Coronavirus aux États-Unis

09 avril 2020 19:04; Act: 10.04.2020 17:31 Print

Le maire d'une petite ville humilié par son épouse

Soucieux de faire respecter les consignes, le maire d'Alton a envoyé la police interrompre une fête, samedi soir. Sa propre femme participait à cette soirée.

Sur ce sujet
Une faute?

Le maire de la petite ville d'Alton ne rigole pas avec les consignes de confinement. Après que le gouverneur de l'Illinois a ordonné aux habitants de rester chez eux, Brant Walker a tout mis en œuvre pour que cet ordre soit suivi à la lettre. «Ce sont des temps très difficiles et je vous supplie de bien vouloir rester chez vous», a-t-il lancé à ses citoyens. Le maire s'est dit particulièrement mortifié par un incident survenu samedi soir, rapporte le Union Journal.

Pour s'assurer que les règles étaient bien respectées, Brant Walker a envoyé la police un peu partout dans la ville, afin de mettre fin à des rassemblements interdits. En interrompant une fête, les forces de l'ordre sont tombées sur la femme du maire, prise en flagrant délit de désobéissance aux consignes. Dans un post publié sur Facebook, Walker s'est dit humilié et a présenté ses excuses à ses rivaux politiques.

«Ma femme est une adulte qui fait ses propres choix, et dans ces circonstances, elle a fait preuve d'une incroyable absence de raisonnement», a écrit le maire. Celui-ci a précisé que son épouse aurait à subir les mêmes conséquences que les autres personnes ayant enfreint le règlement. «Je suis embarrassé par cet incident et je m'excuse auprès des citoyens d'Alton pour toute gêne que cet incident pourrait causer à notre ville», a fait savoir Brant Walker.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • citoyen le 10.04.2020 02:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'ai connu un ancien policier aujourd'hui en retraite de belvaux tellement stricte qu'il mettait des contraventions à sa propre femme

  • Luxembourgeois le 09.04.2020 19:33 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à ce Maire qui ne fait pas de favoritisme sa femme va devoir assumer sa bêtise.

  • borko le 10.04.2020 07:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @knipchen surveiller l'agenda de son épouse ???

Les derniers commentaires

  • Le Belge, une fois le 10.04.2020 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    La photo c'est un mec, une femme ou un trans?

  • borko le 10.04.2020 07:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @knipchen surveiller l'agenda de son épouse ???

  • citoyen le 10.04.2020 02:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'ai connu un ancien policier aujourd'hui en retraite de belvaux tellement stricte qu'il mettait des contraventions à sa propre femme

    • Européen le 10.04.2020 19:22 Report dénoncer ce commentaire

      @ citoyen: Il n'était pas strict mais impartial. Parce que toi si c'est ta famille alors c'est bon, tu verbalise pas? La loi est la même pour tous.

  • Citoyen vrai le 09.04.2020 23:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah l'auto-flagelation ! je ne comprends jamais comment les gens comme ce maire qui y trouve du plaisir.

  • Knipchen le 09.04.2020 19:45 Report dénoncer ce commentaire

    Soit il l’a fait exprès, soit il devrait surveiller l’agenda de son épouse. Brant le gaffeur serait-il parent avec les 4 frères d’Alton, bien connus ?

    • Hein le 09.04.2020 21:21 Report dénoncer ce commentaire

      Euh, est ce que vous surveillez l'agenda de votre femme? Ca ne se fait pas