Coupe du monde

02 juillet 2018 15:50; Act: 03.07.2018 09:41 Print

Le Brésil sera bien au rendez-​​vous des quarts

Les Auriverde ont dominé le Mexique en huitièmes de finale de la Coupe du monde, lundi, à Samara. Neymar a ouvert le score, puis Firmino a doublé la mise.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Un coup d'éclat de Neymar a envoyé le Brésil en quart de finale du Mondial 2018. Un dribble, une talonnade pour démarquer Willian et du jus pour se jeter sur le centre du Jackson five brésilien (51e): le vrai génie de Neymar s'est manifesté pour la première fois cet été en Russie, sur sa deuxième réalisation de la compétition. Neymar a surclassé la star mexicaine, Javier Hernandez, qui n'a rivalisé que sur le terrain de l'audace capillaire, avec sa teinture blonde platine.

«Nous devons apprendre à souffrir. Nous avons souffert, ce fut difficile, mais nous savions que l'adversaire était de qualité», a soufflé Neymar, à la fin du match. Car le Mexique a joué, comme promis, au début de match. Les combinaisons des trois joueurs offensifs, Carlos Vela, Lozano et Hernandez, et l'astuce de Hector Herrera ont fait reculer la défense auriverde. Puis Neymar a sifflé la fin de la récréation. Le Parisien a ouvert le score sur une action de classe, prenant la défense mexicaine à revers. Mais sa réputation d'acteur ne va pas s'arranger après ses hurlements de douleurs poussés lorsque Layun lui a un peu marché sur sa cheville blessée.

Le Mexique devait remonter le score, mais ses assauts sont restés assez inoffensifs. Seul dégât pour le Brésil, la suspension de Casemiro pour le quart de finale, averti pour un tacle sur Lozano (59e). En contre, Ochoa, très bon dans le but mexicain, tenait encore la baraque derrière face à Paulinho (59e) ou Willian (63e), mais il n'a rien pu faire sur le déboulé de Neymar, qui a servi Firmino. Cette fois les chants mexicains se sont tus.

Revivez notre live

C'est terminé, le Brésil est qualifié!! Qualification logique pour le Brésil, qui a dominé le Mexique (2-0). Pourtant moins bien rentrés dans le match, les Auriverde ont peu à peu pris le jeu à leur compte et ont eu les meilleures occasions. Neymar a débloqué la situation, Firmino, qui venait de rentrer, à inscrit le but du KO. Le Mexique s'est montré trop inefficace pour inquiéter la Seleçao, qui affrontera la Belgique ou le Japon en quarts de finale.

90e Un joueur mexicain, Layun, reste au sol. Il reste théoriquement une minute à jouer.

90e Le Mexique tente encore, mais n'arrive vraiment pas à mettre en danger Thiago Silva and co.

90e Six minutes de temps additionnel. Le Brésil peut être serein, d'autant que le Mexique n'arrive toujours pas à construire d'action dangereuse.

Buuut pour le Brésil 88e Firmino double la mise Rapide comme l'éclair, Neymar déborde tout le monde côté gauche. Il a ensuite été l'auteur d'un centre-tir que n'a pu capter Ochoa, venu à sa rencontre. Firmino, nouvel entrant, a surgi pour propulser le ballon dans le but vide. Le Brésil est désormais à l'abri.

86e Alison sort le ballon d'une belle claquette devant Carlos Vela... qui était hors-jeu.

85e Le Mexique tente quelque chose, sans apporter de danger réel. La tête de Layun est repoussée en corner. Coutinho sort du terrain, au profit de Roberto Firmino.

82e Cette fois, c'est le capitaine Thiago Silva qui reste au sol, après un contact avec Gallardo.

81e Le jeu perd un peu en intensité depuis quelques minutes. Le Mexique ne semble pas en mesure de revenir, le Brésil gère mais n'arrive pas à se mettre à l'abri.

77e Gabriel Jesus se retrouve au sol à la limite de la surface, il exprime sa douleur. Quand l'arbitre lui fait signe de se relever, il s'exécute et part en courant. Encore un bel exemple d'exagération...

76e Carlos Salcedo, l'un des peroxydés de l'équipe mexicaine, a pris un carton jaune pour avoir déséquilibré Neymar.

75e Une action pour le Brésil, initiée par Gabriel Jesus. Cela se termine avec une frappe anodine, que Guillermo Ochoa peut capter.

