Die neusten Leser-Kommentare

  • vdv am 26.08.2020 05:13 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Chez Guardian il y à très peu de luxembourgeois , allemand, arabes et dernièrement des gens de pays de l’Est ,alors il défend qui le ministre ??? 95 pour cent des ouvriers ne habitent pas ao Luxembourg

      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
    • aquarium am 25.08.2020 15:33 Report Diesen Beitrag melden

      On met à l'arrêt toute une économie et après on se dit "surpris" ??? On craint une délocalisation vers l'Europe de l'est, dans des pays qu'on a gaiement fait entrer dans l'UE ???

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • freluc am 25.08.2020 10:17 Report Diesen Beitrag melden

        des incitations fiscales? Et pour les autres sociétés présentes au LUxembourg? C'est de la concurrence déloyale, nous sommes censés être égaux devant l'impôt

          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
        • Norby am 25.08.2020 10:16 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

          De toute manière il pourra dire et faire lorsqu’un groupe à décidé de ne plus renouveler une usine et entre-temps installer une toute nouvelle à l’étranger essayer ne coute rien mais le résultat sera nul. Il y a un autre problème que le ministre doit aborder avant qu’il ne soit trop tard le site de Bascharage parce que dans 2 ans il n’y aura plus une deuxième usine au Luxembourg pour remédier à un licenciement massif

            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
          • raison économique durable am 25.08.2020 09:43 Report Diesen Beitrag melden

            Il aurait mieux de voir combien de résidents travaillent encore chez Guardian. Si la plus grande majorité vient des pays limitrophes, alors Guardian pourra aussi déménager vers le pays qui y apporte le max de travailleurs.

              Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
            • Cher Franz am 25.08.2020 07:26 Report Diesen Beitrag melden

              Surpris par l'annonce ? Mais depuis que Koch fait partie intégrante de Guardian (et cela ne date pas de 2017, mais bien avant !!!), Koch fait ce qu'il veut avec les employés, délocalise les services... S'il pense sincèrement pouvoir les influencer, c'est qu'il a une très grande confiance en lui. il ne changera malheureusemet rien au sort des employés... Leur sort est joué depuis bien longtemps d'ailleurs...

                Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
              • Snickers am 24.08.2020 22:06 Report Diesen Beitrag melden

                Contrairement aux autres, je suis curieux de voir ce qu'il va pouvoir réussir à faire pour tenter de sauver ces 200 emplois en question. Ensuite, je me plaindrai s'il échoue, mais pas avant qu'il ait tenté sa chance...

                  Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                • Mon analyse de la démarche de Mr Fayot am 24.08.2020 21:38 Report Diesen Beitrag melden

                  Le deal que propose Mr Fayot c'est de leur payer (avec notre argent) des installations dernier cri pour sauver 200 ou 400 emplois. Pour info, 400 emplois rapportent environ 2 Mio par an d'impots sur les revenus et 3.4 Mio de cotisations. Donc si les installations nous coutent 20 Mio alors il faut que Guardian s'engage à maintenir les 400 emplois pour au moins 5 ans.

                  • vache à lait am 25.08.2020 09:44 Report Diesen Beitrag melden

                    Faut savoir quels emplois seront sauvés? Ceux des résidents ou ceux des pays limitrophes.

                  Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                • madiou am 24.08.2020 21:07 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                  @bourreau, vous vous trompez, ce n’est pas seulement la boîte. Sortez svp du monde binaire! Même si licenciement il y a, chaque licenciement devra être négocié avec les délégués du personnel de l’entreprise. Sinon l’entreprise perdra très gros. Il vaut mieux acheter la paix sociale que perdre très très gros en procédures. Le gouvernement encadre aussi ces licenciements par différentes lois.

                    Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                  • bourreau am 24.08.2020 19:10 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                    Quand vous aurez compris que c’est la boite qui gère cette affaire et nos les syndicats et ministre, vous aurez tt compris

                      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                    • ali71 am 24.08.2020 18:50 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                      Je vous promet que je ferai tous ce que la firme décide mais je ne vous le dirai pas ;-)politique oblige!!!

                        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                      • luis am 24.08.2020 18:45 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                        dommage pour les ouvriers sont toujours les mêmes qui payent

                          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                        • Léon am 24.08.2020 18:07 Report Diesen Beitrag melden

                          Une bonne farce, c’est la firme qui décide et pas lui

                            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                          • Phi am 24.08.2020 17:41 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                            Déja perdu plus du Gaspillage d‘argent Mais le GDL vivent bien sur le dos de ses enfants.

                              Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                            • Thor am 24.08.2020 17:19 Report Diesen Beitrag melden

                              Franz Fayot n'as vraiment pas la carrure pour ce role de ministre de l'économie...

                                Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )