Die neusten Leser-Kommentare

  • Aris am 18.06.2014 17:39 Report Diesen Beitrag melden

    Que comprend il par base. Il y a beaucoup de significations pour ce mot, en chimie, en biologie, en mathématiques, en sport, en informatique, en architecture ou même en météorologie. Il y a des bases militaires et des bases navales, enfin Orban devrait quand même préciser quelle base de l'UE Juncker détruirait! Cette précision est en effet la base de toute compréhension.

      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
    • Mathias am 17.06.2014 16:13 Report Diesen Beitrag melden

      Donc tous les europhobes (ceux qui veulent que l'UE se casse la figure) sont contre JCJ. C'est un peu comme le salarié qui peste contre son patron et souhaite que la société se casse la figure. Il a juste oublié un truc : c'est cette même société qui lui fournit travail et salaire... Sinon amusantes les critiques sur JCJ. Admettons, mais qui d'autre à sa place?

      • Non mais am 18.06.2014 10:20 Report Diesen Beitrag melden

        Je suis tout-à-fait d'accord avec Mathias. Des Europhobes n'ont aucune légitimité à critiquer Junker puisque de toute façon ils ne veulent ni de lui, ni de l'Europe. Ce que le peuple a voté doit être appliqué et ce ne sont pas des hommes politiques qui vivent grâce aux deniers du peuple qui ont leur mot à dire! Aller remuer les poubelles comme le font les médias anglais ne m'étonne pas du tout puisque c'est surtout une presse à scandale et sensationnaliste!

      • Pragma am 18.06.2014 12:51 Report Diesen Beitrag melden

        Si les eurosceptiques/euroréalistes n'ont pas leur mot à dire alors rendez nous notre argent que vos champions de la nullitude ont jeté dans l'UE en pure perte. Notre avis ne vous intéresse pas mais nos bras et notre argent sont les bienvenus pour entretenir les bons plaisirs des princes. Si vous voulez continuer à vous suicider à petit feu alors allez-y mais ne nous entrainez pas avec vous. C'est à se demander si vous pensez au futur du pays, de vos proches, et que vous soyez posé un jour la question si ce que l'on vous raconte est vrai ! Lisez un peu la presse Allemande ...

      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
    • pragma+ am 17.06.2014 16:00 Report Diesen Beitrag melden

      l europe ne sortira de l impasse que si on harmonise les prestations sociales, évitant ainsi tout dumping et toute délocalisation....ce qui ne signiofie pas moins d Europe....mais bien plus d Europe.... Sauf si on est eurosceptique comme les Anglais qui pronent moins d Europe avec l intention avérée d utiliser l europe exclusivement à des fins d enrichissement. Mais ce n est pas un rêve européen que de prôner cela.

      • Pragma am 18.06.2014 12:36 Report Diesen Beitrag melden

        Vosu avez raison sur l'analyse, nous sommes dans une situation shyzophrénique (pour reprendre votre terme). L'UE est malade et on doit mettre fin au plus vite à cette utopie. Votre approche d'une UE sociale est impossible car cela laisserait supposer qu'il existe un peuple européen alors qu'il y a des peuples européens (formant l'Europe) qui ont leur us et coutumes propres depuis des siècles. Vous ne ferez jamais se comporter de la meme facon un allemand et un italien, par conséquent les économies n'évolueront jamais au meme rythme et donc les systèmes/minima sociaux ne peuvent être les memes.

      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
    • pragma+ am 17.06.2014 15:58 Report Diesen Beitrag melden

      ...mais cela aurait eu un coût absolument énorme que les anciens membres ne voulaient pas supporter. Comme solution médiane idéale, il aurait fallu renforcer le volet social en même temps que les nouveaux membres adhéraient...mais de la même manière, coût énorme pour les anciens membres, sans garantie de revenus à court terme...donc la 3eme approche, celle de retenue, fut d élargir l Europe économique comme nous l avons toujours fait, en pensait que l harmonisation sociale suivrait bien un jour....ce qui ne fut jamais le cas....nous sommes donc maintenant dans une situation shyzophrénique:

      • Pragma am 18.06.2014 12:41 Report Diesen Beitrag melden

        La solution est de revenir à la CEE et de créer des associations entre pays où cela fait du sens et par secteurs économiques, afin de développer des champions européens comme Airbus, capables de faire face à la compétition internationale. On doit aussi définir un socle social minimal (en termes de prestations, mais pas forcément de minimas en montant) afin d'aider les moins forts à progresser mais sans aller trop vite sinon ils n'y survivraient par économiquement. Dans le même temps, il faut aider les autres à faire progresser leur productivité et compétitivité. Le reste suivra ...

