Die neusten Leser-Kommentare

  • Vindulux am 10.09.2018 14:21 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Tout un cinéma pour rien. Quand on décide de faire son baptême étudiant on sait très bien à quoi s’en tenir. De plus, rien de bien méchant dans cette université à Toulouse, venez en Belgique ...

      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
    • Non mais on reve am 10.09.2018 12:01 Report Diesen Beitrag melden

      On nous l'a fait l'annee derniere donc on vous fait la meme chose cette annee ? Quelle est cette mentalite ? I l faut arreter ces choses nefastes !

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • scandaleux am 10.09.2018 09:52 Report Diesen Beitrag melden

        J'ai connu ca aussi. Ca allait jusque que au chantage avec le regard malsain des profs qui regardent - je trouve ca scandaleux. si tu ne restes pas jusqu'au bout on t'empechera d'avoir tes cours/copies

          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
        • @Valérie am 10.09.2018 09:28 Report Diesen Beitrag melden

          Il y a 40 ans se produisaient des choses bien pires mais les victimes n'en parlaient pas par honte ou par peur de représailles!

            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
          • WhatTheHell am 10.09.2018 09:21 Report Diesen Beitrag melden

            Quand tu fais un bizutage, t'es consentent. Tu peux dire stop quand tu veux.

            • @What am 10.09.2018 09:37 Report Diesen Beitrag melden

              Et bien, visiblement, non.

            • Rien ne les y force am 10.09.2018 09:39 Report Diesen Beitrag melden

              En plus t'es pas obligé d'y participer, tu peux rentrer chez toi , mais bon c'est trop coool d'en faire partie .... on voit le résultat.

            • ying et yang am 10.09.2018 13:11 Report Diesen Beitrag melden

              vous avez lu l'article? "Selon la CGT, des étudiants tentant de quitter le groupe ont été empêchés de partir" et"l'ensemble des étudiants infirmiers de première année avait été soumis à un «bizutage de grande ampleur» alors qu'ils étaient réunis dans un amphithéâtre". Ils ont reçu une invitation disant clairement qu'il y aurait bizutage et qu'ils pouvaient choisir de venir ou non?

            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
          • Valérie Picoul am 10.09.2018 08:48 Report Diesen Beitrag melden

            D'année en année, les jeunes qui débarquent dans le supérieur sont de plus en plus immatures et irresponsables. Il ne faut pas s'ettonner que ce aui était il y a 40 ans encore une journée d' intégration festive et bon-enfant donne à présent lieu à des actes tout simplement abominables. Je ne pense pas qu'il soit encore possible d'inverser la tendance, c'est pourquoi je préconise de durcir la législation.

              Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
            • oui am 10.09.2018 08:31 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

              Voilà le genre de personnes Qu on trouve dans les métiers malheureusement . Bizuter des étudiant S Puis plus tard mobber des employés

                Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
              • aussi une vérité am 10.09.2018 08:23 Report Diesen Beitrag melden

                Un bon exemple de la mentalité des étudiants organisateurs et qui se voient par après dans des fonctions de décideurs sur d'autres travailleurs avec justement une telle mentalité.

                  Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                • lea am 10.09.2018 07:30 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                  Mais personne n est obliger de la faire il faut porté plainte est expulser les autres de l etablissement il faut toujour en parler aux parents ou a la presse vous verez c est efficasse bom courage pour la profession

                  • Paul am 10.09.2018 09:42 Report Diesen Beitrag melden

                    C'est ça le problème ... ils ne sont pas forcé de participer au bizutage ... ils y vont en sachant très bien ce que les autres vont leur faire puis après ils viennent pleurer. C'est dommage mais c'est leur faute aussi ...

                  Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                • mimi am 10.09.2018 07:20 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                  La plupart ne refusent d été bizutés. Pourquoi on les oblige à vivre ce calvaire

                  • Paul am 10.09.2018 09:43 Report Diesen Beitrag melden

                    Ils ne sont pas obligé ... on y va de son plein grès .

                  Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                • FullmétalJF am 09.09.2018 23:39 Report Diesen Beitrag melden

                  Participent à ces tristes séances ceux et celles qui le veulent bien. Ce n'est pas obligatoire d'en être pour réussir ses études.

                    Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                  • Lolo la blonde am 09.09.2018 22:14 Report Diesen Beitrag melden

                    Pour avoir vécu un bizutage dégradant il y a de ça 30 ans dans une école de commerce, genre devoir aller faire l'aumône en petite tenue dans un centre commercial mal fréquenté de la banlieue parisienne, je peux vous confirmer que ça peut traumatiser. Je ne vois toujours pas l'intérêt de ce genre de pratiques d'humiliation, qui sont à la limite de l'humanité et de la soit disant valeur des étudiants fréquentant de hautes études.

                      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                    • Un patient am 09.09.2018 21:01 Report Diesen Beitrag melden

                      Ça semblait bon enfant pourtant. Je leur souhaite bien du courage dans leur profession, c'est un métier difficile, elles en verront d'autres. Merci et bravo d'avoir choisi cette profession.

                        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                      • Sowat am 09.09.2018 20:36 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                        Ce genre de choses est intolérable !!

                          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                        • Le moralisateur am 09.09.2018 20:35 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                          C est mon avis (je suis de 86) mais les jeunes europeens (2000) sont de plus en plus courageux et bienveillants. qu auparavant. A mon epoque, yavait vraiment des tordus et des alcooliques. Les choses vont dans le bon sens avec ce genre de revoltes necessaires. Bravo !

                            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                          • 57 am 09.09.2018 19:52 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                            Honteux tous ces bizutages

                            • BMW M2 am 10.09.2018 09:19 Report Diesen Beitrag melden

                              Je suis étonnée qu'il n'y est pas eu de relation sexuelle forcée. Heureusement, car à mon époque les felations étaient courante lors des bizutages...

                            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )