Die neusten Leser-Kommentare

  • Alexandre am 03.03.2014 16:09 Report Diesen Beitrag melden

    Je ne sais pas où Max Wolter tire sa source du taux de commission d'acceptation des cartes. "Les transactions par cartes visas viennent actuellement grignoter 50 à 80% de leur marge" Ce chiffre me paraît exagéré. Le taux de commission de carte Visa/MasterCard ne dépasse pas 6%.

      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
    • Que dit l'histoire am 17.11.2013 07:58 Report Diesen Beitrag melden

      Quand le bitcoin aura financé le dixième, le centième, le millième, le millionième, etc.. des opérations illicites (drogue, trafics des êtres humains, armes, corruption en tous genres, paiement en cash pour frauder le fisc, etc...) qui l'ont été par le dollar, la livre sterling et autres monnaies à statut international sous le sceau du secret bancaire et sous forme de grosses coupures circulant dans des valises, on commencera à se poser des questions quant à l'immoralité supposée du bitcoin ?

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • Cover Harry am 16.11.2013 13:19 Report Diesen Beitrag melden

        Pourquoi lorsque l'on parle du Bitcoin on parle toujours de silkroad de sorte de ternir l'image du Bitcoin?? Et l'euro, le dollar eux ne servent pas au trafic d'armes, de drogues et autre activités illégales ?

        • Aynrand am 16.11.2013 15:43 Report Diesen Beitrag melden

          Le prétendu problème des bitcoins et autres monnaies virtuelles est dû à leur manque de contrôle par les banques et les Etats, c'est pour cette raison que leur image est volontairement et inlassablement ternie, tout comme celle de l'argent liquide. Malheureusement les cas de fraude ou de vols sont montés en épingle pour effrayer le quidam moyen et le détourner de ces 'monnaies' électroniques au profit de l'argent classique, qui est tout autant virtuel mais bien contrôlé par les banques dans des comptes à disposition des Etats voraces et corrompus.

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • Max Wolter am 16.11.2013 12:24 Report Diesen Beitrag melden

        Je vois qu'il y a encore des nombreux mécompréhensions en ce qui concerne la technologie autour de Bitcoin. Notre équipe est toujours ouverte à des discussions constructives et n'a pas peur de se lancer dans un discours. Je ne pense pas que c'est la bonne place pour une telle discussion étendue et je Vous invite donc à nous contacter sous info@nexunity.com si Vous êtes vraiment interessés à nos réponses. Sinon, je peux aussi Vous proposer de se voir face-à-face lors du Meeting Bitcoin qui aura lui au café Independent chaque lundi de 19:00 à 21:00 à partir du 24 novembre.

          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
        • jack am 15.11.2013 20:21 Report Diesen Beitrag melden

          si le bitcoin est déjà en marche et est si formidable, qui peut m'expliquer ce que Max veut faire exactement? il semble dire qu'aucune banque ne le soutient, donc, quelle est son idée?

          • Tom schultz am 16.11.2013 11:55 Report Diesen Beitrag melden

            Si j'ai bien compris c'est seulement une plateforme ou les gens peuvent échanger des bitcoins.

          • ph11 am 17.11.2013 02:33 Report Diesen Beitrag melden

            En fait, c'est : "le Bitcoin ne soutient pas les banques"

          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
        • Le Gac am 15.11.2013 19:31 Report Diesen Beitrag melden

          Le seul ancrage de cette monnaie est la prétendue inviolabilité des codes pour son émission (que seuls les pirates informatiques et ingénieurs informaticiens peuvent comprendre). Bien maigre. La monnaie papier, non indexée sur quelque chose de tangible ne vaut que le prix de la confiance et du papier. Bitcoin ne déroge pas à la règle.

          • ph11 am 17.11.2013 02:36 Report Diesen Beitrag melden

            Tant que ça tient... De toutes façons, vu les fréquences d'effondrement monétaires, si ça tient 20 ans, ce sera déjà au dessus de la moyenne. Sinon, on ira sur autre chose et de fil en aiguille, le système se renforcera.

          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
        • Samuel Castelli am 15.11.2013 17:42 Report Diesen Beitrag melden

          Contrairement à tous vos commentaires , le Bitcoin est déjà en marche, distributeur d'échange de BTC contre des billets au Canada : carte de crédit rechargeable en BTC, sans compter, de plus en plus d'entreprises, et de commerçants qui les acceptent. Le sujet n'est plus de savoir si ça va fonctionner ou non, ça fonctionne déjà. Maintenant il est plus question de savoir qui va rester comme une cloche sur le quai et qui seront les heureux qui pourront sauter dans le train qui est en marche. En tous les cas état, banque, rien ne pourra plus l'arrêter.

