Football

14 juin 2018 15:56; Act: 14.06.2018 16:44 Print

Une bagarre entre Sergio Ramos et son président?

Le capitaine de la sélection espagnole (32 ans) et Luis Rubiales, patron de la Fédération nationale, ont dû être séparés jeudi, selon une TV espagnole.

storybild

Sergio Ramos avait pourtant tenté de ressouder les troupes sur les réseaux sociaux. (photo: AFP/Pierre-philippe Marcou)

Sur ce sujet

Alors que la Coupe du monde démarre ce jeudi-même avec le match d'ouverture entre la Russie et l'Arabie saoudite, l'équipe d'Espagne vit en pleine tempête. La veille, le président de la Fédération espagnole de football, Luis Rubiales, avait déjà décidé de congédier le sélectionneur Julen Lopetegui, coupable d'avoir annoncé trop vite sa reprise du Real Madrid, alors qu'il venait de prolonger son entente jusqu'en 2020 avec la Roja. Lopetegui a ensuite été remplacé par Fernando Hierro.

Et voilà que la pourtant solide sélection ibérique continue à s'effriter, selon El Chiringuito TV. La chaîne de télévision espagnole a annoncé jeudi après-midi que Sergio Ramos, défenseur expérimenté et surtout capitaine de l'équipe, en était venu aux mains avec son président Rubiales. Les deux hommes auraient dû être séparés par Gerard Piqué.

Ramos a-t-il mal digéré l'éviction de Lopetegui? Sur son compte Twitter, il avait pourtant tenté de calmer le jeu. «Nous sommes la sélection, nous représentons un blason, des couleurs, un public et un pays. Notre responsabilité et notre engagement sont avec vous et pour vous. Hier, aujourd'hui et demain, tous ensemble, allez l'Espagne».

Résultats et statistiques

(L'essentiel/duf)

Plus de mondial 2018