Magazine au Luxembourg

21 septembre 2010 10:39; Act: 21.09.2010 16:00 Print

Nightlife n’est plus

LUXEMBOURG - Le magazine gratuit des tendances et des sorties au Luxembourg s’arrête: le tribunal d’arrondissement a prononcé sa faillite ce mardi.

storybild

Le magazine a été créé en 2003. (DR)

Une faute?

Pas de 50e numéro du magazine disponible gratuitement dans près de 450 lieux branchés du Grand-Duché. Après 7 ans de parution, le bimensuel, tiré à 26 000 exemplaires, met la clé sous la porte en même temps que son actionnaire principal Nightlife Belux SARL.

Le magazine avait fait peau neuve l’année dernière et proposait depuis une nouvelle formule intitulée «Délice !» ( pour Divertissante, Elégante, Légèrement Insolente, Croustillante, Engagée) sous la houlette du réseau Infrarouge présent en Suisse et en France.

«C'est dommage, le titre avait vraiment sa place chez les 18-35 ans, urbains et branchés, notre image commençait à s'affirmer», regrette Pierre Weinberg, éditeur délégué du magazine. Il reste aujourd'hui sur le carreau ainsi que les deux autres salariés de l'entreprise, sans compter la demi-douzaine d'indépendants, photographes et pigistes qui travaillaient régulièrement avec le magazine. «C'est triste qu'une incapacité à travailler ensemble des deux actionnaires mène à la mort d'un magazine», conclut-il.

lessentiel.lu