Coronavirus au Luxembourg

03 avril 2020 19:16; Act: 03.04.2020 20:11 Print

«Il n'y aura pas de "tracking" au Luxembourg»

LUXEMBOURG - Xavier Bettel se montre opposé à la création dans le pays d'applications mobiles permettant aux citoyens de localiser les personnes infectées par le virus.

storybild

Xavier Bettel a ajouté que l'idée pourrait néanmoins être discutée, si seulement les médecins conseillent au gouvernement de la mettre en oeuvre. (photo: Editpress/AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je n'aime pas cette idée», a souligné Xavier Bettel ce vendredi. En Corée du Sud et en Chine, où l'épidémie de coronavirus a été maîtrisé, un «tracking» a été mis en place. Ainsi, des applications créés par des Sud-Coréens ou par le gouvernement chinois ont permis aux citoyens de savoir en quelques secondes, par géolocalisation, si une personne infectée par le virus se trouvait près d'eux. Nationalité, sexe, âge, lieu(x) de visite médicale et date où la contamination a été confirmée... Mis à part le nom et le prénom, les données de chaque contaminé étaient disponibles. En France, huit personnes sur dix sont favorables à la création d'une application de ce type pour combattre la pandémie, selon les résultats d'un sondage publié mardi.

Mais pour le Premier ministre luxembourgeois, «la distanciation sociale entre les personnes ne doit pas être obtenue n'importe comment. Cette mesure est possible ailleurs mais le Grand-Duché ne dispose pas de base légale pour le faire de manière systématique et obligatoire. Si une personne est testée positive, on prévient l'entourage, mais faire cela avec une application, cela ne me convient pas». «Il faut tenir compte de la protection des personnes», a appuyé de son côté Paulette Lenert, la ministre de la Santé.

Xavier Bettel a ajouté que cette idée pourrait néanmoins être discutée, si seulement les médecins conseillent au gouvernement de la mettre en oeuvre. «Mais rien n'est en cours pour le moment», a conclu Paulette Lenert.

(ol/Lesssentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • madmed le 03.04.2020 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je ne comprends même pas comment on puisse poser une telle question. la chine est un pays communiste où les droits fondamentaux de l'homme y sont bafouées à longueur de temps. je vois 30% de votes pour et ça m'effraie. en temps de guerre ces mêmes personnes vont elles me dénoncer?

  • Pitou le 03.04.2020 21:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Évidemment que oui. Il y a toujours eu des personnes qui pensent que la sécurité vaut mieux que la liberté. En fin de compte, ces personnes n’ont ni l’une, ni l’autre.

  • jesuisfandevous le 03.04.2020 20:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre aussi lorsque le nombre de morts est apparemment faible dans ces pays on les vante et on critique les européens - lorsqu’on se rend compte de leur condition de soumission tout d’un coup on trouve qu’on est bien ici ! A méditer

Les derniers commentaires

  • my kelkel le 06.04.2020 07:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi pas sur base volontaire? On installe une app, on accepte la localisation (et les massages vitaux) on suit la règle on se laisse traquer, et une fois fini, on la vire. Ça souvera des vies et ça ne durera qu’un temps.

  • HazingDay le 06.04.2020 01:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop de gens dans les rues ce week-end...

  • Le traqué...détraqué. le 05.04.2020 20:46 Report dénoncer ce commentaire

    "LUXEMBOURG - Le géant du web publie des statistiques issues des données de localisation de ses utilisateurs, dont ceux au Grand-Duché, où le confinement semble bien respecté." Monsieur Bettel, faudrait se mettre d'accord svp. Je commence à flipper, ce pays me tracasse au plus haut point: gouvernement incapable, tracking, oui ou non? C'est quoi la vérité?Je pense la connaître mais je ne dirai rien, je tiens à ma vie.Oui à ce point là.

  • prune53 le 05.04.2020 17:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On est de toute façon tracké par internet... je ne vois pas pourquoi on ne le ferait pas pour notre santé et pour sauver des vies.

  • Le clog le 05.04.2020 17:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A madmed, les gafa savent tout de vous. Le tracking est LA solution pour éviter la contamination de ceux qui ne respectent pas le confinement.