      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
    • pragma+ am 17.06.2014 15:54 Report Diesen Beitrag melden

      si le rêve européen consiste à maintenir les richesses dans l Europe du Nord Ouest et de n accepter le principe de l europe que si cela vise à plus de richesses pour ces pays, je n ai rien de plus à dire. Vous voteriez certainement pour la NVA si vous étiez belge. Rien de mal, l égoisme est roi de par ici. Si le rêve européen consiste à améliorer le statut des individus, c est ce qu on appelle le volet social de l europe, qui en effet est bien faible. Commencer l élargissement de l Europe par le volet social,nous protégeant ainsi du dumping avant l ouverture des frontières aurait été idéal ...

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • Danilo am 17.06.2014 11:03 Report Diesen Beitrag melden

        Vous êtes un de mes commentateurs favoris parce que vous êtes lucide et parce que vous n'êtes pas tombé sur la tête comme on dit. Cependant, surtout ne le prenez mal je vous parle en ami et pas en critique, le fait que Juncker vous a déçu vous fait parfois réagir instinctivement en donnant raison à des gens qui ne valent pas mieux, et qui parfois sont pires! C'est en quelque sorte la même tactique que nos politiciens qui prennent la défense de ceux de Kiev pour critiquer la Russie. Je suis certain que vous ne le réalisez pas, mais c'est l'impression que vous donnez. cordialement un ami

        • Pragma am 17.06.2014 11:49 Report Diesen Beitrag melden

          Personne n'est parfait. C'est gentil d'attirer mon attention sur cela, cela me permet aussi de relever la tête et de sortir de l'émotion. Mais on ne peut rester les bras croisés en voyant ce qu'il se passe et où nous allons, alors que nous aurions pu éviter cela. Nous avons une obligation morale envers les autres de dire ce que nous savons et voyons, afin d'éviter le pire. Juncker n'a rien fait ni dit lors de la crise alors qu'il savait (cf sommet de Cannes de 2011). Comment accepter qu'il préside la Commission ? Je préfère un inconnu à ceux qui nous ont conduit au bord du gouffre.

        • Le Lion du Nord am 17.06.2014 12:08 Report Diesen Beitrag melden

          Pragma je vais vous consoler un peu et en même temps vous effrayer: Le président de la Commission n'est qu'un rien! Il n'a aucune importance, il n'a aucune autorité et il n'a aucun pouvoir. Ce n'est pas le président qui conduira l'Europe à la ruine et ce n'est pas non plu un président qui sauvera l'Europe. Le président n'est qu'un pantin qui reçoit ses ordres et les exécute. Il encaisse un beau salaire pour être un porte parole ou un vassal.

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • inem am 17.06.2014 10:46 Report Diesen Beitrag melden

        Il n'a qu'a sortir du l'UE, mais avant il faut qu'il rembourse les aides financières qu'il a reçues. M^me chose pour les Anglais....

        • europe am 17.06.2014 13:06 Report Diesen Beitrag melden

          Tout à fait d'accord. Nous avons voté, son groupe a gagné, il doit être élu. Ce n'est pas ça qu'on appelle la démocratie.

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • Bordo am 17.06.2014 10:32 Report Diesen Beitrag melden

        Sans prendre la défense de Juncker il faut dire quand même qu'un type comme Victor Orban n'a même pas le droit de prononcer une seule parole et surtout des mots comme "la base de l'Europe"! Hollande, Merkel ou Renzi oui, mais pas lui, surtout pas lui!

          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
        • EuRo am 17.06.2014 08:31 Report Diesen Beitrag melden

          Oh p*****,que quelqu'un des politqiues europhiles explique à tous ces europhobes,et surtout à Cameron,qu'ils n'ont rien à dire vu leur implication anti-UE et qu'il serait temps de réfléchir à une Europe stable et unie,ce qui signifierait la sortie des anglais de l'UE.Les europhobes savent très bien ce qu'ils ont à perdre et pourquoi ils "veulent" rester en UE.Leur engagement actuel sert uniquement pour affaiblir l'UE,alors qu'il faudrait la renforcer.Et puis,pourquoi se sont-ils tus lorsque Van Rompuy avait été nommé.Là également ils auraient pu remettre le fonctionnement en question...