73e Sur les images, la douleur de Neymar semble être une énorme simulation. Le jeu reprend. Neymar n'a pas été averti...

72e Le jeu s'est arrêté, la vidéo va être analysée. Neymar semble avoir un problème à la cheville.

71e Neymar, à la lutte avec un adversaire le long de la ligne de touche, est tombé. Il se tord de douleur sur le bord du terrain... Du chiqué ou pas?

70e Belle situation pour le Mexique à l'instant, avec un centre de Herrera que ne peut reprendre Dos Santos. La frappe de Lozano est ensuite contrée.

68e Dans la foulée, le Brésilien William s'avance et alerte Neymar, dont la frappe contrée terminé à côté. Pour l'instant, on semble plus proche du 2-0 que du 1-1.

68e Encore un belle situation de contre gâchée pour le Mexique...

64e Lozano passe dans la défense et finit par s'écrouler. L'arbitre ne se laisse pas conter.

63e Énorme frappe de Willian!! Et énorme Ochoa dans les buts. Le Brésilien a tenté sa chance avec une nouvelle frappe lourde, que le portier mexicain a repoussé. On était proche du 2-0.

61e Belle combinaison mexicaine, qui aboutit sur une frappe de Carlos Vela. Corner. Les Mexicains se sont encore montrés trop brouillons dans la finition, car le contre semblait très intéressant. Il y avait mieux à faire que cette frappe relativement lointaine.

59e Casemiro est averti pour un tacle dangereux sur Lozano. Le défenseur du Real Madrid manquera le quart de finale en cas de qualification du Brésil.

58e C'était encore chaud! Paulinho tente une frappe lourde dans la surface. Ochoa a dû sortir une belle parade pour sauver les siens.

56e Le Brésil reprend le contrôle du jeu. Neymar tente une frappe lointaine, au-dessus. Les quintuples champions du monde tentent de réaliser le KO.

54e Les esprits s'échauffent, Hector Herrera a pris un jaune.

52e Le Mexique tente de réagir. Des frappes peu dangereuses, mais les Mexicains réclament surtout un penalty pour un tacle très osé de Thiago Silva sur Carlos Vela. L'arbitre ne bronche pas mais c'était limite.

Buuut pour le Brésil 51e Neymar ouvre le score!! Au départ de l'action, le joueur du PSG a aussi conclu. À l'entrée de la surface plein axe, il a intelligemment remis du talon à Willian, qui s'est infiltré côté gauche. Il a débordé la défense et centré, Neymar a surgi pour propulser le ballon au fond des filets.

50e En contre, le Mexicain Gallardo, placé à l'entrée de la surface en plein centre, décroche une frappe, au-dessus. Il a un peu oublié ces coéquipiers esseulés, sur ce coup.

48e Frappe de Coutinho! Sur le corner, une sorte de cafouillage s'ensuit et Philippe Coutinho décroche une belle frappe, que Guillermo Ochoa doit boxer. C'était la plus belle opportunité brésilienne depuis le début de la rencontre.

48e Neymar tricote côté gauche et obtient un corner.

47e Le Brésil repart avec de bonnes intentions. Il veut prendre le jeu à son compte.

C'est reparti!!!

16h58 Le jeu va reprendre, les joueurs rentrent sur le terrain. Miguel Layun va rentrer en jeu, côté mexicain. C'est le vétéran Rafael Marquez qui sort du terrain. Un changement offensif pour le Mexique, donc.

C'est la mi-temps. Le Brésil et le Mexique reviennent dos à dos au vestiaire, sans le moindre arrêt de jeu. Le Mexique est mieux rentré dans le match, mais ensuite ce sont les coéquipiers de Neymar qui se sont montrés les plus dangereux. Le spectacle est au rendez-vous pour le cinquième 8e de finale de la Coupe du monde.

45e Lozano tente de passer la défense en revue, mais il est acculé. Le ballon finit en touche, le Mexique presse de nouveau.

43e Le deuxième carton jaune du match, pour Felipe luis. Il y est allé de bon cœur en arrêtant une incursion de Carlos Vela. Le coup franc pourrait être intéressant. Non, il ne donne absolument rien, car plutôt mal tiré.

41e Un centre à ras de terre de Willian a terminé dans les gants d'Ochoa, de plus en plus sollicité.

40e Le coup franc qui s'ensuit, tiré par Neymar, file au-dessus de la cage d'Ochoa.

38e Neymar est au sol. Il a pris un coup lors d'un contact avec Edson Alvarez. Ce dernier est logiquement averti.

37e Dominé en début de match, le Brésil se montre désormais plus tranchant. Mais le Mexique semble avoir toujours des opportunités pour prendre les devants.

34e Bien que l'on n'ait pas encore vu de but, le spectacle est au rendez-vous pour l'instant.

33e Quelle frappe de Gabriel Jesus!! Guillermo Ochoa doit boxer, le ballon revient et la défense mexicaine s'en sort.

32e Le Brésilien Willian tente un centre, mais il glisse. Cela arrive...

30e Neymar s'infiltre dans la surface, il est stoppé par un tacle d'Alvarez. Un geste licite, Neymar ne s'est même pas écroulé.

28e Le Mexique tente de riposter, cela reste brouillon et peu dangereux. À l'image d'une frappe de Vela côté gauche, envoyée largement à côté.

26e Coup franc excentré pour le Brésil, tiré par Neymar, il y a le feu dans la défense du Mexique, qui n'arrive pas à dégager proprement. S'ensuit une partie de billard, qui se termine par une frappe au-dessus. Probablement l'action la plus chaude depuis le coup d'envoi.

25e Neymar!! Il a slalomé dans la surface côté gauche, avec une grande facilité. Mais son centre n'a pas été récupéré par un équipier et la défense mexicaine s'est dégagée tant bien que mal. Le gardien Ochoa a dû être mis à contribution.

22e Le Mexique pousse de nouveau! Centre de Lozano côté gauche, Herrera récupère à l'entrée de la surface. Mais il a trop de Brésiliens devant lui, sa frappe est contrée.

20e Le Brésil, jusqu'à présent un ton en dessous, semble monter peu à peu en régime. Mais les Mexicains ne se laissent pas dominer.

18e Sur le contre rapidement joué, c'est même le Mexique qui porte le danger! Carlos Vela a bien centré pour Lozano, mais la défense veille.

17e Corner pour le Brésil cette fois. Willian pour le tirer. Les jaunes vont-ils se montrer dangereux? Non, c'est dégagé rapidement.

15e Encore une action pour le Mexique!! Lozano a été bien trouvé dans le rectangle, mais il n'a pas pu armer sa frappe.

14e Vous constaterez sur les photos que Neymar adopte cette fois un look sobre. Fini les couleurs improbables et les plats de spaghettis...

13e Alerte pour le Brésil! Herrera a été bien alerté dans la surface, mais il n'a pas pu contrôler rapidement et Felipe Luiz est revenu juste à temps. Corner.

11e C'est toujours le Mexique qui tente le plus pour le moment, mais sans se montrer véritablement dangereux.

8e Corner pour le Mexique, Hernandez se retrouve seul face à Becker, mais ne marque pas. De toutes façons, il était hors-jeu.

6e Le Mexique a bien l'intention d'attaquer, les verts ne vont pas se contenter de laisser les Brésiliens jouer. Pour l'instant, cela joue plutôt bien, le match est plutôt agréable à regarder.

5e Frappe de Neymar!! Mais Ochoa a repoussé le tir, trop au centre de la cage pour être vraiment dangereux.

2e Le Mexique attaque en premier, en tentant quelques incursions. La frappe de Lozano a été repoussée par le gardien brésilien Becker.

16h! C'est parti! Le coup d'envoi a été donné.

15h54 Pendant que les hymnes se jouent, voici les compositions.

15h50 Les joueurs sont dans le tunnel, ils vont entrer sur le terrain. Eux-aussi sont prêts.

Bonjour à tous,

Bienvenue dans notre live pour suivre le huitième de finale entre le Brésil et le Mexique. Le Brésil part légèrement favori, mais le Mexique possède tout de même des arguments pour bien se défendre.

Le Brésil a terminé premier de son groupe, devant la Suisse. Le démarrage avait été difficile contre les Helvètes (1-1), mais ensuite la Seleçao avait enchaîné les succès contre le Costa Rica (2-0) et la Serbie (2-0).

Le Mexique a tremblé jusqu'au bout. Après deux succès contre l'Allemagne (1-0) et la Corée du Sud (2-1), la sélection d'Amérique centrale a lourdement chuté contre la Suède (0-3), ce qui a failli lui coûter la qualification.

