Football

27 juin 2018 07:04; Act: 27.06.2018 10:00 Print

Diego Maradona est encore allé trop loin

Invitée au match Nigeria-Argentine, mardi soir, l'ancienne gloire du football est passée par tous les états lors de la rencontre, et en a encore trop fait.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Joueur de génie, Diego Armando Maradona a illuminé de sa classe le football mondial. Rien à redire - sinon des compliments - sur ses qualités de joueur, d'artiste du ballon rond. Côté comportement, par contre, «El Pibe de Oro» se distingue régulièrement par ses frasques.

Et ça a encore été le cas mardi soir dans le cadre du match décisif entre «son» Argentine et le Nigeria. Et plutôt trois fois qu'une! Invité dans la tribune officielle, Maradona a d'abord été en transe lorsque Lionel Messi a ouvert la marque à la 14e minute. Une attitude d'extraterrestre... Il s'est ensuite assoupi, carrément, et aux yeux du monde entier, alors que l'intensité était retombée sur le pré, peu avant la pause.

L'ancien joueur aurait également fait un malaise pendant la pause, mais a refusé d'aller à l'hôpital, préférant se faire soigner sur place. Et, lorsque Marcos Rojo a inscrit le but victorieux pour l'Argentine, en toute fin de partie, il a parachevé son «œuvre» en tendant ses deux majeurs vers les Nigérians. Pas joli, joli...

Après son malaise à la pause, l'Argentin s'est voulu rassurant. «J'aimerais vous dire que je vais bien et que je n'ai pas été hospitalisé. J'ai eu très mal à la nuque et j'ai souffert d'une décompensation, indique l'ancien champion du monde. J'ai vu un médecin qui m'a recommandé de rentrer avant la deuxième mi-temps mais je voulais rester. Comment j'aurais pu partir?». Une décision qui lui aura permis d'assister à la victoire de l'Argentine. Et de faire une nouvelle fois le buzz pour ses gestes déplacés.

Castellano | Italiano | Inglés Quiero contarles que estoy bien, que no estoy ni estuve internado. En el entretiempo del partido con Nigeria me dolía mucho la nuca y sufrí una descompensación. Me revisó un médico y me recomendó que me fuera a casa antes del segundo tiempo, pero yo quise quedarme porque nos estábamos jugando todo. ¿Cómo me iba a ir? Les mando un beso a todos, perdón por el susto y gracias por el aguante, hay Diego para rato! Voglio solo dirvi che sto bene, che non sono e non sono stato ricoverato. Durante l'intervallo della partita con la Nigeria ho avuto un forte dolore alla nuca e un mancamento. Un medico mi ha visitato e mi ha consigliato di tornare a casa prima del secondo tempo, ma ho deciso di rimanere perché ci stavamo giocando il tutto per tutto. Come sarei potuto andarmene? Un bacio a tutti e grazie per il supporto... Diego ci sarà ancora per un bel po'! I want to tell everyone that I am fine, that I am not, neither was I interned. In the halftime of the game against Nigeria, my neck hurt a lot and I suffered a decompensation. I was checked by a doctor and he recommended me to go home before the second half, but I wanted to stay because we were risking it all. How could I leave? I send a kiss to everyone, thanks for the support!Une publication partagée par Diego Maradona Oficial (@maradona) le 26 Juin 2018 à 7 :20 PDT

Résultats et statistiques

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La main de Cocaïne le 27.06.2018 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    En même temps même si c'est un des plus grands footballeurs de la planète, il n'a jamais été très malin et la drogue n'a rien arrangé au bonhomme au fil des années.

  • Mick57 le 27.06.2018 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ce fut un grand joueur et finir sur ces images..juste dommage !

  • Bobby Lapointe le 27.06.2018 09:25 Report dénoncer ce commentaire

    Pourrait on rajouter svp qu'il a fait des gestes obscènes aux supporters nigerians également lors du but victorieux argentin ?

Les derniers commentaires

  • Citoyen 57 le 28.06.2018 19:31 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle déchéance mais il n'est pas le seul...

  • Insider le 28.06.2018 08:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ca fait partie du script...les idoles en générale ne peuvent pas bien terminer...ca fait partie du jeu...mais les gens ne vont jamais comprendre...

  • gonzi le 28.06.2018 05:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Grand joueur de sont époque.

  • Maradona le 27.06.2018 15:38 Report dénoncer ce commentaire

    Son état tout à fait normale...les gens ne sont pas tous aussi frigorifiés qu'en Europe du Nord...En Amérique du Sud, en Asie et en Afrique et au sud de l'Europe les gens sont encore joyeux au moins il est vrai devant les caméras...Le pire c'est ceux qui joue les ''saints'' devant les caméras et derrière c'est des "démons"...

  • Johnny Deck le 27.06.2018 13:41 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours ces faux moralistes. Vendredi soir en ville, il y avait des milliers de petits jeunes dans un état bien pire que celui de Maradona, alors commencez déjà à balayer devant votre propre porte.

    • Puck Lebeau le 27.06.2018 14:10 Report dénoncer ce commentaire

      En effet!

Plus de mondial 2018