Coronavirus

29 avril 2020 21:07; Act: 30.04.2020 12:41 Print

De quelle maladie souffraient les patients décédés?

Une étude détaille les facteurs de comorbidité les plus importants des patients emportés par le coronavirus: maladies cardiaques, obésité, asthme...

storybild

Les patients obèses sont particulièrement vulnérables.

Sur ce sujet
Une faute?

L'étude effectuée sur 17 000 par les autorités de santé au Royaume-Uni est la plus large jamais réalisée en Europe. Ses résultats confirment la plupart du temps les tendances observées au cours des dernières semaines.

Le risque de mourir de l'épidémie augmente ainsi de 37% chez les personnes obèses, même si ce sont les patients en situation de démence qui sont les plus à risque (+39%). Une donnée à relativiser sachant que les personnes âgées sont surreprésentées parmi les patients hospitalisés.

Les fumeurs protégés?

La moitié des patients qui ont succombé à l'épidémie souffraient d'au moins une autre pathologique importante. Dans le détail, près d'un tiers des contaminés décédés avaient des problèmes cardiaques (29%), 19% étaient diabétiques, 15% souffraient de maladies rénales et 14% étaient asthmatiques.

Les fumeurs semblent en revanche moins atteints par la maladie. Seuls 10% des personnes emportées par l'épidémie étaient des consommateurs de tabac. Des études controversées estiment que la nicotine pourrait un avoir un effet protecteur au coronavirus. D'autres interprétations avancent que les capacités pulmonaires réduites des fumeurs réduisent sérieusement le pronostic vital lorsqu'ils sont sérieusement atteints.

(th/L'essentiel)