Le Luxembourg face au virus

06 mai 2020 17:17; Act: 07.05.2020 14:43 Print

Comment aider les enfants à traverser la crise?

LUXEMBOURG - Les jeunes enfants ne comprennent pas ce qui se passe autour d'eux. Une psychologue de la Croix-Rouge apporte des réponses aux questions les plus importantes.

storybild

Les écoles du fondamental rouvriront le 25 mai au Luxembourg, avec de nombreuses précautions. (photo: DPA)

Sur ce sujet
Une faute?

Avec l'apparition de l'épidémie, la vie a brusquement changé au Luxembourg. Si la majorité des adultes sont capables de s'adapter au confinement, les enfants ne le peuvent pas. «Ils sont dépendants des personnes qui les aident. La façon dont les enfants appréhendent la situation actuelle dépend non seulement de leur tempérament et de leurs expériences antérieures, mais aussi, dans une large mesure, de la façon dont leurs parents y font face», explique Christiane Weintzen, psychologue pour enfants à la Croix-Rouge luxembourgeoise.

En raison de la fermeture des crèches, des jardins d'enfants et des écoles primaires, les enfants passent beaucoup de temps à la maison. Ils ne peuvent pas voir leurs amis comme avant et n'ont plus un contact direct avec leurs grands-parents. «Un changement aussi important peut provoquer un sentiment d'insécurité chez les enfants. Certains peuvent réagir avec colère, poser constamment des questions, manger plus ou ne veulent plus dormir seuls», explique Mme Weintzen à L'essentiel.

Relâcher la tension intérieure

Il est très important que les parents répondent aux questions que se posent les enfants sur le virus. «La compréhension peut réduire l'anxiété et apporter des solutions. Les informations doivent être adaptées à l'âge des enfants pour leur permettre de ne pas trop craindre le virus», ajoute la psychologue.

Il est également important que les enfants puissent relâcher la tension qu'ils ont en eux. Les promenades dans la nature, par exemple, sont bénéfiques. «Dans un appartement, vous pouvez faire de la musique ou danser, par exemple. Sur YouTube, il y a aussi d'excellentes vidéos sur le yoga des enfants ou des voyages imaginaires grâce auxquels les enfants peuvent retrouver leur équilibre intérieur», explique Christiane Weintzen.

«Connaître les signaux peut aider à prévenir une nouvelle escalade»

Le confinement des jeunes enfants peut devenir dramatique lorsque les tensions sont trop vives au sein de la famille. «Quand il y a constamment des cris, c'est extrêmement effrayant pour les enfants, insiste la psychologue. «Parfois, les parents ne maîtrisent plus leurs propres sentiments, utilisent l'alcool pour se calmer et se replient sur eux-mêmes».

Dans de telles situations, la psychologue conseille aux parents de travailler sur leur propre conduite et de ne pas hésiter à s'excuser. «Connaître les signaux peut aider à prévenir une nouvelle escalade», souligne Christiane Weintzen. Jusqu'à ce qu'avec le déconfinement, les crèches, les jardins d'enfants et les écoles primaires ne rouvrent progressivement...

(sw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ex fumeur le 07.05.2020 16:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est dommage pour ces enfants mais pour nos enfants c'est une nouvelle apprentissage e c'est pas du gâteau pour les autres c'est leur quotidien donc rien de comparable

  • Angelo51 le 07.05.2020 16:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans le monde d’avant c’était comment aider les enfants à traverser la rue...

  • Lionel le 07.05.2020 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut demander aux enfants syrien, somaliens etc. Eux, ils vivent de VRAIES crises, nous sommes gâtés comme tout !

Les derniers commentaires

  • ex fumeur le 07.05.2020 16:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est dommage pour ces enfants mais pour nos enfants c'est une nouvelle apprentissage e c'est pas du gâteau pour les autres c'est leur quotidien donc rien de comparable

  • Angelo51 le 07.05.2020 16:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans le monde d’avant c’était comment aider les enfants à traverser la rue...

  • Lionel le 07.05.2020 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut demander aux enfants syrien, somaliens etc. Eux, ils vivent de VRAIES crises, nous sommes gâtés comme tout !

  • Dorian le 07.05.2020 14:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils comprennent très bien et n ont pas besoin d aide.