Die neusten Leser-Kommentare

  • Unicorn am 13.09.2018 14:25 Report Diesen Beitrag melden

    Aucun problème, il arrive fréquemment que des gens n'arrivent pas à surmonter des barrières personnelles pour exécuter une tâche légale faisant l'objet de leur description de poste. Ils n'ont qu'une alternative: changer de travail! On ne peut laisser influencer ses croyances sur une profession

      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
    • duchesse de monmiraille am 13.09.2018 07:32 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

      Pour ceux qui pensent que si elles prenaient une contraception l'avortement n'existerait plus, sachez que 75% des avortements se font sur des femmes sous contraception.

        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
      • jeune am 13.09.2018 06:32 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

        Malheureusement certain hommes sont très doués pour baratiner des jeunes et elles se laissent avoir naïvement.

          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
        • Josie am 13.09.2018 05:11 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

          Bref il ressort du bon sens commun et de la loi, que pour ou contre l’IVG tout le monde admet que ce medecin fait ce qu’il veut. Comment en revanche peut on encore avoir cette police de la pensée qui impose qu’il ne puisse s’exprimer librement?

            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
          • John Smith am 13.09.2018 00:20 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

            @yeurk: si un mec te dit qu’il prend la pilule tu le crois sur parole? Donc au final s’il te ment tu seras enceinte donc infinie c’est bien TON problème. Voilà pourquoi la contraception ne peut être qu’un problème féminin, n’en déplaise aux féministes et aux adeptes du politiquement correct

              Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
            • John Smith am 13.09.2018 00:16 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

              @Harleygirl: jusqu’à preuve du contraire c’est la femme qui est enceinte et porte l’enfant. A elle donc d’assumer la contraception, que cela vous plaise ou non.

                Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
              • 57 am 12.09.2018 20:50 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                Ivg est un droit. Ne regressons pas. C'est un droit important pour les femmes. Merci à toutes les personnes qui se sont battues pour ce droit

                  Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                • Mu am 12.09.2018 19:28 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                  Les femmes devraient peut être de responsabiliser il y a assez de méthodes aujourd hui pour éviter de pratiquer l IVG je peux comprendre cela après un viol mais pas pour un rapport sexuelle consentant je suis complètement d accord avec ce médecin retirer une vie alors que d autres rêveraient d'avoir un bébé mais n y arrivent pas surtout si cela aurait pu être éviter donc ivg oui mais uniquement pour certains cas.

                  • Non mais am 13.09.2018 07:35 Report Diesen Beitrag melden

                    Ppurquoi les femmes? Et les hommes dans tout ça?

                  Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                • gigi1 am 12.09.2018 18:37 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                  Ce médecin a tout à fait le droit de refuser de pratiquer des IVG si sa conscience s’y oppose. Et il a aussi le droit de le dire.

                  • Unicorn am 13.09.2018 14:36 Report Diesen Beitrag melden

                    Il a aussi le droit de ne pas sauver un terroriste qui vient de massacrer des hommes, femmes et enfants ? La conscience n'existe pas, comme pour les avocats, ils doivent pas être juge, soit ils arrivent à accepter les côtés insurmontables d'une profession, soit ils changent de profession. Sinon, moi, comme gynécologue, je ne soigne que celles au physique impeccable avec limite d'âge de 35ans, mdr.

                  Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                • rené sance am 12.09.2018 18:08 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                  Le droit des femmes n’est pas de tuer un futur enfant. Il y a d’autre moyens pour se protéger à notre époque

                    Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                  • tout va bien am 12.09.2018 17:23 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                    Fred c est votre opinion

                      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                    • Grand Maître am 12.09.2018 17:07 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                      Les deux parties doivent être libres et cela comme avant et comme toujours. Les pressions religieuses ou influences ,quelles qu'elles soient doivent être quant à elles sévèrement jugées ! !!

                        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                      • lkral am 12.09.2018 17:05 Report Diesen Beitrag melden

                        Bravo pour le courage, bravo pour cet prise de conscience. Pratiquer un IVG c'est tuer.

                          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                        • Fred am 12.09.2018 16:55 Report Diesen Beitrag melden

                          Tout les médecins en France doivent prêter le serment d'hypocrate. Qui stipule qu'en aucun cas un médecin ne doit retirer la vie mais au contraire faire tout pour la sauver. L'avortement doit être considéré comme un crime sauf en cas de viol ou de risque grave pour la mère ou l'enfant.

                            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                          • Soleil am 12.09.2018 16:25 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                            Honteux en 2018. Au contraire, il est juste là pr pratiquer un ACTE MEDICAL. Le corps de ses patients APPARTIENT à ses patients. La vie sur terre, y en a assez, si ce n est trop.

                            • Fred am 12.09.2018 16:57 Report Diesen Beitrag melden

                              @ Soleil: On parle d'un bébé pas d'un chiot. Les médecins Français prêtent le serment d'Hypocrate que je sache c'est même une obligation. En pratiquant l'IVG il ne devraient plus pouvoir exercer la médecine car rompu leurs serment.

                            • @Soleil am 12.09.2018 17:45 Report Diesen Beitrag melden

                              leur corps leur appartient, aucun problème. Mais s'il leur est tellement important pourquoi ne pas s'en être soucié avant? Il y a pourtant de nombreux et variés moyens de contraception disponibles. Mais c'est vrai que de nos jours on ne se soucie des conséquences de nos actes qu'une fois qu'il est trop tard...

                            • HarleyGirl am 12.09.2018 18:08 Report Diesen Beitrag melden

                              @Fred, et pourquoi pas carrément un retour en 1920 tant que vous y êtes ? Pour info les avortements sont pratiqués depuis la nuit des temps mais avant la loi Veil c'était les faiseuses d'ange qui s'en chargeaient avec tous les risques que l'on connait. Quant à la contraception c'est marrant de voir à quel point les hommes se reposent sur les femmes pour ça alors qu'il existe aussi des contraceptifs masculins mais là on touche à la virilité donc... Pour limiter les avortements moi je propose de punir les hommes qui n'assument pas leur faute

                            • Unicorn am 13.09.2018 14:45 Report Diesen Beitrag melden

                              le serment d'hypocrate ne parle pas de foetus, et pour les IVG, cela concerne l'embryon, et cet état n'est pas une vie vivable, hypocrites!

                            Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                          • gros bmw am 12.09.2018 16:10 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                            160000 IVG rien qu'en France en 2014 , si ça c'est pas du crime contre l'humanité , a quand s'arrêtera la boucherie ?

                              Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                            • tout va bien am 12.09.2018 15:51 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                              JPG Connaissez vous réellement au moins le nombre réel de femmes abusées !? Vous seriez surpris ! MAis chut ( oui c est vrai metoo n existe pas ici ) Femmes abusées Ou PAs elles font ce qu elles veulent avec leurs fétus

                              • Fred am 12.09.2018 17:02 Report Diesen Beitrag melden

                                Non pas fétus mais "Fœtus". Moi voyez vous je n'ai jamais entendu une femme enceinte dire j'attend un fœtus mais bel et bien un bébé donc une vie. Toutes les femmes ne voulant pas enfanter devraient obligatoirement prendre un contraceptif.

                              • Louane am 12.09.2018 17:18 Report Diesen Beitrag melden

                                et pourquoi les hommes n'auraient aucune rôle à jouer niveau contraception??

                              • CHRIST-ELISEE am 12.09.2018 18:46 Report Diesen Beitrag melden

                                Je suis d'accord le Docteur . Dans la Thora, la Bible ainsi que le Corant il est écrit tu ne tueras point. Aucune loi humaine n'est au dessus de la loi de DIEU. Ayons en nous la crainte de DIEU. Notre est sacré et il ne nous appartient pas. Prenons au sérieux le temoignage de ceux que JESUS-CHRIST a permis de visiter le Paradis et l'Enfer. Que JESUS-CHRIST visite la ministre de la santé. Tuer est une abomination aux Yeux de DIEU. Donc arrêtons les avortements. Ceux qui avortent si on les avaient fait subir un tel sort ne seront pas sur terre.

                              Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                            • Bob E am 12.09.2018 15:38 Report Diesen Beitrag melden

                              Un meurtre comme les autres ...

                              • Fred am 12.09.2018 17:04 Report Diesen Beitrag melden

                                @ Bob E: PIRE car pratiqué légalement et dans l'indifférence totale c'est juste si on n'applaudi pas les mères indigne et les médecin pratiquant ces meurtres.

