Coronavirus dans le monde

28 juillet 2020 15:13; Act: 29.07.2020 11:40 Print

La pandémie coûte 320 milliards au tourisme

Le coronavirus a figé la fréquentation touristique, qui accuse des pertes de 320 milliards de dollars pour les cinq premiers mois de l’année.

storybild

Le secteur touristique mondial est en berne.

Sur ce sujet
Une faute?

La pandémie de Covid-19 a provoqué des pertes de 320 milliards de dollars pour le tourisme mondial de janvier à mai sur un an, selon le baromètre publié mardi par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). «C’est plus du triple des pertes enregistrées par le tourisme international pendant la crise économique mondiale de 2009», a estimé cette organisation dépendant des Nations unies dont le siège est à Madrid.

De janvier à mai, le nombre des touristes internationaux a chuté de 56% par rapport à la même période en 2019, ce qui représente 300 millions de visiteurs en moins. Malgré le lent redémarrage du tourisme, notamment dans l'hémisphère nord, «l’indice de confiance établi par l’OMT affiche des plus bas historiques», peut-on lire dans le communiqué.

Parmi les principaux risques encourus par le secteur, l’OMT cite «la recrudescence du virus et le risque de nouveaux confinements» ainsi que la situation de la Chine et des États-Unis, «au point mort», alors que ces pays sont habituellement grands pourvoyeurs de touristes.

Début mai, l’OMT prévoyait une chute de 60 à 80% du nombre des touristes internationaux pour l’année 2020, avec des pertes pouvant atteindre au total 910 à 1200 milliards de dollars. L’agence craint «la mise en danger de 100 à 120 millions d’emplois directs dans le tourisme».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La Cigalle le 28.07.2020 18:28 Report dénoncer ce commentaire

    Et alors !? Ils ont gagnés des milliards pendants des décennies et maintenant il faudrait les plaindre ?!

  • Palamunitan le 28.07.2020 20:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des jobs et des existences en danger.

  • Remis Lang le 28.07.2020 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    Sans vaccin , aucun retour à la normale! En espérant que ce vaccin soit efficace! Donc au moins encore + d'un an avant de retrouver une vie normale. Il va falloir que le monde se réinvente en attendant...

Les derniers commentaires

  • santos le 30.07.2020 19:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je suis d'accord ces personnes qui parle ne comprennent rien mon travail risque de y passer pour vous c'est égale mais vous risque de payé plus car j'irais au chômage et a ce moment vous paierai pour nous

  • juste moi le 29.07.2020 09:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous vous rendez compte de ce que vous dites??? Vous savez combien de gens dépendent du secteur hôtelier ???? Vous avez de familiers qui travaillent dans le secteur ??

  • Greta thunberg le 29.07.2020 08:08 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bon pour luter contre le réchauffement climatique. Il faut déjà dessiner le covid 20 Mr. Bill gates bon travail

  • Palamunitan le 28.07.2020 20:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des jobs et des existences en danger.

  • so what? le 28.07.2020 19:32 Report dénoncer ce commentaire

    Tant mieux? L'argent est juste dépensé ailleurs.