Die neusten Leser-Kommentare

  • violent les instit am 12.06.2019 07:16 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Instit qui ne comprend pas qu un enfant en une année passe de bonne note à des mauvaises et l oriente mal au lycée devrait être reclassé dans la paperasse uniquement

      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
    • violent les instit am 12.06.2019 07:11 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

      La pire violence : un enfant qui travaille bien en primaire puis victime de mobbing la dernière année de primaire ne fera plus rien car n y arrive plus et l instit sans cœur va le punir en le dirigeant mal au lycée pour gâcher sa vie .. ça c est la pire violence pour un jeune injuste si tôt

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • Amaury am 12.06.2019 00:14 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

        @ BettyB : très bien dit. Mais ils ne sont pas formé non plus. Je suis effaré de voir le Manque de psychologie dans le système scolaire actuel. (Je ne fais pas De généralité car il y a qd même aussi de bon enseignant, de vrai. Mais ils sont noyés dans la masse).

          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
        • Amaury am 12.06.2019 00:08 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

          Coco, Je suis d’accord avec vous sur ce point. Mais pas seulement, nous devons avoir aussi une attention positive pour nos enfants , leur donner confiance en nous pour nous dire quand ils se font opprimer. Si la confiance n’est pas suffisante, cela passera inaperçu et risque de tourner Au drame. Il faut leur donner l’attention nécessaire et pas se cacher nous même derrière la technologie aussi. On est aussi responsable de l’exemple qu’on donne.

            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
          • Amaury am 11.06.2019 23:57 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

            Cher Francois, Vous me faites rire. Punir c’est déjà faire fausse route. Rappelez vous ce que vous éprouviez quand vous étiez puni ?! De la colère ou vous vous êtes soumis, en plombant votre propre estime. C’est à la source qu’il faut agir dès le fondamental avec du travail de collaboration, et sensibilisation au respect de l’autre, La Défense de l’opprimer et pas L’écrasement en créant la compétitivité entre les Élèves dans une course où les retardataire sont stigmatiser d’idiot.

              Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
            • Amaury am 11.06.2019 23:45 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

              nous, adultes, sommes aussi responsable de la violence des enfants. La mise en compétitivité au détriment de la collaboration. La soumission à l’autorité de l’adulte sans respecter l’identité même de l’enfant ne développe que l’esprit de rébellion. Il est temps d’informer et former les parents mais aussi les professeurs, et éducateurs ... et tous ceux qui travaillent avec les enfants aux nouvelles découvertes en neuroscience psychoaffective et sociale. De repenser l’éducation vers une plus grande bienveillance et positivité.

                Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
              • Bima am 11.06.2019 17:50 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                @Sandro.. Entièrement d'accord... Tout le système est à refaire.. Et j'ai 25 ans d'expérience..!!! J'ai vu l'évolution de l'éducation nationale... (mon aîné a 29 ans, ma cadette 7 ans)

                  Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                • BettyB am 11.06.2019 13:54 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                  Les structures d’accompagnement existent pour aider les enfants harcelés mais ne peuvent intervenir qu’avec l’accord de l’école... dont les professeurs prétendent que ‘tout va bien, ce sont des problèmes de gosses...’ Ces profs veulent la paix, ne prennent pas leurs responsabilités et surtout : ´pas de vagues’... Triste !

                    Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                  • MarcC am 11.06.2019 13:22 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                    Mon fils il y a quelques années de cela s’est retrouvé à l’hôpital à cause d’un professeur.

                      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                    • Sandra am 11.06.2019 12:02 Report Diesen Beitrag melden

                      Grande différence par rapport à "l'époque": La violence s'arrêtait après l'école, aujourd'hui, cela continue, grâce aux nouvelles technologies, parfois jusque dans la nuit ! Pauvre génération.

                        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                      • coco am 11.06.2019 10:53 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                        C'est pas nouveau ma fille a 42hans ça existait déjà, et personnes n'a jamais rien voulu entendre.

                          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                        • dede am 11.06.2019 10:24 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                          Tout à fait raison. On réglait nos comptes seul, il y avait aussi de la violence et on avait pas de portable, Facebook et ordinateurs.