                              Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                            • Titus am 12.09.2018 15:38 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                              @Josie C'est juste son opinion personnelle, il n'a pas à en faire la promotion en tant que représentant d'une organisation syndicale.

                                Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                              • plaje am 12.09.2018 15:27 Report Diesen Beitrag melden

                                La gestation a pour parties prenantes une femme, un homme et une vie en devenir. Même si le droit des femmes est actuellement dominateur exclusif en ce domaine, la loi doit pouvoir évoluer en fonction d'éventuelles nouvelles données scientifiques ( contraception masculine…selfavortement...) sans qu'on doive subir l'ostracisme de féministes extrémistes. La clause de conscience des gynécologues leur permet à eux aussi un libre choix justifié. Débat oui, diktat non.

                                • Fred am 12.09.2018 17:07 Report Diesen Beitrag melden

                                  @ plaje: Pas une vie en devenir car après même pas 8 semaines le cœur bat, le système nerveux fonctionne et le bébé ressent la douleur c'est prouvé donc bien une VIE. Ne crois tu pas que les femmes ont suffisamment de moyen de contraception et de plus ce sont elle les 1 concernée donc à elle de prendre leurs responsabilité.

                                • yeurk am 12.09.2018 19:49 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                                  ce sont les femmes les concernées ? Et le donneur de sperme il est pas un peu concerné aussi puisque cette vie en devenir a un père et une mère? au risque de passer pour une féministe , le jour où les hommes prendront la pilule, je veux bien ne plus me sentir concernée

                                Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                              • tout va bien am 12.09.2018 15:13 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                                Avorter c est possible d après la loi . Ne pas respecter les droits de l homme Et droits déontologique . Les droits du travail Ex un employé qui ne dénonce pas des des négligences faites à des mineurs ou personnes vulnérables dans une structure par exemple est un " criminel " . Ça c est la différence . C est méchant de se taire

                                  Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                • Realiste am 12.09.2018 15:06 Report Diesen Beitrag melden

                                  Il a le droit effectivement. Et je pense qu'il n'y a pas de probleme sur ce sujet, cependant la ou c'est plus derangeant c'est qu'il parle aussi en tant que directeur du Syngof. Je pense que ce statut devrait lui imposer une certaine retenue. Il est le porte parole de nombreux praticiens qui n'ont peut etre pas le meme avis que lui

                                  • Fred am 12.09.2018 17:08 Report Diesen Beitrag melden

                                    @ Réaliste: Il respecte simplement le serment d'Hypocrate que tout médecin devraient respecter.

                                  Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                • Claude am 12.09.2018 14:47 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                                  oui mais le Vatican et passes par ici '''grave. ??

                                    Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                  • Josie am 12.09.2018 14:35 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                                    Enfin un homme libre! Libre! Il a bien le droit de faire ce qu’il veut non?

                                      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                    • Sarah am 12.09.2018 14:21 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                                      Il faut savoir que dès six semaines on entend le coeur du futur bébé (je l’ai vécu). Mais si certaines veulent stopper c’est tout à fait leur droit, un gynéco doit être là pour chaque situation quelque soit ses idées. Un médecin doit être neutre. Par contre l’IVG ne doit pas être une issue facile pour celles qui ne font pas attention, ce n’est pas un jeu ...

                                      • Fred am 12.09.2018 17:10 Report Diesen Beitrag melden

                                        @ Sarah: Je l'ai entendu moi même dans la bouche de plusieurs jeune femme. En France l'avortement est gratuit et la contraception payante donc leurs choix est vite fait.

                                      • yeurk am 12.09.2018 19:46 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                                        le jour où les donneurs de leçons auront vécu un avortement (choisi en conscience par une femme mais au combien atroce à vivre), ils pourront comparer l'avortement à un moyen de contraception.

                                      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                    • yeurk am 12.09.2018 14:21 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                                      refuser de pratiquer un IVG est son droit. Le qualifier d'homicide est une faute professionnelle. A ce tarif, la masturbation sera qualifiée de meurtre par préméditation

                                      • Audi RS3 am 12.09.2018 16:30 Report Diesen Beitrag melden

                                        Le sperme n'a pas de coeur qui bat...

                                      • Fred am 12.09.2018 17:12 Report Diesen Beitrag melden

                                        @ yeurk: Vous comparez le sperme à un enfant avec un système nerveux et un cœur qui bat et cela après même pas 5 semaines????