          • marie ange am 17.06.2014 09:21 Report Diesen Beitrag melden

            Je n'aurai pas mieux dit, vous avez cerné le problème

          • oui pour pour l'europe am 17.06.2014 09:37 Report Diesen Beitrag melden

            entièrement d'accord. dehors les europhobes! Cameroun en tête de liste! existe-t-il une liste qqpart pour s'inscrire en faveur de la sortie de GB??

          • europhile malgré tout am 17.06.2014 09:48 Report Diesen Beitrag melden

            Absolument d'accord ! Il est invraisemblable que ceux qui crient le plus fort actuellement sont précisément ceux qui ne pensent qu'à détruire l'UE. Certes, elle a grand besoin d'être remodelée, mais pas avec des europhobes qui ne veulent qu'en profiter et non pas la construire. La dérive européenne est honteuse et la cause première de l'effondrement de sa crédibilité. Réagissez, bon sang !!

          • Pragma am 17.06.2014 10:01 Report Diesen Beitrag melden

            Vous semblez aveuglé par des croyances qui ressemblent plus à une religion qu'à la réalité ... Erigé l'UE et l'Euro comme une vache sacrée au mépris de la logique économique ne fait que produire la misère et le rejet. L'UE et l'Euro vont disparaitre et j'espère qu'enfin nous pourrons réaliser notre rêve européen et pas l'UE que l'on nous a imposé pour faire plaisir aux multinationales et aux banques.

          • Tom Bombadil am 17.06.2014 11:41 Report Diesen Beitrag melden

            UE et Euro ne disparaitront pas, ils ont fait trop de bonnes choses pour qu'on détruise tout ce qu'on a construit en 50 ans. Une définition du "rêve européen" m'intéresse par contre, j'ai toujours cru que ça correspondait à l'UE mais je suis assez ignare parfois.

          • Pragma am 17.06.2014 13:09 Report Diesen Beitrag melden

            L'UE et l'Euro sont des contresens économiques et l'existence de l'euro ne tient qu'à un fil. Il suffit de lire la presse allemande, comme les financial review de la BCE pour en être convaincu. Le rêve européen repose sur l'idée d'une Europe des collaborations, où quand deux ou plusieurs pays avaient un intérêt à faire des choses/projets en commun alors ils le faisaient (Airbus par exemple) mais sans imposer quoique ce soit aux autres. L'idée était aussi d'harmoniser et de simplifier les normes afin de faciliter les échanges, de développer des secteurs économiques sur les complémentarités ...

          • Pragma am 17.06.2014 13:13 Report Diesen Beitrag melden

            La facilitation de l'apprentissage des langues et des échanges/expériences entre pays, avec pour ambition ultime que les plus riches accompagne les moins développés à progresser à leur niveau. L'UE est devenu un dictat qui définit des règles et les imposent à tous (mêmes quand les pays n'ont pas les moyens de le faire). L'UE empêche des projets comme Airbus de se former. L'UE et l'Euro ont permis un vaste plan de transfert des richesses des pays faibles vers les pays forts (surtout vers l'Allemagne). L'UE c'est la misère pour presque tous, sauf ceux qui se sont renforcés avec l'euro ...

          • Pragma am 17.06.2014 13:17 Report Diesen Beitrag melden

            Si on revenait au rêve européen, alors jamais les 10 pays de l'Est n'auraient été dans l'Europe tant que les autres n'étaient pas tous à un bien meilleur niveau, car l'ambition de l'Europe n'était pas de multiplier les zones de production à bas cout mais d'assurer une prospérité à tous. Qu'avons nous eu avec l'UE ? Une concurence de tous contre tous ... Aucun champion européen n'a émergé depuis l'UE (Airbus : 12 ans avant l'UE) car Bruxelles bloque. On a transféré des sommes de nos impots à des pays en voie de dév pour mieux nous concurencer mais sans que les gens de ces pays soient plus riche

          • Pragma am 17.06.2014 13:23 Report Diesen Beitrag melden

            Pour conclure, on a presque tous les pays de l'UE dans une situation financière et sociale plus que délicate, des pays de l'Est qui ont vu de nouveaux riches (quelques-uns) mais toujours autant de gens dans la précarité (salaire moyen de moins de 500 euro en Pologne malgré 64 milliards recu de notre argent via l'UE), des pays développés qui sont en voie de redevenir en voie de développement, des taux de chômage record et des perspectives économiques les plus faibles au monde. Il faut revenir à l'idée initiale de l'Europe et abandonner l'idée utopique de créer les Etats-Unis d'Europe.

          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )