner à se rouler par terre j’espère

  • MariePP le 20.07.2018 14:57 Report dénoncer ce commentaire

    Ils auraient quand même pu changer leur nom parce que c'est vrai qu'en voyant "French" les autres pays vont certainement confondre. Crazy Lux aurait été plus approprié.

  • Mike le 20.07.2018 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg parfaitement représenté par les Crazy FRENCH...mdr

Les derniers commentaires

  • MariePP le 20.07.2018 14:57 Report dénoncer ce commentaire

    Ils auraient quand même pu changer leur nom parce que c'est vrai qu'en voyant "French" les autres pays vont certainement confondre. Crazy Lux aurait été plus approprié.

  • footix le 20.07.2018 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à Merouane, Hakim, Mohamed et Ahmed

  • Mike le 20.07.2018 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg parfaitement représenté par les Crazy FRENCH...mdr

  • Pimpampel le 20.07.2018 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allez les Crazy French! Soyez "crazy", soyez "french" et amusez-vous! Hissez le drapeau luxembourgeois fièrement, parce que c'est ça aussi le Luxembourg. Belle aventure les gars... j'aimerais trop être avec vous. (Un lulu)

  • rom le 20.07.2018 04:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils se sont entraîner à se rouler par terre j’espère