                                      • yeurk am 12.09.2018 19:42 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                                        visiblement, tous non pas d'humour... quand au coeur qui bat, certes. mais puisqu'un foetus de 5 semaines n'est pas considéré par la justice ni par la science comme un être viable (au moment T), il n'y a pas de meurtre, encore moins d'homicide. faudrait voir à pas déplacer le curseur où bon nous semble.

                                      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                    • Droit des femmes bla bla bla am 12.09.2018 14:11 Report Diesen Beitrag melden

                                      Dire que ces féministe veulent forcé des médecins à tuer des être vivants... Regarder une vidéo d'IVG, la différence avec un accouchement c'est qu'on retire la vie au foetus

                                      • Fred am 12.09.2018 17:14 Report Diesen Beitrag melden

                                        L'IVG est un crime contre l'humanité qui n'est pas poursuivie. On tue des centaine de millier d'enfants sans aucun risque de sanction par contre vous tuez une personne vous allez en prison pour 20 ans???? Ou est la logique.

                                      • Realiste am 12.09.2018 17:38 Report Diesen Beitrag melden

                                        A ce moment la il faut aussi poursuivre les gens qui fument pendant la grosses, boivent.

                                      Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                    • tout va bien am 12.09.2018 14:03 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                                      Il dit en tant que médecin, je ne suis pas forcé d'avoir votre opinion et, si je ne l'ai pas, la loi me protège et ma conscience aussi». Pourtant il a bel et bien son opinion ! ...Si les directions ne font pas passer leurs opinions leurs intérêts religieux , les intérêts financiers et politiques avant l’intérêt des patients/ clients tout va bien

                                        Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                      • Neutre am 12.09.2018 13:58 Report Diesen Beitrag melden

                                        Tempête dans un verre d'eau: que l'IVG soit et reste légal, qu'il soit pratiqué par les médecins qui le souhaitent, et que l'accès à l'IVG reste facile pour les femmes qui le demandent.

                                          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                        • TontonBeber am 12.09.2018 13:57 Report Diesen Beitrag melden

                                          L'avortement est un droit. Le refus de la pratiquer est également un droit. Il n'y a ici aucune matière à polémique.

                                          • Mam'michue am 12.09.2018 17:20 Report Diesen Beitrag melden

                                            Ah bin comme le mensonge, la cupidité, la duplicité, l'inconscience, l'irresponsabilité... ouais on sait, merci. Tout cela est légal, donc génial d'après vous non ?

                                          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )
                                        • jpg am 12.09.2018 13:48 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

                                          Il a raison. A l’exception d’une grosesse après un viol ou un risque médical pour la mère et/ou l’enfant, il y a quand même assez de moyens de contraception au 21ième sciècle.

                                          • Nimp am 12.09.2018 14:14 Report Diesen Beitrag melden

                                            l'IVG est une avancée pour toutes les femmes et le comparer à un meutre est un faute et de mauvaise fois. La loi, donc la justice, à clairement statuer la dessus. Y a que le Anti-IVG, ultra catho et souvent masculin (le tiercé gagnant quand il s'agit de soumettre les femmes) pour oser le contraire.

                                          • Réaliste am 12.09.2018 14:20 Report Diesen Beitrag melden

                                            Je peux comprendre une grossesse indésirée et admettre dans ce cas un avortement. Ce qui m'a choqué l'autre jour, c'est d'entendre sur une radio française une militante se vanter d'avoir avorté QUATRE fois. Non, l'avortement ne peut pas être un moyen de contraception. Maintenant, chaque médecin est libre de pratiquer ou non l'avortement ... chacun ses convictions (religieuses ou non d'ailleurs).

                                          • Nimp am 12.09.2018 16:17 Report Diesen Beitrag melden

                                            Ca n'est pas a nous de donner des leçons à celles qui avortent, la démarche étant suffisament lourde pour ne pas être négligé. Mais ce genre de médecin mettent clairement des batons dans les roues par convictions personnelles et non scientifiques. Quand un médecin "végan" refusera les vaccins à base d'oeuf, on va moins rigoler (et je suis végan) Encore un fois les extremistes cause la polémique pas le progrès

                                          Alle Kommentare anzeigen ( 1 ) Alle Kommentare anzeigen ( 1 )