          • Vindulux am 15.11.2013 18:28 Report Diesen Beitrag melden

            Et surtout de voir ceux qui se sont fait arnaquer et voler leurs bitcoins (voir mon commentaire plus bas)

          • Tom Schulz am 15.11.2013 18:51 Report Diesen Beitrag melden

            Si le bitcoin va réussir, c'est surtout un ensemble avec les banques et gouvernements, ils peuvent tous bénéficier de cette nouvelle technologie. Si on stoque ses bitcoin de façon secure, il y a auqu'un risque de vol.

          • X.o.R. am 16.11.2013 00:26 Report Diesen Beitrag melden

            La seule raison d'être du Bitcoin est son aspect underground. S'il se généralise et devient acceptable au sens large il est par la même occasion soumis aux mêmes contrôles, taxation et fiscalisation que subissent les autres devises. À partir de ce moment-là, la scène passera à autre chose pour commercialiser anonymement des trucs légaux et des trucs moins légaux sur le réseau Tor (où le Bitcoin est largement répandu).

          • bitcoin am 16.11.2013 12:25 Report Diesen Beitrag melden

            Tu veux taxer et contrôler comment quand il n'y a pas vraiment de "centre d'échange" comme une banque ? :o Ce qui fait la force des Bitcoins c'est aussi parce qu'il est décentralisé. C'est un peu comme si tu voulais mettre une taxe sur un troc entre deux particuliers, où aucun intermédiaire n'est nécessaire ...

          • ph11 am 17.11.2013 02:41 Report Diesen Beitrag melden

            Pour être taxé, il faudra d'abord que les administrations fiscales acceptent d'être payées en Btc. :) Ensuite, chercher taxer le bas de laine virtuel sera très amusant. Enfin, si le fait d'être accepté fait quitter la "scène" - ce dont je doute -, le Btc sera devenu indépendant de la "scène".

          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
        • Trader de Lux am 15.11.2013 16:52 Report Diesen Beitrag melden

          çà sent la grosse commission là!!! Un conseil : préparez vos arrières et gardez la grosse monnaie en lieu sûr.

          • Jack am 15.11.2013 17:22 Report Diesen Beitrag melden

            100% d'accord. D'ailleurs l'état Luxembourgeois ne devrait pas autoriser ce genre d'initiative qui ne peut que donner mauvaise réputation à notre pays

          • Krp' am 16.11.2013 00:26 Report Diesen Beitrag melden

            Sans vouloir paraître blessant, de mon point de vue la seule chose qui ternie votre réputation (et non celle du Luxembourg, qui heureusement autorise ce genre d'initiative) est votre manque d'ouverture d'esprit sur les nouvelles technologies ainsi que la condamnation d'une idée qui aurait selon moi gagné à être mise en application bien avant.

          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
        • Jack am 15.11.2013 16:39 Report Diesen Beitrag melden

          Il se trompe ce jeune homme! Quelle différence entre "bit coin" et toutes les tentatives type mini cash, carte visa virtuelle etc? Aucune, et toutes les tentatives pour remplacer l'argent n'ont jamais abouties! Je crains que Max aille droit dans le mur avec son concept...J'espère juste que nos impôts ne financent pas ce genre de projet totalement farfelu...

          • Krp' am 16.11.2013 00:19 Report Diesen Beitrag melden

            Ce n'est pas parce que vous ne voyez pas l'innovation qu'il n'y en a pas, renseignez-vous sur ce que le bitcoin et vous verrez la différence avec toutes les autres tentatives, pas de remplacer l'argent, mais d'en offrir une nouvelle forme parmis tant d'autres. C'est surement parce que nombre de personnes jettent la pierre à des idées innovantes que le monde avance si lentement et que le bitcoin n'est (et ne sera peut être pas) ce qu'il mérite.

          • Guergana am 16.11.2013 01:06 Report Diesen Beitrag melden

            J'ai une question conne mais ou l'on peut faire réfléchir les gens! Vous achetez un pain a 2 euro vous le payé avec Digicash... combien vous coute le pain réellement, faite le compte du nombre d'intermédiaires qui reçoivent des commissions suite a l'achat de votre pain avec une technologie moderne type Digicash? Il y a 3 commissions que vous payer. Qui est ce qui vous vide les poches? Avec Bitcoin pas de commissions, le pain vaut 2 euro, vous le payer 2 euro ni plus ni moins et le payement est directement transférer de votre compte Bitcoin a celui du vendeur.

