Contre l'Allemagne

20 juin 2018 07:19; Act: 20.06.2018 09:38 Print

Le but mexicain n'a pas entraîné de séisme

Les sauts de joie des supporters mexicains lors du but victorieux contre l'Allemagne (1-0) en Coupe du monde de football ont-ils provoqué un séisme à Mexico, dimanche? C'est faux.

storybild

Le Service sismologique national n'a relevé aucun tremblement de terre sur sa page officielle à la date du 17 juin à Mexico. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un tweet, publié le 17 juin par le «Département de sismologie et de volcanisme» de l'Instituto de Investigaciones Geológicas y Atmosféricas, neuf minutes après le but victorieux du mexicain Hirving «Chuky» Lozano, dimanche, a fait le tour du monde. Selon lui, un «séisme artificiel» aurait été détecté à Mexico en raison des «sauts massifs» des supporters mexicains. «#séisme artificiel dans la ville de Mexico en raison de la célébration du but de la sélection mexicaine durant le match contre l'Allemagne lors du Mondial 2018 en Russie», a écrit l'Institut.

Le tweet, qui figure toujours sur son compte accompagné de graphiques, a généré plus de 30 000 retweets et a été «aimé» plus de 40 000 fois. Il a été repris par des médias dans de nombreux pays. Xyoli Ramírez Campos, docteur spécialiste de l'Institut de géophysique de l'Université autonome de Mexico (Unam) et membre du Service sismologique national (SSN), assure que si les sauts des foules peuvent apparaître sous formes de vibrations dans les relevés d'un sismographe, ils n'apparaîtront pas sous la forme caractéristique de pics qui témoignent d'un véritable mouvement tellurique tel un séisme.

Pas les mêmes ondes

«Quand il y a un match de football des Pumas - l'équipe de l'Unam - au Stade universitaire, avec plus de 60 000 personnes qui font la fête ensemble et sautent au rythme du kop, il y a un signal qui est perceptible», explique-t-elle. Mais la dénomination «séisme artificiel» n'est pas adéquate pour qualifier l'impact provoqué par cette activité humaine sur les ondes enregistrées par un sismographe, selon cette spécialiste. Le Service sismologique national (SSN), chargé de fournir l'information officielle sur les séismes qui se produisent au Mexique, ne mentionne d'ailleurs aucun tremblement de terre sur sa page officielle à la date du 17 juin dans la capitale mexicaine.

La fréquence du signal provoqué par une foule en liesse «est différente de celui d'un séisme», confirme le géologue espagnol Javier Carmona, de l'université de Complutense à Madrid. «Chaque fois que le Barça marque un but, l'Institut des sciences de la Terre de Barcelone détecte la même chose, mais il n'est pas correct de dire qu'un séisme a été provoqué», souligne-t-il. Les vibrations des sauts d'une multitude de personnes peuvent être détectées par un sismographe, mais ne peuvent en aucun cas être considérées comme un séisme.

Résultats et statistiques

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un Croyable le 20.06.2018 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    Il a cependant entraîné un séisme en Allemagne, pas tant du côté des gens et des citoyens, mais au niveau des médias. On a toujours dit que pour l'Amérique du Sud le foot est une religion, mais alors que dire pour les Allemands? Des heures et des heures en discussion, en analyses, etc..

Les derniers commentaires

  • Un Croyable le 20.06.2018 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    Il a cependant entraîné un séisme en Allemagne, pas tant du côté des gens et des citoyens, mais au niveau des médias. On a toujours dit que pour l'Amérique du Sud le foot est une religion, mais alors que dire pour les Allemands? Des heures et des heures en discussion, en analyses, etc..

Plus de mondial 2018