Résultats et statistiques

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Eder le 02.07.2018 22:30 Report dénoncer ce commentaire

    Lorsque j'avais dit au mois d'Avril et une fois de plus au mois de Mai que le Brésil serait champion, vous avez rigolé de moi et pointant le 7:1 de 2014. Entretemps où sont les héros de 2014; franchement qui peut arrêter cette équipe brésilienne? Je ne voie qu'une seule et c'est la France.

  • DOUDOU le 02.07.2018 22:17 Report dénoncer ce commentaire

    ce Neymar...Même sans le toucher il tombe...Il sera la vedette du prochain film de Scorsese "Toujours Parterre"...Quand je pense qu'il gagne 100 000 euros par jour

  • moije le 02.07.2018 19:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bon ... je vais klaxonner un peu. qui vient?

Les derniers commentaires

  • Eder le 02.07.2018 22:30 Report dénoncer ce commentaire

    Lorsque j'avais dit au mois d'Avril et une fois de plus au mois de Mai que le Brésil serait champion, vous avez rigolé de moi et pointant le 7:1 de 2014. Entretemps où sont les héros de 2014; franchement qui peut arrêter cette équipe brésilienne? Je ne voie qu'une seule et c'est la France.

    • belge le 03.07.2018 12:56 Report dénoncer ce commentaire

      A vendredi ... ;)

  • DOUDOU le 02.07.2018 22:17 Report dénoncer ce commentaire

    ce Neymar...Même sans le toucher il tombe...Il sera la vedette du prochain film de Scorsese "Toujours Parterre"...Quand je pense qu'il gagne 100 000 euros par jour

    • LiNh le 03.07.2018 13:24 Report dénoncer ce commentaire

      Il n'a jamais joué dans le championnat italien pourtant... ca a toujours marché depuis des lustres alors faudrait vraiment être idiot pour se priver ;-)

  • Hopla le 02.07.2018 21:39 Report dénoncer ce commentaire

    @Worls Korupte et @ Mimile: Combien Poutine a-t-il payé les mexicains. Puisque vous dites que c'est lui qui dirige tout!

  • MouarFFF le 02.07.2018 21:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faut d'abord battre le japon Lolo..

  • Lolo le 02.07.2018 19:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il vont prendre l avion comme les autres si ils arrivent contre la belgique.... avec impatience j attend cette victoire vive la belgique tout le monde a critiquer ce pays mais on y arrive

    • LiNh le 02.07.2018 20:43 Report dénoncer ce commentaire

      Qu'ils passent le Japon....

    • Hein le 03.07.2018 07:25 Report dénoncer ce commentaire

      Qui a critiqué la Belgique, au contraire, tout le onde est de son côté!

    • Jean le 03.07.2018 07:30 Report dénoncer ce commentaire

      On reparlera vendredi vers 23h.... Pour les amis Belges et Thierry Henry ça fait du bien de rêver....Vai Brasilllll !

    • RamBo le 03.07.2018 10:04 Report dénoncer ce commentaire

      @ean le 03.07.2018 07:30: A cause de ce Monsieur Henry, je ne regardes plus aucun match du Coq. Trop dégouté de la main contre l'Irlande, de cette lâcheté de ne pas l'avouer, de jubiler, d'être super content et fier de participer au tournoi .......... grâce à une des plus lourdes tricheries de l'histoire du football. En plus de celle que Monsieur Platini a avouée, d'ailleurs.

    • Sylvie le 03.07.2018 10:18 Report dénoncer ce commentaire

      Jean, "Vai Brasilllll", pourquoi, vous êtes brésilien?? Les brésiliens n'ont pas convaincu jusqu'à présent, malgré leur Neymar, qui était plus souvent allongé par terre que debout.

    • LiNh le 03.07.2018 13:17 Report dénoncer ce commentaire

      RamBo t'arrives encore à regarder l'Argentine avec le but de la main de Dieu malgre ton meilleur mondial de 1978 ??? Et avec la Mannschaft pour la sortie de Schumacher sur Bastiton

    • Citoyen 57 le 04.07.2018 19:02 Report dénoncer ce commentaire

      La main de Maradonna fut bien pire...on peut donc dire qu'il fut un précurseur des triches suivantes.

Plus de mondial 2018