Mondial 2018

14 juillet 2018 19:12; Act: 14.07.2018 19:21 Print

«Confiance, vigilance, concentration»

Le sélectionneur de l'équipe de France de football Didier Deschamps a livré les trois mots-clés avant la finale de la Coupe du monde, ce dimanche, 17h, contre la Croatie.

Sur ce sujet

Serein. Didier Deschamps a toujours cet indescriptible petit sourire au moment de s'asseoir pour répondre aux questions de la presse, la veille d'un match. Il est vrai qu'il est rompu à l'exercice: l'ex-capitaine des Bleus connaît la musique, il a souvent vécu le moment quand il jouait et en a pris aussi l'habitude lors de l'Euro 2016 et maintenant en Russie.

Justement, il n'aimerait pas revivre l'épilogue douloureux d'il y a deux ans, quand Eder et le Portugal l'avaient privé d'un premier titre avec la France en tant que sélectionneur. «Beaucoup de choses ont changé, explique-t-il. Chaque match a son histoire et cette finale contre la Croatie sera forcément différente de ce que nous avons vécu contre le Portugal. Il y a 14 nouveaux internationaux français dans le groupe. Je les ai intégrés, ils ont découvert ce qu'était une grande compétition. Mais leur vécu est sans doute moins important que pour les autres, ou que pour les Croates, qui ont plus d'expérience, même en club. C'est assez logique, puisque nous sommes plus jeunes. Mais voilà, il y a aussi neuf joueurs qui étaient à l'Euro et qui savent ce que cela fait de perdre en finale. Ils ont pu en parler aux autres.»

«Une part d'irrationnel»

Rien de tel qu'une mise en garde de l'interne. Deschamps, lui, a martelé ses mots-clés à l'équipe pour cette finale. «Confiance, vigilance et concentration, lance-t-il. Nous sommes bien préparés, je m'adapte à ce que je vois, je réagis s'il le faut. Si je dois dire quelque chose à un joueur je le fais, même si ce n'est pas positif. Parce que c'est pour son bien.» L'expérience du sélectionneur est immense. Il a connu ces moments en 1998, quand il est devenu champion du monde. Il va vivre ce dimanche une finale depuis la touche. Alors? «Alors c'est totalement différent, sourit-il. Quand on est joueur, on est acteur. Quand on est sélectionneur, on ne vit l'événement qu'au travers de l'équipe. Ce qui se passe sur le terrain, cela appartient aux joueurs et c'est très bien comme ça. Moi, je vivrai ça depuis la touche, plus mentalement et psychologiquement. Mais c'est presque plus usant que de se dépenser physiquement sur la pelouse.»

Tout est donc prêt. Y compris les analyses vidéos de la Croatie. «Nous avons quatre analystes du jeu croate qui ont disséqué les six rencontres que la Croatie a jouées jusque-là, dit Deschamps. Ces analyses combinées au matériel vidéo font que nous avons une vision de ce qui nous attend. Il n'y a pas d'euphorie, chez nous, juste de la satisfaction d'en être là. Et de la concentration. Mais on peut préparer tout ce qu'on veut, ou se dire que c'est le résultat qui dira qui a le mieux travaillé, la vérité, c'est que souvent tout tient à peu de chose. Il y a une part d'irrationnel qui existe. Quand Hernandez, mon latéral gauche, centre pour Pavard, mon latéral droit, qui expédie une volée dans la lucarne, je pourrais vous assurer qu'on a travaillé ça à l'entraînement. Et vous vous pourriez alors éclater de rire parce que ce n'est pas vrai, bien sûr. Donc on verra. J'ai préparé tout ce qui était possible. Après, il y a un match à jouer.»

Les supporters croates y croient aussi:

Résultats et statistiques

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Zorro est arrivé le 15.07.2018 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    «Confiance, vigilance, concentration»....et n'oubliez pas de vous laisser tomber par terre en hurlant de douleur, peut-être aurez -vous un ou l'autre penalty...Vous ne savez rien faire d'autre.

  • loche1603 le 15.07.2018 09:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La défaite de la Belgique n’est pas un scandale...la façon dont elle l’a été en est un!arbitrage limite (fautes non sifflés),anti-jeu (15min de jeu perdu sur 30 en fin de match)et non fair-play de la France..you ça avec avec un niveau de joueurs impressionnant!Mais comme on dit on ne retiendra que le résultat du gagnant pas sa manière de gagner!Mais bon allez les...Croates :-)

  • jean le 15.07.2018 02:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allez les bleus ! Pour la France, notre beau pays !

Les derniers commentaires

  • Zorro est arrivé le 15.07.2018 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    «Confiance, vigilance, concentration»....et n'oubliez pas de vous laisser tomber par terre en hurlant de douleur, peut-être aurez -vous un ou l'autre penalty...Vous ne savez rien faire d'autre.

  • Incroyable le 15.07.2018 15:46 Report dénoncer ce commentaire

    Chers belges, il faut vous ressaisir. Ah la jalousie!!

  • @loche le 15.07.2018 15:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    15 minutes de jeu perdu??? mais loool faut arreter la jupiler!! est ce que vous vous êtes auto critiques en disant que contre les japonais vous aviez eu de la chance pck ils ont été meilleurs que vous?? que contre le brésil vous avez eu un but marqué contre son camp d un joueur brésilien?? non tout sa vous ne le voyez pas !! votre arrogance et votre mépris a gâché la belle coupe du monde qu a réalisé la belgique!!

  • 57 le 15.07.2018 11:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a eu 98 et il y aura 2018

  • 57 le 15.07.2018 11:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allez les bleus

Plus de mondial 2018