Die neusten Leser-Kommentare

  • Yanno am 19.07.2017 07:28 Report Diesen Beitrag melden

    si l'UE impose une Volontè, Ce ne est pas la démocratie

    • @Yanno am 19.07.2017 08:38 Report Diesen Beitrag melden

      L'UE n'impose pas une volonté. Elle impose un accord, qui a été signé et ratifié par le gouvernement polonais et qui n'est plus respecté aujourd'hui.

    Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
  • Lulu am 18.07.2017 23:06 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    C'est honteux de se croire supérieur à tout le monde et de rabaisser les autres pays, quel snobisme !

      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
    • marie ange am 18.07.2017 16:39 Report Diesen Beitrag melden

      quel âge a ce Monsieur ?

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • Valeurs de l'UE am 18.07.2017 16:01 Report Diesen Beitrag melden

        Si la Pologne souhaite rester dans l'UE c'est probablement tout simplement par qu'elle en est bénéficiaire nette (l'UE lui rapporte plus qu'elle ne lui coûte). Il en est probablement de même pour les autres pays du groupe de Visegrád (Hongrie, Slovaquie et rep. Tchèque). Si ces pays s'éloignent des valeurs fondamentales de l'UE, des sanctions pouvant aller jusqu'à l'exclusion devraient être envisagées. L'une des sanctions pourrait-être que ces pays ne reçoivent pas plus que ce qu'ils donnent. Ils partiraient alors peut-être d'eux même.

        • bibi am 18.07.2017 19:44 Report Diesen Beitrag melden

          Les USA s'y opposent directement, et ils le savent. Merkel a les mains liées.

        • FullmétalJF am 19.07.2017 14:02 Report Diesen Beitrag melden

          C'est évidemment par intérêt économique que ces pays sont entrés dans l'UE comme ils sont entrés dans l'OTAN pour être défendus par les USA face à la Russie, héritière de l'URSS qui les a trop longtemps asservis. Ils n'ont pas dans leur gènes ce que nous appelons "démocratie parlementaire", ce qui explique leur politique intérieure jugée sévèrement ici.

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • chauffard am 18.07.2017 14:17 Report Diesen Beitrag melden

        au lieu de s'acharner sur les pays de l'Est, Asselborn devrait se prononcer sur ce qui se passe en Turquie et arrêter directement les négociations d'adhésion de celle-ci. Mais bizarrement il reste muet sur ce sujet. Aurait-il peur d'Erdogan?!

        • jjgibot am 18.07.2017 14:45 Report Diesen Beitrag melden

          bien parle

        • Henck am 18.07.2017 15:09 Report Diesen Beitrag melden

          chauffard la Turquie ne fait pas partie de l UE, l adhésion est bloquée, la porte encore ouverte mais ous conditions strictes

        • @chauffard: muet ?!? Faux ! am 19.07.2017 08:37 Report Diesen Beitrag melden

          Avant de faire des affirmations, il faut se renseigner un minimum, et avec internet, ce n'est vraiment pas difficile."Jean Asselborn, a remis le couvert en comparant les méthodes du président turc, Recep Tayyip Erdogan, à celles employées par le «régime nazi". C'était il y a 6 mois. Et en Avril 2017 "C'est un état autocratique auquel donne naissance ce référendum, guidé par une idéologie islamo-nationaliste. Une intégration de la Turquie n'est, d'après le ministre luxembourgeois, dans ces conditions politiques, pas imaginable".

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • Opinion maker am 18.07.2017 12:29 Report Diesen Beitrag melden

        Qu'il soit dans la raison ou pas, il faut quand même se méfier quand Mr Asselborn émet ses opinions. Je ne comprends pas comment sur quelle base il puisse sortir des phrases aussi tranchantes et populistes. Il en a l'habitude, d'ailleurs. En tant que Ministre des Affaires étrangères de l'EU, on devrait s'attendre à un peu plus d'épaisseur politique dans les déclarations publiques. C'est peut-être ce qui manque le plus aux institutions européennes des nos jours.

        • Marina am 19.07.2017 20:33 Report Diesen Beitrag melden

          " Je ne comprends pas comment sur quelle base ... ". Intéressez-vous donc à la presse. Problèmes avec la Pologne: traitement des réfugiés en camps barbelés, Etat de droit et Justice, nationalisme, regain de l'extrême droite, etc., etc. Il y a aussi la position de la Pologne sur le climat, le refus de l'abandonner le charbon, la coupe rase d'une des dernières forêts primaires d'Europe pour une exploitation commerciale. Et je ne m'intéresse pas particulièrement à ce sujet. Je suis sûre qu'il y a bien plus à dire.

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • randal am 18.07.2017 11:37 Report Diesen Beitrag melden

        ce n est pas a nous de dicter et faire la loi dans un autre pays et dire que nous parlons de démocratie je me demande si on ne va pas vers une dictature

        • Marina am 18.07.2017 12:35 Report Diesen Beitrag melden

          Ce n'est ni dicter ni faire la loi. C'est rappeler que l'Union a des principes et des règles que chacun des participants s'est engagé à respecter. Et ce respect là n'est pas facultatif.

        • Yano am 19.07.2017 07:59 Report Diesen Beitrag melden

          Malheureusement, l'Allemagne dirige l'Europe et laisse petits pays de parler, qui est mauvais dans EU

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • citoyendulux am 18.07.2017 11:27 Report Diesen Beitrag melden

        La Pologne profite des subventions et refuse l integration. Ils ne meritent pas d être en Europe

        • CitoyenBelge am 18.07.2017 12:43 Report Diesen Beitrag melden

          La Pologne verse sa participation au budget de l'Europe. Si elle obtient des fonds en retour ce n'est qu'une juste normalité des choses.

        • citoyendulux am 18.07.2017 14:58 Report Diesen Beitrag melden

          à CitoyenBelge oui si elle respecte les valeurs de l Europe ce qui actuellement n est pas le cas.

        • Henck am 18.07.2017 15:06 Report Diesen Beitrag melden

          citoyen Belge la balance est en faveur de la Pologne et si on profite on a aussi des devoirs

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • Lux am 18.07.2017 11:22 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

        C Cela s'appelle un élargissement (2004) trop vite construit !!!! A quoi devons nous nous attendre encore avec les autres pays ?

        • Marina am 18.07.2017 12:51 Report Diesen Beitrag melden

          Depuis plus d'une dizaine d'années, cela se passe plutôt bien. A part bien sûr les impacts économiques pour les anciens pays qui "tractent" les plus récents pays vers un niveau économique plus haut. C'est le principe de cohésion qui nous sera aussi profitable, à terme. D'où l'importance d'insister sur les principes de fonctionnement.

        • Thomas am 18.07.2017 18:39 Report Diesen Beitrag melden

          Élargissement (2004) trop vite construit sans vision réelle des dangers d'aujourd'hui. A qui la faute? Nous sommes déjà robotisés. Une construction européenne qui risque de s'effondrer comme elle ne s'est pas donné le cadre répondant aux défis actuels.

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • Unicorn am 18.07.2017 11:06 Report Diesen Beitrag melden

        Le fonctionnement de la Justice est régulièrement analysé par des organismes internationaux, p.ex de groupements de juges de pays ayant ratifié la CDDH. Et ce qu'on peut y lire sur les travers du système luxembourgeois depuis plus de vingt ans, et sur l'immobilisme du Gouvernement d'y remédier, et M.Asselborn ne peut l'ignorer, devait l'inciter à se taire.

        • Marina am 18.07.2017 12:40 Report Diesen Beitrag melden

          Je ne vois pas en quoi cela devrait l'inciter à se taire. Au contraire, c'est tout à son honneur. Cela aura le mérite d'ouvrir le débat, si la Pologne ou d'autres pays UE le désirent. Pour le moment, ce n'est encore qu'un commentaire.

        • Unicorn am 18.07.2017 14:37 Report Diesen Beitrag melden

          Parce que si dans certains secteurs, l'Etat de droit est mis hors fonction de manière extrêmement sournoise dans son propre pays, et vous n'avez qu'à lire ces rapports, il devrait en priorité s'en occuper, et surtout s'il avait de l'intégrité, il devrait ne pas participer à un tel gouvernement. P.ex. Il a fallu plus de 20ans de critique internationale pour que le Parquet soit mis, au moins dans la forme, indépendant et séparé du pouvoir exécutif, tout récemment.

        • Marina am 18.07.2017 20:52 Report Diesen Beitrag melden

          @ unicorn: Ok, cela, je ne le savais pas. Merci de citer vos sources et donc de poster le nom du site où je peux trouver ces dossiers ou des mots clés permettant d'y accéder. Je crois que les modérateurs ne laissent pas publier d'hyperlien. C'est vrai qu'un parquet dépendant de l'exécutif est très choquant.

        • Marina am 19.07.2017 20:38 Report Diesen Beitrag melden

          Unicorn, j'attends toujours ma réponse! Je veux des références pour accepter vos dires.

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • henck am 18.07.2017 10:08 Report Diesen Beitrag melden

        Monsieur Asselborn a raison, il faut se souvenir du passé et de ce que le laissez faire a engendré

        • Polonais am 18.07.2017 10:39 Report Diesen Beitrag melden

          @ henck La Pologne est un état souverain et a un gouvernement qui a été élu par le peuple polonais. Mr. Asselborn n'a pas a se méler de leur politique interieur pour moi. Les seuls qui ont le droit de manifester leurs mécontement ce sont les polonais.

        • Européen am 18.07.2017 10:54 Report Diesen Beitrag melden

          On a le droit de s’inquiéter quand les valeurs de l'UE sont menacées dans un état membre! Après il faudrait des mécanismes plus forts pour les faire respecter!!!

        • Marina am 18.07.2017 12:46 Report Diesen Beitrag melden

          @ Européen: tout à fait d'accord avec vous. Il faudrait ouvrir ce débat-là. Une diminution des investissements du fond structurel ou des Fonds régionaux ? Une astreinte avec amende à la clé avec un jugement à la Cours Européenne ?

        • Henck am 18.07.2017 15:07 Report Diesen Beitrag melden

          Polonais, il y a des règles européennes, si vous y contrevenez vous sortez, simple ¨ l Europe semble ne pas vous plaire, OK allez donc voir Ivan

        • Marina am 18.07.2017 21:01 Report Diesen Beitrag melden

          @ Henck: Il n'y a pas de mécanisme permettant aux autres participants de 'sortir' un pays de l'UE, seulement un mécanisme permettant à un pays d'en sortir. C'est pourquoi il est nécessaire de trouver des moyens pour contraindre un pays à respecter les engagements pris lors de l'adhésion à l'UE. Et c'est les mêmes engagements pour tous, exception faite des mesures transitoires.

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )