Football - Coupe du monde

07 juillet 2018 16:30; Act: 07.07.2018 16:39 Print

Le maillot du Nigeria victime de son succès

Le paletot de l'équipe africaine a été une des stars de ce début de Coupe du monde. Le problème, c'est qu'il était vraiment trop populaire.

storybild

Après, pour les fans, il faut une coupe moins près du corps, parce qu'on n'est pas tous Ahmed Musa. (photo: Darko Vojinovic)

Sur ce sujet
Une faute?

L'équipementier du Nigeria, qui a plutôt fait dans l'uni ces dernières années, est totalement parti en vrille pour les «Super Eagles». Il a tenté des espèces de scapulaires ou chevrons verts clairs sur le torse, noirs sur les manches, un fond blanc... Dès que la tunique a été officialisée, les réseaux sociaux se sont enflammés. Trois millions de pré-commandes ont été faites quelques semaines avant le début du tournoi.

Dès que la vente a débuté, il n'a fallu que 15 minutes pour écouler le stock. «Pas grand monde n'attendait quelque chose de cette sélection sur cette Coupe du monde, a expliqué Pete Hoppins, le directeur du design de Nike, au site internet Racked.com. Mais nous, on a pensé qu'il se passait quelque chose avec cette jeune équipe. On a pensé que ça nous permettrait de faire quelque chose de différent.» Le moins que l'on puisse dire, c'est que ça a eu son petit effet. La marque américaine a été quelque peu dépassée par ce succès.

Le maillot est introuvable dans les boutiques. Pour l'instant, sur Ebay, ces maillots se négocient à plus de 12 000 roubles, soit un peu moins de 200 euros, et sont en provenance douteuse des États-Unis ou de Chine. Nouveau problème dans la foulée, Nike a fait aussi très fort pour le maillot de la Chine. On peut s'attendre aux mêmes difficultés d'approvisionnement!

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.
Plus de mondial 2018