Neymar après Brésil-Suisse

18 juin 2018 12:12; Act: 18.06.2018 12:45 Print

«C'est à cause d'un coup que j'ai pris»

Apparu encore assez loin de son meilleur niveau, dimanche, face à la Suisse (1-1), Neymar n'a pas pu porter la Seleção à la victoire et a quitté Rostov en boitillant.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Démarche d'éclopé et regard noir, Neymar avait un message à faire passer, tard dimanche soir, dans la zone mixte de la Rostov Arena. «C'est à cause d'un coup que j'ai pris. Il n'y a rien de grave, rien de préoccupant. Mais à froid, c'est un peu douloureux», a expliqué le n°10. Dix, comme le nombre de fautes subies par la star face à la Suisse. Le traitement infligé à Neymar par l'arrière-garde suisse a d'ailleurs été le principal sujet de conversation après le match, le sélectionneur suisse Vladimir Petkovic assurant qu'il n'avait rien vu «de méchant».

Fâché contre ses adversaires et contre l'arbitre, l'attaquant du Paris SG a surtout semblé manquer du coup de reins qui aurait pu lui permettre d'échapper plus souvent à ses Cerbères. Quatre mois après sa blessure au pied, Neymar a enfin joué un match complet, dimanche, mais il manque logiquement de rythme et a alterné les très bonnes périodes - la première demi-heure et les dix dernières minutes - et d'autres où il a semblé moins lucide, avec des choix moins collectifs. Or, il n'a pas semblé physiquement en mesure de gagner à lui tout seul un match de ce niveau, face à une «Nati» solide et impeccablement organisée.

Les nombreuses chutes de Neymar ont inspiré les internautes:

Résultats et statistiques

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pourquoi pas le 18.06.2018 14:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il peut se reconvertir dans le théâtre !

  • Unicorn le 18.06.2018 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    Il est dommage que ce joueur au talent rare l'utilise dans un contexte négatif. Dans des situations de jeu où il n'y pas de raisons à garder le ballon, il provoque son adversaire direct en duel, non pas pour lancer une action, mais pour se faire faucher. Ces chutes théatrales, ses visages crispés de douleurs feintes, juste pour faire avertir ses adversaires et mettre l'arbitre dans une position délicate. Sacré manipulateur. J'attends le premier arbitre qui ne se laisse pas manipuler en lui mettant un jaune pour comportement provocateur et antisportif.

  • Terry le 18.06.2018 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    Le foot ce n'est pas UN joeur, c'est une équipe! Les "idoles" ne devraient pas l'oublier.

Les derniers commentaires

  • DOUDOU le 19.06.2018 09:01 Report dénoncer ce commentaire

    Le meilleur joueur du monde......Vous voulez rire, c'est une blague, un canular....

  • foot le 18.06.2018 20:47 Report dénoncer ce commentaire

    vraiment quel honte neymar

  • Kate le 18.06.2018 19:24 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce mon impression ou suis-je la seule à sentir beaucoup de frustration et surtout de la jalousie dans les commentaires...j'aimerais bien de voir ces mêmes génies du ballon sur terrain de coupe du monde juste pour me marrer...

  • Pélé le 18.06.2018 19:18 Report dénoncer ce commentaire

    Neymar Jr 200.000.000 d'euros ???

  • Neymar Jr le 18.06.2018 19:15 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore tous ces pros du canapé qui n'ont jamais touché un ballon ou l'on touché à un très bas niveau et se prennent pour des stars mondiales du ballon...

Plus de mondial 2018