Coronavirus

02 juillet 2020 12:15; Act: 02.07.2020 12:22 Print

Les théories et fausses rumeurs les plus virales

Parmi la masse d’informations concernant la pandémie, des théories parfois fumeuses ont réussi à se frayer un chemin. Un rapport en a fait le tour.

storybild

(photo: Capture d’écran covidinfodemiceurope.com)

Sur ce sujet
Une faute?

La désinformation sur internet autour du Covid-19 a été massive en mars et avril et certaines infox ont été particulièrement virales, selon une analyse publiée par cinq médias spécialisés européens, dont l'AFP. Certaines, comme la pulvérisation de pesticide par des hélicoptères, étaient suffisamment anxiogènes pour que les autorités soient obligées de publier des démentis.

Gargarismes à l'eau salée, dioxyde de chlore, retenir sa respiration pour savoir si l'on a le coronavirus... «Les conseils erronés – voire dangereux – et les prétendus traitements et remèdes contre le Covid-19 ont sans doute été le principal sujet de mésinformation», ont constaté les auteurs du rapport, qui porte sur l'Italie, l'Espagne, le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France, pays européens parmi les plus touchés par la pandémie.

Début février, l'OMS avait alerté contre «l’infodémie massive», compliquant sa tâche et celle des autorités sanitaires pour lutter contre la pandémie, qui a déjà tué plus de 500 000 personnes dans le monde.

La chloroquine, médicament à l'efficacité non prouvée contre le Covid-19, a fait l'objet «de nombreux articles» de vérification au Royaume-Uni, en Espagne et surtout en France. Par exemple, elle a pu être présentée à tort comme un remède scientifiquement validé ou comme «interdit» par les autorités.

Autre grosse tendance, les masques, son efficacité ou ses prétendus dangers, ont eux aussi fait l'objet d'innombrables publications erronées ou trompeuses. De même que la théorie (démontée par la communauté scientifique) selon laquelle le virus a été créé par l'homme.

Bill Gates, cible privilégiée

Plusieurs théories complotistes qui circulaient déjà avant la pandémie ont été adaptées pour coller à l'actualité, comme toutes celles accusant Bill Gates, entre autres, de vouloir implanter des «puces» électroniques à la population.

Même chose pour la désinformation sur les vaccins ou «théories selon lesquelles le Covid-19 a été créé – ou accentué ou propagé – par la technologie 5G», très virales en Italie et au Royaume-Uni, selon le rapport. Les mesures de lutte contre la pandémie ont elles aussi suscité de nombreuses infox, concernant «généralement des lois nationales, de fausses actions et déclarations attribuées à une personnalité politique ou aux autorités». Les articles de vérification concernant ce type d'infox «politiques» ont été particulièrement nombreux en France.

Outre les sujets communs, le rapport a noté quelques spécificités locales comme les thèmes portant sur les animaux domestiques au Royaume-Uni ou les migrants en Allemagne. Cette analyse porte sur 654 articles de vérification publiés en mars et avril par Pagella Politica/Facta (Italie), Maldita.es (Espagne), Full Fact (Royaume-Uni), Correctiv (Allemagne) et l'AFP (France). Si le flot semble ralentir ces dernières semaines, les infox autour du Covid continuent de circuler sur les réseaux sociaux.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Esprit douteux le 02.07.2020 12:54 Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement, cette crise "Covid" va au-delà d'une simple pandémie. Nous sommes très nombreux à observer un changement radical de la société, il est donc normal d'avoir de gros doutes sur les intentions des puissants qui nous gouvernent.

  • Loïc le 02.07.2020 13:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et cette publication ne serait pas une Theorie du complot contre les théories du complot ?

  • Sars cov 8 le 02.07.2020 13:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La théorie du complot ne serait ce pas celle que l'on veut nous faire croire dans les médias ?

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 03.07.2020 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    Donc on présente de possibles idées comme de la désinformation à éviter d'office sans en analyser les fondements. Tout le monde aspire à rester raisonnable, et on suggère ainsi qu'on est dans l'irraisonnable. C'est plutôt une forme d'autocensure que l'on suggère, conduisant la grande masse à ne plus être capable de développer des pensées fondées sur les conspirations du passé dont les secrets ont été dévoilés depuis.

  • frite2000 le 03.07.2020 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Babar tu es le maitre et je donne raison. Bouglione n est pas mort !!!

  • frite2000 le 03.07.2020 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La question qu il faut se poser et qui detient la verite dans ce monde. Si la discussion n est plus possible et la moindre flexibilite n est pas discutable alors nous avons un gros probleme. Le moyen est propice aux restrictions des liberte de paroles. Bienvenu dans ce nouveau brave new world ! Oufti mon gamin

  • justdoit le 03.07.2020 03:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Complètement de votre avis!! À méditer....

  • moi moi le 02.07.2020 22:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    arrete la fumette