          • d'artagnan am 16.11.2013 09:55 Report Diesen Beitrag melden

            je comprend votre retenu vis a vis de des cryptocurrency. mais sans vous manquer de respect vous ne connaissez pas très bien le sujet,cela n'a rien de farfelu et cela fonctionne a merveille,les avantages sont nombreux,je n'en citerai qu'un, c'est vous (contrairement a une carte bancaire) qui fixer les frais de transaction et vous pouvez choisir de n'en payer aucun ! la transaction ne sera pas géré en priorité mais elle sera géré je vous invite a vous renseigner avant de tirer des conclusions hâtive. pour info a l'heure ou j’écris le marketcap du btc et de 5,186,408,984 $

          • d'artagnan am 16.11.2013 10:01 Report Diesen Beitrag melden

            je me permet d'ajouter qu'il n'est nullement question de remplacer la monnaie classique,mais d'avoir un nouveau Moyens de paiement

          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
        • Jeff am 15.11.2013 16:01 Report Diesen Beitrag melden

          Dans un monde dans lequel les personnes demandent une avalanche de contrôles aux banques traditionnelles, on va bien sûr faire confiance à une monnaie nullement régulée et gérée par des preneurs de risques. Qui ne comprend pas pour se relancer dans ce genre d'aventure?

          • ph11 am 17.11.2013 02:48 Report Diesen Beitrag melden

            Une monnaie qui pourra faire pression sur les lubbies des asservisseurs en tous genres, régulant à la baisse leurs ambitions. Quis custodiet ipsos custodies ? Les problèmes de la liberté seront toujours préférables aux problèmes de la servitude.

          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
        • keskequoi? am 15.11.2013 15:43 Report Diesen Beitrag melden

          50 à 80% de la marge bénéficiaire???

            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
          • Emile Anthony am 15.11.2013 15:40 Report Diesen Beitrag melden

            Une monnaie qui n'est pas régulée par une autorité centralisée reconnue, derrière laquelle il n'y a pas d'état pour intervenir en cas de catastrophe, avec des marchés d'échange limités où les acteurs peuvent rester anonymes, ça sent bon le paradis des contrefacteurs, des spéculateurs et des manipulateurs de marché tout ça. Si la bourse classique est un casino truqué en faveur de la banque, ceci doit être une roulette russe avec une mitrailleuse.

            • Vindulux am 15.11.2013 16:35 Report Diesen Beitrag melden

              C'est déjà le cas avec les dollars et les euros

            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
          • Donald am 15.11.2013 15:40 Report Diesen Beitrag melden

            Si les banques s'en mêlent, on sait déjà comment ca va se finir...

              Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
            • Vindulux am 15.11.2013 15:27 Report Diesen Beitrag melden

              Piratage d'un des 'portefeuille' de bitcoin la semaine dernière, le site a fermé, disparition d'un autre site 'portefeuille' avec les bitcoins cette semaine, les arnaques commencent a voir le jour et dans tous les cas le quidam est perdant

              • Didier Castar am 15.11.2013 23:41 Report Diesen Beitrag melden

                C'est vrai, mais le minimum de responsabilité et de prévoyance exige de ne pas laisser sur un site externe ses bitcoins. Il faut les garder en local avec un mot de passe d'au moins 10 caractères.

              • Krp' am 16.11.2013 00:11 Report Diesen Beitrag melden

                Ces vols incombent aux sociétés qui ont mal sécurisé leur site, concernant les arnaques/fraudes il faudrait vous renseigner sur le nombre de numéros de cartes bancaires (associées bien entendu au cryptogramme visuel , à la date d'expiration etc) qui circulent sur internet, il y en a tellement qu'ils se vendent à la pelle à bien moins d'1 euro l'unité. Même en allant retirer avec sa carte à la borne du coin on peut se faire pieger. Le système actuel est loin d'être infaillible, plus que celui des bitcoins selon moi. Les bitcoins ont des défauts, mais pas celui-là.

              • TotalRekin am 16.11.2013 20:22 Report Diesen Beitrag melden

                Choisissez la vôtre !

              • ph11 am 17.11.2013 02:53 Report Diesen Beitrag melden

                C'est la banque de change responsable de ce portefeuille qui s'est fait piratée, pas le bitcoin. Si le bitcoin s'était fait pirater, il chuterait à l'heure qu'il est. Est-ce le cas ? Si BNP se fait pirater, vous allez dire que l'euro est bidon ? Pour craquer le codage d'un portefeuille, faut vraiment y aller, vu le haut niveau de codage, ça tiendra au moins jusqu'à ce qu'on ait des ordinateurs quantiques commercialisés. Sans compter qu'il est toujours possible de mettre à jour le système.

              Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )