Die neusten Leser-Kommentare

  • Eco am 14.08.2019 09:49 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Il n'y a plus d'oiseaux, les arbres sont malades, les gens respirent mal, les abeilles ont foutu le camp, on fait quoi ??? on étudie les autres pays...combien de temps encore ?

      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
    • Phi am 14.08.2019 09:22 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

      Et on continue a détruire la nature au lieu de laisser faire le nécessaire la nature elle même .

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • socks am 14.08.2019 09:16 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

        Les mésanges sont là où elles peuvent nicher confortablement dans des haies bien épaisses. Au printemps, elles ont frôlé l’obésité en se goinfrant de pyrale du buis , c’était un spectacle réjouissant puis elles ont varié le menu en passant aux pucerons et cet hiver, elles trouveront dans mes arbres des greniers remplis de graines bien à leur goût et de l’eau à disposition toute l’année. Je les soigne et elles soignent mon jardin.

          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
        • mik am 14.08.2019 08:57 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

          Comment ça se passe chez les particulier ? Ma voisine a un chêne qui donne sur ma terrasse et c est une cata car nous souffrons tous d urticaire...

            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
          • Lux am 13.08.2019 22:39 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

            Mais oui ! Où sont les mésanges la dernière que j‘ai vue dans mon jardin à Dalheim (GDL) 2017, le dernier Rouge Gorge 2016 !!!!Alors ?????? ça va faire partie si pas de notre vie, mais celle de nos enfants et petits enfants car notre planète va les faire vivre et mourrir !!!

            • Onaoubliedereflechir am 14.08.2019 09:22 Report Diesen Beitrag melden

              Oui il n y a pas que le changement climatique mais aussi la biodiversite en chute libre. Tout est intimement lié. L équilibre c est une position instable qu il n est pas simple à maintenir. La nature maintiendra coûte que coûte sont équilibre et la terre si elle le doit nous fera simplement disparaître en ce qui représente pour elle quelques millisecondes à son échelle.

            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
          • Fritz am 13.08.2019 17:56 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

            Faut des mésanges!!

              Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
            • nickname am 13.08.2019 13:18 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

              De toute façon les conifères (sapins, pins...) disparaîtront sans doute du Luxembourg, cela resoudra le problème. Plus d’arbres, plus de chenilles.

                Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
              • Jean II am 13.08.2019 13:03 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                Élevons des mésanges .

                  Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                • realite am 13.08.2019 12:50 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                  Oui un élevage de mésanges serai mieux un nid tout les 30 mètres dans tout les parcs

                    Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                  • Libre penseur am 13.08.2019 12:14 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                    Pourquoi ne pas essayer de réimplanter des prédateurs naturels ? Et refaire l’équilibre de la chaîne ?

                      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                    • Sandro am 13.08.2019 12:07 Report Diesen Beitrag melden

                      Oui, attaquons tout ce qui est naturel !!!! Même avec des drones !

                      • denalen am 13.08.2019 13:01 Report Diesen Beitrag melden

                        @Sandro : J'imagine que c'est sur le ton de l'ironie

                      • Sandro am 13.08.2019 14:48 Report Diesen Beitrag melden

                        Biensûr. J'ai l'impression que dans cette ère ooooh tellement technologique, l'Homme a peur de tout ce qui de loin ou de près touche à la nature ! Infernal. Oh, qu'on traffiquait dans les forêts autour de nos villages à cette belle époque qu'étaient les années 70/80 ! Aujourd'hui, tout est danger sauf si on peut cliquer, poster, scroller .......

                      • Laboucleestbouclee am 14.08.2019 09:27 Report Diesen Beitrag melden

                        C est simple un homme maîtrise un drone et pas une mésange. De plus un drone c est cher a utiliser qu un oiseau... L efficacité des drones est encore à prouver...Polenisation ce n est pas encore certain que ça marche, ils essaient aux usa, mais les mega apiculteurs qui promènent leurs ruches font fortune. Ce qui y a de certain c est qu avec le bruit, il y aura encore moins d oiseaux.

                      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                    • NDYE am 13.08.2019 11:35 Report Diesen Beitrag melden

                      En Allemagne on utilise tout simplement un aspirateur, ensuite on brûle les chenilles !

                      • Sandro am 13.08.2019 12:59 Report Diesen Beitrag melden

                        Très intelligent ! Est-ce que ces animaux vous poursuivent, vous attaquent lorsque vous tenez la distance ? Ben non, alors, foutez leur la paix !

                      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                    • Thunderbird am 13.08.2019 11:31 Report Diesen Beitrag melden

                      Si on en arrive à une prolifération, c'est qu'un déséquilibre s'est installé dans la nature. Donc se référer au changement climatique et à la disparition de prédateurs naturels comme les mésanges...On en arrive à lutter contre les déséquilibres que nous créons...Bravo !

                        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )