Die neusten Leser-Kommentare

  • No comment am 22.02.2020 05:23 Report Diesen Beitrag melden

    Oui mais 375 milliards est une augmentation considérable de la PAC, car le Royaume-Uni quitte l'UE. Pour rester "à budget constant", il faut 375 milliards moins la contribution PAC du Royaume-Uni.

      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
    • bonsens am 22.02.2020 03:51 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

      Les britanniques vont importer les OGM américains et détruire l’agriculture

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • TontonB am 21.02.2020 20:08 Report Diesen Beitrag melden

        Quand les Britanniques ne sont plus là pour servir de vache à lait ...

        • No comment am 22.02.2020 07:09 Report Diesen Beitrag melden

          C'est pas ume vache à lait, c'est un pot commun. Et les anglais ont eu plus que leur part avec "l'exception britannique". Ceux-ci sont rentrés dans l'UE quand ils étaient en récession et en sont sortis en plein boom économique. Ils vont maintenant retourner à leur point avant leur accession à l'UE.

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • Le Belge, une fois am 21.02.2020 13:33 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

        La PAC c'est important mais on ne peut pas donner argent que pour agriculteurs, il faut penser au futur.

        • Fred Orloff am 21.02.2020 15:35 Report Diesen Beitrag melden

          Alors envisager de devenir à titre personnel alimentairement indépendant

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • Réalité socio-économique am 21.02.2020 13:19 Report Diesen Beitrag melden

        Comment avoir une politique agricole commune quand d'une part des pays de l’Est prônent des exploitations géantes de plusieurs milliers d’hectares et de l'autre des pays occidentaux qui prônent une culture plus traditionnelle et plus locale? Réponse : impossible. Conclusion : les "petits" seront forcés de travailler comme les "gros" ou bien cela devra se jouer à coup de financements et aides qui ne serviront à rien. Ce problème est tout simplement insolvable dans ce système économique!

        • Reality check am 22.02.2020 07:17 Report Diesen Beitrag melden

          C'est un problème de différence de catégorie de produits et donc de label. Personne ne s'attend à ce qu'un produit bio soit au même prix que l'industriel, même si le produit apparaît comme visuellement identique. Mais il faut à avoir une vrai différence de qualité derrière. Bref, à mon avis du bio ou des variétés différentes ou quelque chose de semblable.

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • Diagnostic am 21.02.2020 13:14 Report Diesen Beitrag melden

        Ce seront encore toujours les mêmes qui vont en profiter, tout pour la grosse industrie agro-alimentaire et les petits agriculteurs régionaux pourront continuer à crever

        • Reality check am 22.02.2020 07:24 Report Diesen Beitrag melden

          Il y aura sans doute moyen pour eux de s'en sortir avec les nouvelles mesures agri-environementale et climat. Puis, il faudrait penser à se regrouper en coopératives de vente et trouver son créneau: bio, variété traditionnelle, climat-environnement ou autre.

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )