Référendum au Luxembourg

07 juin 2015 19:43; Act: 08.06.2015 11:00 Print

Le non l'emporte, un camouflet pour Bettel

LUXEMBOURG - Les électeurs ont massivement rejeté le oui aux trois questions du référendum. Un véritable désaveu pour le gouvernement Bettel.

storybild

Les Luxembourgeois ont massivement rejeté les trois questions du référendum, pour lesquelles le gouvernement avait fait campagne. (photo: Editpress/Ifinzi)

op Däitsch
Sur ce sujet

Le verdict est sans appel. Les électeurs luxembourgeois se sont prononcés contre le vote à 16 ans à près de 81%, contre le vote des étrangers à 78% et contre la limitation des mandats ministériels à près de 70%. Le non l'emporte donc massivement. Le raz-de-marée est tel qu'aucune des 105 communes du pays n'a voté majoritairement pour le oui! Les électeurs des trois plus grandes villes (Luxembourg, Esch-sur-Alzette et Differdange) ont également largement voté trois fois non.

Un résultat qui contredit la mobilisation des trois partis de la coalition, qui ont fait campagne pour le oui, mais aussi la mobilisation d'un certain nombre d'institutions. Rappelons en effet qu'un groupe d'entrepreneurs, des personnalités culturelles mais aussi le Wort ou encore le Tageblatt se sont officiellement prononcés pour l'ouverture du droit de vote aux étrangers résidant depuis au moins 10 ans au Luxembourg, la question la plus débattue avant le vote de ce dimanche.

«Le gouvernement prend acte des résultats»

S'il avait été adopté, ce nouveau droit de vote pour les élections législatives aurait pu être accordé à quelque 35 000 personnes en grande majorité originaires d'Europe, à commencer par les Portugais qui représentent 16,4% de la population. Viennent ensuite les Français (7%), les Italiens (3,5%), les Belges (3,3%) et les Allemands (2,3%). En raison de leur moyenne d'âge, moins élevée que celle de l'électorat luxembourgeois, et de leur profil socioprofessionnel - une majorité travaille dans le secteur privé tandis que de nombreux électeurs luxembourgeois viennent de la fonction publique -, l'octroi du droit de vote aux étrangers (qui représentent 46% de la population) aurait profondément modifié le profil de l’électorat.

Xavier Bettel avait déjà prévenu: il ne tirerait aucune conclusion personnelle des résultats du référendum. Une chose est sûre, la réforme de la constitution se fera sans les trois questions posées ce dimanche aux électeurs. Le gouvernement a en effet promis de se plier à l'avis des électeurs. «Les résultats sont très clairs. Le gouvernement prend acte des résultats et confirme que, conformément à ses déclarations antérieures, il respectera les choix exprimés», a ainsi souligné le gouvernement dans un communiqué publié ce dimanche après l'annonce des résultats. La nouvelle constitution devrait être soumise au vote des électeurs lors d'un référendum en 2017.

  • Retrouvez notre live ici.
  • (Fatima Rougi/L'essentiel)

    Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

    «Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

    Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

    «Comment s’assurer de la validation de mon message?»

    Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

    Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

    Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

    «Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

    Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

    L'espace commentaires a été désactivé
    L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

    Commentaires sélectionnés

    L’espace «commentaires» de cet article a été désactivé en raison du nombre élevé de commentaires reçus sur des sujets d’actualité. Il est important pour la rédaction de pouvoir contrôler et publier tous les commentaires le plus vite possible. En conséquence, les articles avec trop de commentaires et qui ont plus de deux jours ne sont plus ouverts aux commentaires. Merci pour votre compréhension. – Le rédaction de L'essentiel

    Les commentaires les plus populaires

    • Simon le 07.06.2015 21:51 Report dénoncer ce commentaire

      L'une des conséquences les plus évidentes de ce résultat écrasant et au combien révélateur, c'est que les demandes ne naturalisations seront désormais de moins en moins nombreuses...

    • Pedro le 07.06.2015 23:36 Report dénoncer ce commentaire

      @Kintaro - les impôts n'ont rien a faire ici. On paye là où on gagne son argent et où on réside. Aucun pays en UE ne donne accès aux urnes aux étrangers. Si ce résultat déplait, on peut partir. N'oublions pas que dans ce pays vous pouvez deja participer aux communales et aux européennes, en tant qu'étranger. Moi, espagnol, ai décidé de prendre la double nationalité il y a quelques temps et j'ai voté NON, par conviction. Si considerez ce pays comme anti-étranger ou raciste, alors vous avez la possibilité de le quitter. Your choice and decision

    • laïc le 08.06.2015 09:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Bref, on vous demande A et vous répondez par B. C'est dommage pour la démocratie mais ça ne va pas changer grand chose en même temps. Faut relativiser.

    Les derniers commentaires

    • Le rédaction de L'essentiel le 08.06.2015 11:45 Report dénoncer ce commentaire

      L’espace «commentaires» de cet article a été désactivé en raison du nombre élevé de commentaires reçus sur des sujets d’actualité. Il est important pour la rédaction de pouvoir contrôler et publier tous les commentaires le plus vite possible. En conséquence, les articles avec trop de commentaires et qui ont plus de deux jours ne sont plus ouverts aux commentaires. Merci pour votre compréhension.

    • juste ma proposition le 08.06.2015 11:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Et si les autres initiatives du gouvernement étaient soumises au référendum, quels seraient les résultat à votre avis. Je ne veux pas critiquer gratuitement les 3 partis au pouvoir. Je l'ai dit il y a qque temps, et je le répète, quand on prends le pouvoir à la façon dont il a été pris, il faut être très bon dans le tous premiers mois, au risque de manquer de légitimité. Les résultats sont clairs. Maintenant, le gouvernement a une bonne occasion d'en tirer des avantages, en ayant une réaction adéquate. Montrer (pas juste dire) aux gens qu'ils ont été compris est le meilleur moyen, je crois. Attendons de voir...

    • Stockholm le 08.06.2015 11:04 Report dénoncer ce commentaire

      Etant scandinave, je me suis jamais senti bien acceuilli par les Luxembourgeois. Chaque fois qu'on entre dans un magasin ou on contacte l'administration, on est moins bien servi parce qu'on ose parler francais. Mais ils nous envoient volontiers leur CV quand on leur cree des emploiset ils adorent mettre leurs mains dans nos poches. Au moins maintenant je sais, quand je croise un Luxembourgeois dans la rue, que c'est 80% sur qu'il est contre moi. Mais à Luxembourg-ville; qui dorenavant deviendra une ile, je me sens bien, car nous sommes en majorité et on a une bonne ambiance.

    • Mikas le 08.06.2015 10:53 Report dénoncer ce commentaire

      Merci à tous les luxembourgeois! Comme quoi on peut vivre ici depuis 15 ans, y investir et y dépenser son argent, y élever ses enfants, y payer des taxes pour pariciper aux dépenses publiques, y apprendre la langue, l'histoire et les coutumes, y contribuer à l'écologie, etc, etc...et néanmoins être considéré à vie comme un sous-être... Après, ne vous étonnez pas qu'on vous prenne en retour pour des râleurs parvenus et grottesques.

    • Jean Doute le 08.06.2015 10:24 Report dénoncer ce commentaire

      C'était à prévoir et c'est évidement logique donc normal, et non je ne suis pas luxembourgeois mais je respecte leurs choix !, Ça n'empêche pas pour autant que je reste européen et de continuer à vivre au Luxembourg p.ex. !