                            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                          • CQFD am 11.06.2019 10:04 Report Diesen Beitrag melden

                            Quand on était gosse on réglait ça entre nous...Après on était gronder pour avoir casser les lunettes ou les vêtements.

                              Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                            • nuance am 11.06.2019 09:55 Report Diesen Beitrag melden

                              Est-ce les cas de violence qui sont en hausses ou bien le nombre de dépôt de plaintes? Il y a toujours eu des turbulents et des souffres douleurs, mais je pense bien que de mon temps, on escalader rarement les cas à la police ...

                                Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                              • Notre époque am 11.06.2019 09:53 Report Diesen Beitrag melden

                                Ceci n'a rien de différent par rapport à mon époque si ce n'est que les enfants d'aujourd'hui ont beaucoup trop de stimulis. Les profs ne font plus vraiment de surveillance pendant la pause, ils discutent entre eux. De mon temps les profs marchaient d'un bout de la récré à l'autre et ça pendant tout le temps que durait la pause. Ceci avait pour but t'intimider et limiter les bagarres. Dans les maisons relais les petits de 4 ans sont mélangés avec ceux de 10-11 ans. Bonjour les bétises et gros mots appris avec les plus grands. La faute n'est pas uniquement des parents...

                                • 21ièmeSiècle am 11.06.2019 12:01 Report Diesen Beitrag melden

                                  Les profs ne discutent pas entre eux, car ils sont tous, individuellement, occupé avec leur petit ami, le Smartphone.

                                Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                              • Sandro am 11.06.2019 09:44 Report Diesen Beitrag melden

                                Il faudra plutôt recommender à notre chère ministre de la famille (!!!!) de soutenir les parents qui décident d'éduquer/d'élever leurs enfants au lieu de subventionner les crèches/maisons relais.

                                  Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                • Résidente am 11.06.2019 08:50 Report Diesen Beitrag melden

                                  Il faut dire que les adultes ne donnent pas non plus le bel exemple aux jeunes dans leurs comportements et résolutions de conflits. Cela existait déjà avant, ce n'est rien de nouveau malheureusement dans les écoles, on en parlait juste beaucoup moins et on avait tendance à minimiser la situation des victimes. Le harcèlement et le racisme sont des problèmes toujours courants dans les écoles. Sans parler des différences sociales qui accentuent ces comportements entre élèves. Il est temps de prendre cela vraiment au sérieux et re-apprendre la notion de respect et de civisme.

                                    Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                  • François am 11.06.2019 08:23 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                                    Faut des surveillants et des caméras dans les écoles et interdire les établissements aux délinquants.Punir les parents ou les placer dans des maisons de correction.

                                      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                    • smith am 11.06.2019 08:15 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                                      Agressions physiques avec des collègues... agressions psychologiques avec les professeurs, maisons relais. Une fort augmentation de manque de civisme, respect. Enfants d’aujourd’hui... adultes de demain

                                        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                      • georgette am 11.06.2019 07:44 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                                        @ladeux exactement

                                          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                        • ladeux am 11.06.2019 07:18 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                                          avec une éducation permissive dans les maisons relais, aucune éducation a la maison, l'accès libre aux smartphones tablettes ordinateurs et réseaux sociaux, comment voulez vous que cela baisse ?!

                                            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                          • Kafka am 11.06.2019 07:11 Report Diesen Beitrag melden

                                            RÔoooo c’était la même chose quand j’étais jeune.. sauf que c’était pas comptabilisé.. et qu’il n’y avait pas de structures appropriées..

                                            • Franz am 11.06.2019 09:18 Report Diesen Beitrag melden

                                              Avez-vous bien lu l'articule? La violence est en hausse. Ca veut dire que c'était pas la même chose quand vous étiez jeune.

                                            • Savoir lire am 11.06.2019 10:01 Report Diesen Beitrag melden

                                              @Franz L'article dit que ce sont les signalements à la police qui sont en hausse... De nos jours on fait toute une histoire pour un rien ... Dès que le mioche pleure, certains parents vont voir la police directement ... Du coup je pense que Kafka a bien raison ... dans le temps, les mêmes violences existait, seulement elles n'étaient pas autant reportées à la police ...

                                            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )