02 avril 2008 22:20; Act: 03.04.2008 10:06 Print

«Un enfant va cliquer sur tout ce qu'il voit»

LUXEMBOURG - La vigilance sur le Net, c'est simple comme de regarder avant de traverser la route.

storybild

Mettre un filtre parental, c'est bien. Éduquer aussi l'enfant à la vigilance, c'est encore mieux. (afp)

  • par e-mail

L'essentiel: Quels soucis de sécurité un enfant peut-il rencontrer sur le Net?

Gust Mees (formateur pédagogique TIC): Un petit enfant va cliquer sur tout ce qu'il voit.
Il est donc susceptible d'attraper ce qui passe: virus, cheval de Troie, etc. Sans parler des problèmes que les adolescents peuvent rencontrer : être traqué par des pédophiles, télécharger des choses illégales, etc.

Comment réagir? En bardant l'ordinateur de logiciels de sécurité?

Les logiciels sont bien sûr importants. Mais on ne peut pas se reposer uniquement sur eux. Il faut aussi apprendre à l'enfant à être vigilant.

Comment procède-t-on?

En montrant à l'enfant comment activer l'antivirus dès le démarrage de l'ordinateur. En lui expliquant avec des mots simples pourquoi il faut protéger l'ordinateur. En lui expliquant qui sont les gentils et qui sont les méchants par exemple avec des feuilles de coloriage. En lui enseignant un code éthique: Ne fais pas aux autres, ce que tu ne veux pas que l’on te fasse (cyberbullying, happy slapping…). En le responsabilisant, par exemple grâce à une charte d’utilisateur. Celle-ci doit être mise en place en famille et être signée par tous, en mentionnant des sanctions pour non-respect. En l'incitant à réfléchir: « Qu'est-ce qui se passerait si... ». Et en donnant ensuite des exemples pratiques.

Comme?

Comme: « Qu'est-ce qui se passerait si la porte d'entrée de la maison était ouverte ? Des intrus pourraient rentrer dans la maison et voler, et s’ils ont une maladie contagieuse ils pourront aussi nous infecter. Tu vois, c'est le pare-feu qui bloque l'accès, qui ferme les portes et qui nous protège contre les méchants sur Internet. L’antivirus, quant à lui c’est notre vaccin qui nous protège contre les infections ».

On peut aussi prendre les exemples du quotidien: le code de la route, les feux rouges, la ceinture de sécurité dans la voiture. Et dire à l'enfant que sur Internet c'est pareil: il faut appliquer certaines règles.

Et un enfant retient tout cela?

Oui, comme il retient de regarder à gauche et ensuite à droite avant de traverser une route ou de ne pas jouer avec des objets coupants ou du feu. L'enfant comprendra. Dès le jeune âge il est ouvert à l’apprentissage. Il prend plaisir à acquérir de nouvelles connaissances. Récompensez-le quand il fait bien et quand il pose des questions s'il ne se sent pas à son aise sur Internet...

Encore un conseil?

Oui. installer l'ordinateur dans un pièce fréquentée par tout le monde. De manière à garder un œil sur l'enfant, mais aussi pour que celui-ci puisse vous demander conseil à tout moment. Une politique de confiance est de rigueur et meilleure qu'un filtre parental, mais superviser et contrôler ne fait pas de tort non plus.

Recueilli par Séverine Goffin

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).