Coronavirus au Luxembourg

05 juin 2020 07:00; Act: 04.06.2020 17:22 Print

«Le 1er avril nous avons eu très, très peur»

LUXEMBOURG - Fin mars, en quelques jours, quatre centres de soins avancés sont venus soulager les hôpitaux. Retour sur ce coup de poker avec celui qui en a eu l'idée.

Sur ce sujet
Une faute?

Le jeudi 19 mars, le Luxembourg vient de se confiner et voit la crise sanitaire arriver. Pierre Hertz, conseiller de direction à la CNS en charge des prestataires de santé, est alors missionné par la cellule de crise du gouvernement pour mettre sur pied un projet destiné à gérer l'afflux inévitable de patients vers les hôpitaux. Son idée? Développer un ou plusieurs centres de soins avancés à travers le pays. Son plan bien ficelé, concerté avec la ministre de la Santé, est validé le lendemain, après avoir convaincu les derniers sceptiques. Trois jours plus tard, le 23 mars, Luxexpo The Box accueillait ses premiers malades.

«La pression montait, mais on ne savait pas bien où on allait», confie Pierre Hertz à L'essentiel. Luxexpo a ouvert le bal, puis la Rockhal à Belval, le Däichhal à Ettelbruck et le centre culturel de Grevenmacher ont immédiatement suivi. Ses équipes, avec le soutien humain et matériel de l'armée, des communes, du gouvernement et du monde médical, avaient vu grand: «Sur l'ensemble, nous pouvions accueillir 1 500 personnes par jour, on aurait même pu monter à 3 000». Finalement, le pic sera atteint le 1er avril, avec 374 patients accueillis sur l'ensemble des sites, dont 162 uniquement à la Rockhal. «Ce jour-là, nous avons eu très, très peur», se souvient M. Hertz.

Des housses mortuaires stockées dans une zone spéciale

La tension a été maximale entre le 27 mars et le 1er avril. Les quatre centres, en plus de l'activité hospitalière, ont donc été lancés au bon moment. En moyenne, entre 5 et 10 patients étaient transférés dans les hôpitaux chaque jour après avoir été examinés dans un centre de soins avancés. Des patients aux profils très variés. Et tout était prévu, jusqu'aux housses mortuaires stockées dans une zone spéciale. «On voyait, ailleurs, des patients même jeunes dont l'état se dégradait en moins de deux heures. On a tout envisagé, pour pouvoir gérer tout cela avec le plus de dignité possible». Aucun décès n'a été enregistré dans un CSA.

Luxexpo The Box avait même été pensé pour devenir un véritable hôpital de campagne si besoin. «Nous avons monté une armée», témoigne Pierre Hertz, qui estime à 1 500 le nombre de personnes mobilisées sur les quatre centres pour le seul mois d'avril. «Des médecins volontaires, du personnel médical, des citoyens bénévoles...», s'émeut Pierre Hertz. Ce qu'il retiendra de cette expérience hors du commun: «L'élan de solidarité. La Rockhal devenue un camp militaire, c'est poignant. Mais aussi le regard de cette dame à qui on a annoncé qu'elle devait être transférée à l'hôpital...» Et si tout cela était à refaire? «Je referais la même chose».

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • a31 le 05.06.2020 07:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci Luxembourg pour cette organisation exceptionnelle ! Et nous citoyen résident expatriés sommes reconnaissants ! Et c’est à nous de poursuivre les précautions nécessaires

  • Gérard le 05.06.2020 09:02 Report dénoncer ce commentaire

    Impressionnant pour un petit pays. Merci le GDL ! Respect pour votre discrétion. Merci à tout ce monde, à tous les niveaux, qui était en stand by durant cette période, pour leur sang-froid malgré la peur, qui était présent pour la population. Je n'oublierai jamais. N'oublions pas que le virus est toujours là. L'ignorer c'est de l'irresponsabilité et c'est gifler toutes ces personnes de bonne volonté qui ont vécu l'horreur, qui indirectement ont aussi sauvé la population non hospitalisée. Respectons-nous ! La critique est déplacée et gratuite. On envie et admire le GDL ailleurs.

  • Cprésident le 05.06.2020 08:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne sais pas ce qu'est "ici" pour vous, mais ça ne peut pas être au Luxembourg. La crise a été gérée de façon on ne peut plus compétente. Pour une fois, la préservation de la vie humaine est passée avant tout autre considération, et le gouvernement a été suffisamment prévoyant, pour qu'on ne soit a aucun moment submergé. Vous vous plaignez pour une excellente gestion. Qu'auriez-vous fait s'ils n'avait pas été à la hauteur ???

Les derniers commentaires

  • resident le 06.06.2020 13:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout ce cirque pour 110 morts Âge médian 84 ans On va avoir des milliers de suicides dû à un chômage massif et aux séquelles psychologiques du confinement Le Gouvernement luxembourgeois a très mal géré la crise pas étonnant que de nombreuses entreprises pensent à quitter ce pays qui les sacrifie

  • Marina le 06.06.2020 09:27 Report dénoncer ce commentaire

    A l'heure du bilan, force est de constater que nous avons la chance de vivre ici. Bonne gestion de crise sanitaire. Ce virus, comme tous les autres, qu'ils soient bénins comme un rhume, ou plus virulents à l'image de celui qui nous a atteint, a rappelé à ceux qui n'y prenaient pas garde, qu'il faut se prémunir soi-même tout en épargnant les autres. Se laver très régulièrement les mains en est la base première. Dès les premiers symptômes, avoir soin de ne pas propager son mal autour de soi et porter un masque. Ce port du masque doit maintenant s'installer dans nos réflexes.

  • Brona le 06.06.2020 00:30 Report dénoncer ce commentaire

    En effet ! BRAVO et MERCI au Luxembourg ! Très content et heureux qu'on vit ici !

  • francolux le 05.06.2020 21:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sur la même longueur d’onde!

  • gazeleau le 05.06.2020 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    Une copie à concerver, prête à reservir à toute nouvelle alerte.