05 mai 2009 20:21; Act: 06.05.2009 01:07 Print

Depeche Mode repasse par le Luxembourg... 27 ans après

Ce mercredi soir, Depeche Mode sera en concert à la Rockhal. Il y a 27 ans, le groupe s’est produit à quelques kilomètres de la salle eschoise.

storybild

Akhenaton (à g.) et Shurik’N, d’IAM, entourent Vincz Lee dans le clip. (photo: dr)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Oberkorn, au matin du 30 mars 1982. Un bus s’arrête et les membres de Depeche Mode en descendent. Le groupe jouera le soir au Rainbowclub. Deux ans après sa fondation, c'est l'ère de «Just can't get enough» et du premier album, «Speak & Spell».

«Quand le groupe est arrivé, c’était le chaos total», se souvient André Depienne qui a organisé le concert avec Roland Nilles, tous les deux propriétaires du club. La petite salle conçue pour environ 250 spectateurs est loin des attentes des Britanniques.

«Quinze techniciens, les membres du groupe et le manager étaient à bout de nerfs», raconte Depienne. Après des heures de bricolage, le soundcheck, enfin. RTL débarque après pour enregistrer le concert. «Au moment du branchement des caméras, les fusibles ont sauté et la programmation électronique du groupe aussi.

Après le deuxième essai, Depeche Mode voulait annuler le concert», raconte Depienne. Mais une fois le problème d'électricité réglé, le concert peut commencer. Comme la scène est basse et que RTL met ses caméras au bout de la salle, le public est assis par terre. «Mais quand le groupe a commencé à jouer, une femme s’est levée et a commencé à danser. J’ai appris plus tard que c'était la copine du chanteur», raconte Nilles.

Comme elle voulait rester debout, la situation a dégénéré et le groupe a interrompu le concert pour apaiser les esprits. «C'était un bon concert», dit Nilles aujourd'hui. «Je savais que le groupe aurait du succès, mais pas qu’il remplirait un jour des stades».

Kerstin Smirr

Infos pratiques:

Les CFL mettent à disposition gratuitement un train pour tous les détenteurs d’un billet valable pour le concert. Ce train de la ligne 60 “Luxembourg-Bettembourg-Esch/Alzette-Pétange » qui reliera directement la salle de concert, avec une desserte toutes les 30 minutes (arrêt Belval Université, situé à pas plus de 5 minutes de la salle de concert).
Les derniers trains reliant la Rockhal à Luxembourg-Ville partiront à 23h40 et 0h10. Le dernier train pour Rodange partira à 0h18.

Plusieurs parkings seront également mis à disposition autour de la Rockhal, dont celui de Trefiarbed de Schifflange et celui du Cactus de Lallange. Des navettes régulières feront le trajet entre 17h et 1h du matin.

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).